Comment Ashley Tisdale est devenue un média digital avec The Haute Mess

Qui se souvient de la saga HIGH SCHOOL MUSICAL ? Allez pas de honte !
Découvrez ou redécouvrez la saga HIGH SCHOOL MUSICAL

Pour ceux qui avouent (comme pour les mythos) vous vous souvenez peut-être de la « méchante » Sharpay interprétée par l’actrice américaine Ashley Tisdale ?

Et bien figurez-vous que l’actrice de Disney fait partie du nombre croissant de célébrités à se transformer en « marque digitale ». Il y a un an, elle a créé son propre blog lifestyle « The Haute Mess », permettant à ses fans d’en apprendre plus sur elle et son quotidien.

Avec une cible féminine créative et ambitieuse, son blog est accès vers la mode, la beauté, la santé et le fitness.

Mais l’actrice ne s’est pas lancée seule dans sa révolution numérique. S’appuyant sur le soutien d’une équipe de gestion numérique, Ashley endosse le rôle de rédactrice en chef mais ne blogue pas. Son blog est en réalité un magazine online de style éditorial où « elle met en lumière ses bloggeurs ».

Mais même si le site s’appuie sur des créateurs de contenu externes, Ashley Tisdale se dit complètement derrière son équipe. Quand il s’agit de publications à son nom, elle affirme faire toute la rédaction et contribuer à d’autres contenus par des shootings photos par exemple. Pour le reste, elle approuve personnellement tout ce qui se passe sur son site.

Pour elle, le plus important est d’être active sur le web et de rester connectée avec son audience. C’est pourquoi elle est en parallèle très active sur Twitter et Instagram où elle peut parler de sujets qui l’intéressent en ayant un contrôle total sur ses publications. Elle offre souvent à ses fans des retours sur son expérience.

Résultats en Novembre 2016 : les comptes officiels « The Haute Mess » réunissent 44K abonnés sur INSTAGRAM, 1,5K abonnés sur Pinterest, 8,5M followers sur Twitter, 40M mentions j’aime sur Facebook, et 1500 abonnements sur la chaîne Youtube.

De plus, Ashley Tisdale a lancé il y a quelques mois sa propre marque de cosmétiques « Illuminate By Ashley » réunissant déjà 13,3M followers sur Twitter et uniquement en vente sur le site e-commerce : http://www.illuminatecosmetics.com

https://www.instagram.com/ashleytisdale/

 

INSTAGRAM Ashley Tisdale ILLUMINATE - média digital MBADMB Source : Instagram Ashley Tisdale

Une nouvelle industrie online

Ashley Tisdale n’est pas la seule étoile du cinéma à s’être immergée dans le grand bain du digital content.  De «Gwyneth Paltrow’s Goop» à « Blake Lively’s Preserve » (maintenant hors ligne), de plus en plus de célébrités s’affirment comme entités numériques, en créant leur propre site web ou en réunissant simplement un grand nombre de followers sur les réseaux sociaux.

Cette pratique a donné naissance à une nouvelle industrie d’agences de gestion numérique et d’entreprises fournissant du contenu éditorial, des conseils stratégiques et des possibilités de publicité numérique.

Pour la création de son blog « The Haute Mess », Ashley Tisdale a fait appel à l’agence Digital Media Management. Son PDG Luigi Picarazzi, confirme qu’il y a plus de demandes en présence en ligne. « Les célébrités ne sont plus seulement le visage d’une campagne, elles distribuent leur propre contenu. » L’agence aide les stars à construire et à maintenir leur présence en ligne en créant des médias et des comptes sur les réseaux sociaux. Leurs services vont de l’enseignement de l’utilisation des plateformes comme Pinterest et Snapchat à la création de sites personnels pour ceux qui ont déjà construit leur identité sur les réseaux.

La production de contenu externe : un risque ?

A travers sa collaboration avec Ashley Tisdale, Luigi Picarazzi craignait la réaction des fans de la star une fois qu’ils auraient réalisé qu’elle ne crée pas elle-même tout son contenu en ligne. Toutefois, le PDG affirme que ces dernières années, le public est devenu plus compréhensif, allant même jusqu’à envoyer des courriers de remerciements à son agence pour le soutien qu’il apportait à leurs célébrités préférées. Il pense que les fans sont en accord avec le fait que leurs idoles demandent de l’aide puisque ces collaborations leur permettent d’obtenir des contenus plus ciblés.

Ashley Tisdale THE HAUTE MESS - MBADMB Média Digital Source : Instagram Ashley Tisdale

Le défi : rester authentique

Face à ce business collaboratif florissant, la tentation est grande. Mais heureusement quelques célébrités restent authentiques. Ted Murphy, PDG de IZEA (marketplace online qui relie des influenceurs digitaux et des marques) affirme avoir même déjà vu des stars refuser des offres à sept chiffres pour tweeter un produit, ne voulant pas aller à l’encontre de leurs principes. Le défi pour les célébrités est de rester authentiques, de maintenir leur image et leur connexion personnelle avec leurs fans. Ce qui reste également le plus précieux aux yeux des marques. Selon Monsieur Murphy, la plus grande mesure d’évaluation n’est pas le nombre de followers mais le niveau d’engagement de la publication. Le but est de comprendre comment les messages se répandent et de définir quel type de relation chaque célébrité entretient avec ses followers pour pouvoir les améliorer.

A vous les studios !

« Les studios et les réseaux s’appuient sur les célébrités elles-mêmes et sur leurs liens avec leur public pour aider à promouvoir leur contenu », a expliqué Ashley Tisdale. « Si je suis engagée sur un projet, je le soutiens à 100% et je souhaite que mes fans le soutiennent aussi. »

Le PDG de Talent Resources, Michael Heller, dont la société aide les courtiers à conclure des accords avec des marques et des célébrités, a déclaré qu’avoir une présence numérique aide les acteurs à construire une plateforme où ils peuvent utiliser leur pouvoir pour atteindre le public en temps réel. A partir de leurs comptes personnels et leurs sites web, le contenu est considéré comme plus authentique par les fans, ce qui intéresse les studios.

Dans le monde de l’audiovisuel, la présence sur les réseaux sociaux influence également les producteurs dans leur choix de casting. C’est pourquoi nous voyons des célébrités telles que Nicki Minaj réunissant 33,7 millions de followers sur Instagram, obtenir plus de rôles au cinéma comme sur le petit écran. Michael Heller a également déclaré que le casting d’Ashton Kutcher pour la série « Mon Oncle Charlie » avait fortement été influencé par son nombre de followers sur les réseaux. Il affirme qu’en créant leur propre réseau, les célébrités sont encore plus puissantes qu’avant ! Certaines d’entre elles ont plus de 20 millions de followers attentifs à leurs publications, ce qui représente une plus grande puissance d’audience que les tabloïds et certaines émissions télévisées.

Alors dans cette communication multi-canaux qui aura le dernier mot ?…

 

By | 2017-11-19T12:41:36+00:00 novembre 27th, 2016|Digital Marketing, Publicité|0 Comments

About the Author:

Student #MBADMB Digital Marketing Business 22, Lille, FRANCE

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.