Vous aussi vous faites parti de ces 460.000 déçus qui, depuis le 25 décembre ont mis leurs cadeaux de noël à peine déballés sur des sites d’enchères ? Pas de stress ! Pour faire retomber la christmas-tension je vous propose une petite cure spéciale « digital year », suivez le guide et twettez ! 

  • Offrez vous une digital-manucure (messieurs vous êtes également conviés!) 

useless_wearable2

 

Version Mixte

Les étudiantes en design Kristina Ortega et Jenny Rodenhouse du Media Design Practices Art center ont imaginé des ongles connectés capables de s’allumer au toucher, de vibrer, de capter la distance d’un autre objet électrique ou de sentir le mouvement de certains doigts. 

Durant le développement de leur prototype elles ont imaginé des scénarios d’usage autour de la mémoire, du retour haptique ou biologique et leur influence sur le comportement. Dans la vidéo du projet on voit ainsi la main vibrer quand elle s’approche d’un ciseau, ou les LED sur les ongles s’allumer lorsque les doigts tapotent une surface… 

useless_wearable5

L’idée du projet est de proposer un service d’onglerie personnalisable, allant de la manucure au design utilisateur, des thérapeutes aux ingénieurs électroniciens, permettant à chacun « d’augmenter son intégrité physique ».

Plus besoin de cigarette électronique, on peut donc imaginer dans quelques mois des mini-décharges électriques provenant de vos ongles se propager à l’approche de toute substance faite de nicotine …!

Drugs addicts multiples (même de sucre) plongez vous dans l’idée, ça vaut le détour!

Dans le même but d’utilité, mais vu d’une autre manière, Cindy Hsin-Liu Kao et Artem Dementyev du MIT ont développé le NailO, sorte de petit pavé tactile sous forme d’autocollant, que vous disposez sur l’ongle de votre pouce et qui reconnait quelques gestes pour contrôler, via bluetooth, n’importe quel objet électronique. 

 

Version « Fashionista »

Gagnante du prestigieux concours international Make It Wearable parrainé par Intel – qui soutient l’évolution des dispositifs technologiques portables -, Gin Lee, étudiante Taïwanaise, a imaginé une application de nail art connectée à de faux ongles intelligents.

Véritables écrans interconnectés en forme de capsules adhésives, ils permettent de télécharger une foule de motifs que l’on paie via l’application Bloom Your Fingers. De plus, ils possèdent chacun une batterie dotée de 24 heures d’autonomie. « Les utilisateurs pourront également dessiner leurs propres motifs, les télécharger, et même les vendre via l’application » ajoute la créatrice à l’origine du projet.

Une prouesse technologique qui n’est pas encore commercialisée, à vous chères fashionistas d’être les premières à mettre la main sur ces ongles !

 

  • Fondez pour le dernier « Mumm » à la mode

Clubbers nés ou encore phase découverte de vos talents, vous en réviez? Mumm l’a fait!

Cette bouteille de champagne intelligente permet aux clients (VIP) de devenir les « maîtres de la nuit » et créer suite au *pop* du bouchon une ambiance musicale personnalisée, dans l’ensemble de la boîte de nuit (rien que ça!).

Dotée d’une puce RFID (Radio Frequency IDentification) intégrée dans la collerette et reliée au système audiovisuel de l’établissement partenaire, la bouteille donne au client la possibilité de contrôler les spots de lumières, changer la musique et mener de multiples actions qui seront paramétrées par le club.

De plus, le capteur positionné au niveau du bouchon permet de savoir que la bouteille est ouverte et ainsi valoriser la table du client avec des jeux de lumières et une ambiance musicale spécifiques.
Grâce à cette innovation, la maison G.H.Mumm souhaite se démarquer de ses concurrents en mixant à la fois technologie et savoir-faire et offrir aux consommateurs une nouvelle façon de déguster un champagne de renom.

Cette technologie VIP a un prix (non communiqué publiquement à ce jour) et si vous souhaitez la déboucher il faudra vous accrocher, les bouteilles ne sont pour l’instant disponibles que dans 2 clubs (l’un à Reims et l’autre à … Monaco!)

  • Evitez de gober une huître connectée !

Face aux recrudescences de vol d’huîtres à l’approche des fêtes de fin d’année, les producteurs sortent l’artillerie digitale : une huître « embbeded » (embarquée, et connectée!) qui surveille jalousement ses congénères au cœur frétillant de vie organique.

Cette maman huître technologique renferme dans sa coque en plastique un système de géolocalisation et des capteurs qui détectent les mouvements. Elle est placée dans une poche ostréicole et en cas de déplacement inhabituel, cet antivol connecté envoie une alerte au propriétaire. Sa localisation est également surveillée de près grâce à un réseau d’antennes placées sur le littoral.

La paternité de cette huître intelligente revient à la start-up vendéenne Flex-Sense qui a réalisé un million d’euro de chiffre d’affaire depuis sa commercialisation en septembre 2016. Elle loue le système à raison de 10 euros/mois, entretien compris.

Je serai vous, je ferais maintenant très attention à ne pas trouver d’objet connecté dans mon met de nouvelle année…

Fou ce monde vous dites ? Point du tout voyons !

Pour vous mettre l’eau à la bouche et faire frémir encore un peu vos connections neuronales, voici les 7 tendances de la transformation numérique en 2017, selon Emmanuel Vivier, cofondateur du HubForum :

  1. Les clients ne sont pas des amis
  2. Des marques invisibles ont du succès
  3. Les marques ont un problème de contenu (développement du rôle du chief content officer)
  4. Les grands groupes ont un problème de sex-appeal
  5. L’humain reste le plus important
  6. Certaines technologies ne sont qu’une hype
  7. C’est l’heure du chief performance officer 

 

Affaire à suivre et… très bonne année !!

 

 

About the Author:

Student in #MBADMB
Holder of Master degree Political Sciences & Bachelor degree Law & Political Sciences
Model since 4 years
Curious, Creative, Humanist
#modelling #fashion #Journalism #Politics

Laisser un commentaire