EDF Pulse 2017, vers un développement durable ?

A l’occasion du lancement du concours EDF Pulse 2017 (4ème édition ouverte ce 24 janvier), j’en profite pour vous rappeler ou vous éclairer sur l’origine et le contenu de ce projet.

EDF l’a bien compris, les idées des Startup éclosent chaque jour et leur écosystème explose ! De grandes innovations sortent droit de ces jeunes poussent… alors mieux vaut les arroser si EDF ne veut pas courir à sa perte… C’est alors en grand et généreux porteur de projet qu’il fait son entrée dans l’écosystème des Startuper en leur proposant un concours d’innovation à l’échelle européenne.

C’est tout d’abord fin 2012 que le groupe décide de lancer deux plateformes interactives dans le but de créer une communauté « innovante » de startuper :
– EDF Pulse&You, un concept qui permet de mettre en relation des start-up, des entreprises et des clients pour échanger et partager sur des idées novatrices dans le domaine des énergies au service de l’organisation des villes et habitats. Soit un partage de bonnes idées pour un meilleur confort de vie quotidien.
– EDF Connect Entreprise qui permet à des clients ayant des besoins spécifiques de trouver des solutions directes auprès des Startup. Un cercle vertueux qui fonctionne par l’intermédiaire d’EDF et de ses contacts.
De ces deux idées, et dans une ambition de « co-innovation », est né le projet concours « EDF Pulse » en janvier 2014.  Alors que les projets tournent autour de la « smart life », EDF laisse la chance à qui veut de lancer son projet révolutionnaire et de le présenter en s’inscrivant entre le 24 janvier et le 8 mars. Celui-ci doit répondre, pour cette année 2017, à des critères précis :
– Utiliser l’électrique dans son projet

[Of course…] – Entrer dans l’une des « Smart » catégories suivante : S.City, S.Business (qui n’existait pas les années précédentes et dont l’objectif est de développer des projets en rapport avec les grosses tendances digitales actuelles tels que l’IA, l’IoT, les blockchains, les beacons etc.), S.Home et S.Health et avoir donc pour but d’améliorer le bien-être de l’Homme
– Etre capable de présenter son idée sous forme de maquette ou de prototype en septembre devant le jury.
– Ne pas dépendre d’une société de plus de 500 personnes (- de 30 employés).
– Etre résident dans un pays d’Europe avant le 08/03/2017
– Avoir commercialisé son projet depuis moins d’un an où être capable de le commercialiser avant fin décembre 2017. Car on le rappelle, la définition d’une Startup est une entreprise de moins de 2 ans qui a soif de croissance et d’innovation et qui répond à 3 points :
o La perspective d’une forte croissance
o L’usage d’une technologie nouvelle
o Le besoin d’un financement massif, par des levées de fonds

L’an dernier, les 3 grands lauréats du concours furent Biomodex (formation des chirurgiens sur des maquettes de simulation), Ecolsme (évite que les appareils en veille ou inutilement allumés ne consomment de l’énergie) et enfin Kara (système d’éclairage public intelligent qui permet de moduler l’éclairage en fonction d’une présence physique). Quelles seront alors les grandes innovations 2017 ? Laquelle va retenir l’attention toute particulière d’EDF ? Cette année 5 lauréats seront récompensés.

Concours EDF Pulse startup

Aujourd’hui l’écosystème EDF Startup compte quelques centaines d’innovations « Work in Progress ». Nous avons fait un rapide tour d’horizon :
En France :
Oledcom – Que la lumière soit ? Et la connexion fut ! Oledcom s’attache à développer le LIFI, la connexion par la lumière.
Egreen – Vous savez ces factures que l’on reçoit tous les mois et qui nous font froid dans le dos ? Egreen nous accompagne dans la compréhension et la réduction de notre consommation d’énergie (eau, électricité, gaz) dans notre logement
Enerbee – Bougez et vous aurez de l’énergie ! Enerbee a développé une nouvelle technologie « smart vent » (oui, encore quelque chose de très « smart ») pour générer de l’énergie grâce à un mouvement quelconque.
Royaume unis – Whiscers – Chauffage à fond et pommes de terre à la fin du mois ? Cette solution sortie tout droit du royaume unis s’engage à réduire la consommation énergétique grâce à l’isolement connecté des murs.
Israel – Greenbox – Ah le jardin, synonyme de déconnexion total et d’osmose avec la nature… Ou presque ! Si tu veux garder ton jardin aussi beau que celui de Versaille, Greenbox t’offre la possibilité de gérer ton arrosage à distance ou de le laisser se gérer seul en fonction de la température et des caprices de Zeus.
Norvège – Bobo – [Pour toi le part time qui a des enfants en bas âge ;)]. Les enfants ne sont pas assez au courant de l’impact de notre consommation d’énergie ? L’ours Bobo sensibilise les jeunes sur ces questions d’énergies qui ne sont pas immortelles.
Etats Unis – Fotonotes – Tu fais parti de cette grande communauté de Digital Nomades ? Fotonotes développe une plateforme permettant à tous ces worker des temps modernes de partager leurs documents et de bosser en équipe confortablement.

Pour en balayer d’avantage, rendez-vous directement sur le site d’EDF Pulse.

Mais alors que nous sommes dans une véritable course à l’innovation et à la connexion, on peut se demander si toutes ces fabrications technologiques répondent véritablement au principe de la « Smart Energy ». Comme l’expliquait Camille Feynarou dans son article « Développement durable et digital« , à force de créer des machines et objets connectés nécessitant des batteries et stockant toujours plus de données, nous aurions tendance à croire que nous développons des home/city toujours plus énergivores plutôt que l’inverse.
Alors EDF Pulse, smart or not ?

Enfin, si vous n’avez pas encore eu l’occasion, je vous invite vivement à vous organiser une soirée film devant « Demain », le film documentaire qui vous donnera l’envie et les solutions pour devenir acteur de votre ville intelligente. Toujours pas convaincu ? Je vous laisse mater la bande annonce !

Quant à nous, on se revoit mi mars pour en savoir beaucoup plus sur la thématique « ville/habitat d’hier, aujourd’hui et demain » !

About the Author:

Etudiante au MBA Digital Marketing et Business.
Passionnée par la transformation digitale au service de l’environnement, des énergies renouvelables, de la santé et du voyage.
#Content Marketing #UX #SEO
J’ai faim de vie et soif d’apprendre !

Laisser un commentaire