Le ©cradotest au service de l’innovation

Le concept de ©cradotest a été inventé par Maximilien Brabec, expert en innovation stratégie.

Un ©cradotest est un ingénieux bricolage qui vise à vérifier des hypothèses de faisabilité données à travers une confrontation terrain sans indulgence sous un délai très court et des moyens rudimentaires. L’objectif d’un ©cradotest est d’avoir un maximum de retours d’expérience. Engager une série de ©cradotests itératifs est la meilleure réponse pour dépasser les incertitudes propres à toute innovation et pour transformer des hypothèses au départ « sauvages » en précisions in fine « fondées ».

Dès lors comment ne pas penser à Samuel Rousselier, Alexandre Simon et Pauline Thomas de LeLaptop qui nous ont formés au UX Design fin janvier. On a notamment appris que :

  • Un designer d’expérience observe les usages pour répondre aux besoins
  • Un designer d’expérience prototype (avec du carton)
  • Un designer d’expérience a le droit de se planter

Prototype / ©cradotest, même combat 🙂

Surtout quand on ajoute à ce concept de ©cradotest l’analogie faite par Maximilien Brabec entre nos comportements et ceux des abeilles et des mouches : l’abeille croit tout savoir alors que la mouche passe son temps à tout essayer.

Guess what : quand on met un tube avec une paroi vitrée à son extrémité, l’abeille finit par mourir à force de se cogner alors que la mouche qui vole dans tous les sens finit par sortir du tube…

Cradotest

Alors ça donne juste envie de se comporter comme une mouche !

Et aussi de citer Bernard Nadoulek :

Une entreprise sans ordre est incapable de survivre ; mais une entreprise sans désordre est incapable d’évoluer.

Et pour terminer cet article, j’aimerais partager avec vous un long extrait présentant le Design Thinking – Source : site Le Design Thinking

Le Design Thinking c’est 

[…] un processus structuré dans lequel on diverge puis converge, des fiches méthodes en pagaille qu’il faut apprendre à maîtriser et surtout savoir utiliser au juste moment. C’est également un espace particulier, dans lequel on se réunit pour travailler : cet espace sert de catalyseur pour les projets innovants, on aime y venir travailler car il est atypique. […] on s’installe confortablement sur des canapés, des poufs, des chaises hautes, on a quelques tables, mais pas trop, on dispose d’un large espace d’écriture sur les murs, de la musique, de quoi grignoter, […]

Le Design Thinking, c’est aussi un état d’esprit particulier, avec des gens ouverts, qui veulent échanger, qui sont persuadés que ce qu’ils font est bon pour la société dans laquelle ils travaillent et veulent la faire progresser. Le Design Thinking, c’est également des équipes projets pluridisciplinaires, c’est-à-dire composées d’horizons différents : stop aux équipes uniquement composées d’ingénieurs, invitons des commerciaux, des designers, des responsables marketings, des techniciens, des acheteurs, des responsables RH, et … des ingénieurs aussi… Chaque équipe doit être mixte pour sortir des carcans habituels.

Cette équipe doit être centrée sur l’utilisateur, doit comprendre son environnement et donc aller à sa rencontre, sur le terrain, pour entrer en empathie. Ce n’est pas en restant dans son labo qu’on se met à la place de l’utilisateur. Il faut faire des interviews, des recherches, des explorations, des analyses de tendance pour mieux le comprendre.

Quand on fait du Design Thinking, on développe la culture de la visualisation, on a donc besoin de Designers pour nous aider dans ce sens : créer des fiches d’inspirations, faire des recherches dans des univers connexes à nos projets, illustrer les concepts créés avec des « concepts poster », faire des storyboards pour raconter les usages de nos produits… Cette culture de la visualisation est l’essence même du Design Thinking et cela doit transpirer dans notre espace de travail […]. La vie du projet doit se lire sur les murs et doit être esthétique.

Et n’oublions pas le prototypage à bas coût, qui permet de rendre tangible le concept que l’on a pensé, le « crado test » comme certains l’appellent : rien ne vaut un proto en carton fait en 30 minutes pour valider un concept auprès d’un utilisateur. […]

Enfin, et pour terminer, le Design Thinking c’est aussi un ensemble de compétences particulières qui  sont portées par l’expert du processus, le « Design Thinker », ce coach qui va gérer vos projets et le séquencer dans le temps tel un chef d’orchestre, choisissant la bonne méthode au bon moment, animant les séances de travail, faisant en sorte que les personnes ouvrent  leurs esprits vers d’autres horizons, fédérant les équipes autour de l’innovation. Sans ce coach, ce Design Thinker, votre projet Design Thinking n’avancera pas aussi bien que vous pourriez l’espérer. Il avancera peut-être, certes, mais comme vous le faisiez auparavant : où est l’innovation dans ce cas ?…

By | 2017-11-19T13:49:41+00:00 février 13th, 2017|Création d'entreprise, e-Business, E-transformation du monde, Entreprendre, innovations, RH, Tech & Innovation, Transformation digitale, UX|0 commentaire

Partagez cet article, Choisissez votre Plateforme!

About the Author:

Prédigitaleuse en pleine #InsideDigitalRevolution #MBADMB

Laisser un commentaire