Les clubs de football font leur révolution digitale

Le basculement du monde vers le numérique et les technologies digitales s’applique à tous les secteurs d’activités. Sur la planète football, les clubs professionnels emploient différentes stratégies pour réussir leur transformation.

Quelques faits pour poser le contexte; les clubs français remplissent difficilement leurs stades, les jeunes se retrouvent d’avantage dans l’e-sport que dans le sport traditionnel et les sites pirates diffusant les live stream des matchs sont accessibles en quelques clics.

Alors comment les clubs de football pro doivent-ils aborder leur transformation digitale afin de cadrer aux attentes et aux usages de ceux qui seront leurs potentiels supporters ?

L’expérience du supporter au cœur de la stratégie

Encore une fois, la démarche “UX” prévaut : Une démarche centrée utilisateur est indispensable pour s’approprier un univers que l’on méconnaît et qui est en perpétuelle évolution.

Les clubs doivent donc analyser les nouveaux rapports qu’entretiennent les jeunes et très jeunes au football, au sport en général et aux événement sportifs/festifs.

Cela passe principalement par l’acquisition d’outils spécialisés, et par l’intégration de jeunes recrues dans les services marketing/communication. En effet, le directeur marketing à son poste depuis 15 ans aura bien du mal à comprendre et à analyser les nouveaux usages de ses prospects si il ne s’entoure pas de la nouvelle génération de marketeurs et de communicants digitaux.

Le PSG bon exemple pour les clubs français ?

Le Paris-Saint-Germain est la référence française sur le plan sportif, mais niveau marketing que vaut le club et faut-il s’en inspirer ?

Oui le PSG est un exemple de marketing digital ambitieux et futuriste :

  • Une market place pour l’achat/revente de billet
  • Wi-fi en accès libre dans tout le stade + bornes de rechargement
  • 6 applications mobiles dont une Stadium App
  • Un programme de membership avec 3 formules
  • Un partenariat avec Ericsson pour la collecte de données sur les habitudes de consommation des supporters
  • Création d’une équipe E-sport
  • Facebook, Twitter, Youtube, Snapchat, Instagram (15ème équipe sportive la plus influente au monde d’après Forbes)
  • Des contenus de qualités, évoluant souvent et collant au plus près des attentes des supporters
  • Un basculement à moyen/long terme vers la plateforme Dugout au détriment de Facebook
  • Des contenus dans 8 langues pour 90% de fans à l’étranger (10% il y a 10 ans)

Malgré tout cela, il faut être réaliste. Le PSG est de loin le plus gros budget de tous les clubs français. La capacité et la volonté d’investissement des propriétaires Qataris n’est pas vraiment transposable aux propriétaires/investisseurs classiques des clubs français qui sont plutôt des industriels fortunés et passionnés par le club de leur région.

Pour autant, sans demander des investissements d’émirs du pétrole, prendre le virage digital est vitale pour tous les clubs. Et une bonne stratégie ne demande pas forcément d’investissements colossaux si elle est suffisamment disruptive et/ou avant-gardiste. Encore faut-il oser et bien s’entourer (ou oser bien s’entourer ?).

About the Author:

Communicant digital native / explorateur du monde sans limite de l'internet, formé à tous les aspects de la communication puis spécialisé dans le marketing digital #MBADMB / Passionné par la géopolitique et l'analyse du traitement médiatique de l'actualité.

Leave A Comment