Big Brother is listening to you

Big Brother is listening to you

Siri & cie : amis ou ennemis ?

Il y a quelques mois, Mark Zuckerberg semait définitivement le doute sur de possibles hackings de masse des webcams, appelés creepwares.

Sur une photo publiée sur son profil Facebook, le big boss du social media laissait entrevoir en arrière plan son Mac dernier cri tuné à coup de gros scotch sur sa webcam et son micro.

Mark Zuckerberg photo page Facebook

Ni une, ni deux, vous fonciez chez un commerçant de fournitures de bureaux pour mettre un terme aux risques liées à cet œil indiscret qui menaçait de vous afficher nu comme un vers sur Chatroulette.

Durant les semaines qui suivirent, vous n’avez cessé d’être la cible de railleries de la part de vos collègues : non, vous n’êtes pas un multimilliardaire dont le bébé est membre du cercle très privé du GAFAM qui détient un nombre gigantesque de data ultrasensibles.

Peu importe. Vous vous sentiez en sécurité.
Mais était-ce le cas ?

Que nenni !

Le cheval de Troie n’est pas la seule Epée de Damoclès qui pèse au-dessus de vos ordinateurs, les Big Brothers le sont aussi.
En effet, les Géants du Web ont également envie de se faufiler dans le jardin secret de vos devices. Les assistants vocaux Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou Cortana de Microsoft peuvent être des compagnons un peu intrusifs. Il se pourrait bien que non seulement ils enregistrent tout ce que vous leur dites, mais transmettent aussi ces historiques audio à leurs maisons-mères et leurs partenaires. La raison officielle invoquée par Apple est l’amélioration de son système de transcription audio, telles que les CDG d’utilisation de l’iOS 8 le stipulent:

« En utilisant Siri, vous acceptez qu’Apple, ainsi que ses filiales et ses représentants, transmettent, recueillent, conservent, traitent et utilisent ces données, notamment votre voix et vos données utilisateur, pour offrir et améliorer Siri, Dictée et la fonction de dictée d’autres produits et services Apple. »

Cependant, lorsque vous commandez une pizza via l’assistant Siri et que vous fournissez vos données bancaires, qu’advient-il ?
Il y a quelques temps, un salarié travaillant pour un sous-traitant d’Apple avertissait sur un forum les utilisateurs :
« Everything you’ve ever said to Siri/Cortana has been recorded…and I get to listen to it. »

Il est d’autant plus difficile de croire que ces historiques audio sont à usage purement technique, lorsque plus bas dans les CGU figure le paragraphe suivant :

« Votre appareil enverra aussi à Apple d’autres informations, telles que votre prénom et surnom ; les noms, surnoms et relations (par exemple « mon père ») provenant de vos contacts ; les noms des morceaux de votre collection, les titres de vos albums photo et le nom des apps installées sur votre appareil (l’ensemble constituant vos « Données utilisateur »). »

Pourquoi Siri doit-il connaître notre bibliothèque musicale ?
De l’amélioration technique à des objectifs de marketing ciblé, il n’y a qu’un pas. On est en droit de se demander si ces enregistrements vocaux ne sont pas destinés à nous adresser des annonces publicitaires ciblées dans notre messagerie.

De plus, les assistants vocaux enregistreraient beaucoup plus d’informations que ce que l’on ne pense. Si le Siri d’Apple se déclenche lorsqu’il entend le mot « Syrie », il peut également rester en veille, même lorsqu’il n’est pas clairement sollicité. Par exemple, Siri s’est invité dans une conférence de presse à la maison blanche.

Autre information importante : même lorsque votre smartphone est éteint, il est possible que le micro reste ouvert. En effet, bien qu’« à plat », votre téléphone garde une réserve de batterie pour les fonctions essentielles : la réception de sms ou encore l’horloge interne.

Faut-il dès lors être fataliste et s’orienter vers une digital detox ?
Pas forcément, du moins si vous prenez les bonnes mesures. Il est possible de désactiver simplement l’ensemble des assistants vocaux disponibles sur vos devices.
Comment ? Siri, Cortana et les autres sont là pour y répondre…

 

By | 2017-11-19T13:41:58+00:00 avril 30th, 2017|Cybersécurité, Robots & IA, Tech & Innovation|0 commentaire

About the Author:

Music Industry / Digital Marketing
Hashtag NP
From Brussels to Paris
http://bit.ly/2puZr3D

Laisser un commentaire