RENNES du Digital #7 – Rencontre avec J.-F. Kerroc’h, Directeur de Destination Rennes

 

Décidément, après Rennes et sa communication décalée il y a quelques mois à l’initiative de Destination Rennes, société publique locale ayant pour mission de renforcer l’attractivité touristique et professionnelle ;

Rappelez-vous :

Rennes basketsRennes couvent

 

C’est la Bretagne qui le 13 mars dernier lançait son originale campagne de pub initiée par le futur lancement en juillet prochain de la LGV (Ligne à Grande Vitesse) qui reliera Paris à Rennes en moins d’1h30.

Véritable buzz sur les réseaux sociaux, le hashtag #passezalouest a fait des émules et l’appropriation de la campagne n’a pas traîné : les 8 visuels officiels se sont vus rejoints par des centaines d’images non officielles toutes aussi géniales !

 

Officielles :

Festival Hipster

 

Non officielles :

Bretagne palets Rennes huitres

 

Comme le rappelle Jean-François Kerroc’h, Directeur de Destination Rennes rencontré le 8 mars dernier dans les locaux de la société (attenants à l’impressionnant chantier du Couvent des Jacobins, futur centre de Congrès dont Destination Rennes sera chargée de l’exploitation et qui ouvrira ses portes en 2018), c’est le foisonnement qui définit le mieux Rennes mais celui-ci se perçoit peu à l’extérieur. Et c’est là toute la subtilité de communiquer sur cette ville singulière, alternative, avec un état d’esprit. Le choix s’est donc porté sur l’idée d’échapper au discours institutionnel et de faire bouger les lignes pour échapper à la concurrence.

Mais Rennes, ville créative et festive, a aujourd’hui de nouveaux enjeux en termes de développement.

La nouvelle mission de Destination Rennes est bien la communication et la promotion en faveur de l’attractivité économique de la métropole ; l’idée étant de faire émerger Rennes en tant que Métropole européenne et d’y attirer les investisseurs.

jean francois kerroc h

Jean-François Kerroc’h, Directeur de Destination Rennes

Jean-François Kerroc’h, anciennement directeur du développement de la Cité des congrès de Nantes, puis directeur général d’Atlantic Events (GIE chargé de promouvoir le tourisme d’affaires et la stratégie évènementielle sur le territoire Nantes / Saint-Nazaire / La Baule) a initialement rejoint Rennes Métropole en tant que chargé de mission Centre des congrès – Le Couvent des Jacobins. Mais sa vision n’était autre qu’une logique de destination d’où le plan de développement ayant abouti au projet Destination Rennes.

Et désormais l’expérience proposée autour de la ville de Rennes peut encore davantage s’appuyer sur la Bretagne et en faire une destination de projets : Rennes, porte d’entrée de la Bretagne avec une offre plus générale, plus globale.

Cette démarche marketing produit est évidemment supportée et véhiculée par les outils digitaux à tous les niveaux : support développement – communication – services.

Le digital irrigue toutes les réflexions des acteurs de cette transformation et de cette communication. Il est LA solution.

Chez Destination Rennes, l’un des grands chantiers mis en place fut l’investissement dans les plateformes web avec plusieurs sites dont :

http://www.tourisme-rennes.com/

http://www.rennes-congres.fr/

http://www.centre-congres-rennes.fr/fr

Supports d’information, l’essentiel est bien de faciliter le parcours du visiteur et le parcours commercial des clients.

Jean-François Kerroc’h croit aussi beaucoup au dialogue et à la rencontre engendrant des alliances afin d’articuler des leviers technologiques et développer les partenariats.

Destination Rennes a par exemple rassemblé dès 2014, 850 structures des secteurs du Tourisme, de l’économie et du culturel organisées sous forme de collèges, en commissions de travail.

Au rythme d’un rendez-vous annuel, avec environ 200 membres très actifs et un intranet à leur disposition, l’agglomération se nourrit de et s’appuie sur ces réflexions.

 

Alors, Rennes digitale ?

 

 

Oriane Do Rosario

 

 

Sources :

About the Author:

Laisser un commentaire