La Bridget Jones du MBADMB court après le temps !

Je n’énumérerai pas ici la longue liste des activités que je vous ai donné l’occasion d’imaginer dans mon dernier article

[…que tout le monde a eu le temps de lire bien entendu 😉 …]. Les études, le boulot, la veille, les gosses, la famille, les projets personnels, le sport […tiens toujours là lui ? 😉…]. Comment faire pour tout mener de front alors que les journées ne font que 24h ? […et que vous êtes une marmotte ? ….]

Est-ce uniquement moi ou pour vous aussi la gestion du temps devient un véritable casse-tête ? […tiens, cela pourrait être un vrai sujet de thèse non ?….]

Compte-tenu de la multitude d’activités et de sollicitations, je pense qu’il nous faut accepter la difficulté à tout assumer de front. En parallèle, cela signifie aussi gérer sa frustration ! […c’est une véritable formation à la gestion et la maîtrise de ses émotions ce MBA !!!…].

La semaine dernière j’étais en séminaire professionnel. Avec la préparation de l’événement et le stress associé, je suis en retard de 6 jours sur la publication de mon article […Malheur !…]

Image1 - Art 7 Savoir gérer son tempsPour tenter d’y voir plus clair et en savoir davantage sur la gestion du temps, j’ai navigué sur la toile pour y découvrir des articles tout aussi intéressants les uns que les autres pour apprendre à « mieux gérer son temps », dans l’espoir avoué de mieux gérer mon stress. J’ai aussi discuté avec mon entourage et comme Google est mon ami, tel l’oracle des temps modernes, je l’ai consulté pour obtenir quelques conseils avisés ! [… pas certaine qu’il soit mon ami sur ce coup-là lui …].

Cela étant dit, gérer son temps passe par une remise en question de son mode de fonctionnement et de pensée. Nous sommes tous différents face à la charge, au stress, au regard des autres, à la notion du temps, à la priorisation de nos activités etc … tout cela multiplié par deux, dans sa vie pro ET perso !!

J’ai essayé de rester au travail plus tard deux soirs par semaine pour avancer sur ma thèse. Force est de constater que je priorise toujours une tâche en cours plutôt que de m’arrêter et de consacrer du temps pour ma thèse. Mais alors comment faire lorsque l’on rentre à pas d’heures après une journée passée derrière un bureau ou à animer une réunion ? Comment s’y remettre et s’imposer une discipline ? Quelle méthode choisir pour optimiser son temps et sa productivité ?? Désolée mais je crains de ne pas avoir la réponse …

Image texte PlanningPour ma part, je viens de poser une semaine de congés pour étudier enfin le projet de MasterClass sur la transformation de nos environnements de travail […comme si la thèse en plus du reste ne suffisait pas à combler le planning !…]. Mais les vacances sont aussi un moyen de décompression [… surtout avec ce temps magnifique…] qu’il convient de préserver pour aérer son esprit et surtout prendre le temps de faire les choses ! Et oui il est important de ne pas s’énerver à se dire que l’on perd du temps […dit-elle alors qu’elle vient de planifier sa semaine !…]. Et oui ! J’ai maintenant 2 agendas ….papier !! […et sinon le numérique tu connais ?!…].

Il faut que je m’y tienne à ce planning sinon je vous laisse imaginer mon prochain article !!!

Je serais donc bien mal avisée de vous conseiller mais je retiens quelques recommandations qui me paraissent intéressantes à partager avec vous :

En priorité, savoir gérer son accessibilité et ses interactions, avec les autres et surtout avec ce satané portable qui ne cesse de vibrer ou biper !! […même en mode silencieux il y la notification lumineuse !…]. Il faut un temps pour tout. Il est important de s’accorder un temps pour soi pour avancer. On invite gentiment ces « interactions » à revenir plus tard ou bien on les fait patienter. Si elles sont bienveillantes, elles comprendront !

  • Dans un monde où le TTU devient l’ordinaire de l’objet de tous nos mails, il faut savoir dissocier l’urgent de l’important. Compte tenu que l’on coure après le temps, les échéances nous facilitent la tâche dans la priorisation des activités ! Il faut également accepter que la priorité des autres ne soit pas forcément la nôtre !
  • Pas besoin de faire une liste à la Prévert des choses à faire dans la journée ! Rien de plus frustrant et stressant de constater que nous n’avons pas eu le temps de tout faire ! Prévoyez-vous un objectif par jour. Si vous vous y tenez, vous n’en serez pas moins fiers et satisfaits : une motivation par l’enthousiasme !
  • Si vous êtes du matin ou du soir, privilégiez des temps pour arriver plus tôt ou partir plus tard selon votre rythme […euh comment fait-on si on est ni du matin ni du soir ??…]
  • Identifiez les sujets ou activités qui vous motivent pour prioriser les plus désagréables en premier ! J’ai aussi lu qu’il fallait identifier ses facteurs de stress. En ce qui me concerne, j’ai arrêté de les compter 😉

Je pourrai poursuivre la liste mais je préfère davantage vous proposer quelques liens utiles en espérant que vous prendrez le temps de les lire 😉

Tout vient à temps à qui sait attendre …

 

Liens utiles :

http://www.elle.fr/Societe/Les-enquetes/Travail-dix-conseils-pour-bien-gerer-son-temps-1890354

https://carriere.ooreka.fr/comprendre/gestion-du-temps

http://www.journaldunet.com/management/dossiers/031218temps/temps_conseils.shtml

http://www.zen-et-organisee.com/article-5-astuces-pour-mieux-gerer-son-temps-coaching-120244521.html

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/comment-gerer-son-temps-pour-travailler-sans-pression_1511159.html

 

 

About the Author:

Laisser un commentaire