La Bridget Jones du MBADMB teste la Réalité Virtuelle

Depuis quelques mois maintenant, j’affectionne particulièrement le fait de vous faire profiter de ma découverte du monde numérique. Ce partage d’expériences de mes apprentissages vous permet de participer à mon #InsideDigitalRevolution 

[…normalement, si j’ai fait le job, ce mot ne doit plus avoir aucun secret pour vous maintenant 😉 …].

Cette fois ci, j’ai décidé de mettre entre parenthèses le cadre académique du MBA et d’accentuer davantage mon propos sur la démarche pédagogique de cette formation : le « Test&Learn » étant de rigueur, alors testons la Réalité Virtuelle !

Ce concept a le vent en poupe ! Je n’évoque pas ici la pseudo-réalité virtuelle qui consiste à placer votre téléphone portable dans un casque [ …la pub dans laquelle l’autruche court avec un casque sur son bec, on oublie !…], mais bien de ce casque qui vous transporte dans un autre monde…

Au lancement de cette technologie, je pensais que la réalité virtuelle s’apparenterait à l’univers des jeux vidéo pour lequel je ne suis pas une grande fan.

Puis j’ai rencontré Ludivine Zarkos et Geoffroy Goldstein de la société VirtuaDream. Nous avons beaucoup échangé sur ce concept et j’étais de plus en plus intriguée. Pour satisfaire ma curiosité, Ludivine et Geoffroy m’ont proposée une démo : et hop ! En deux temps, trois mouvements, je me retrouve dans mon salon avec un casque de Réalité Virtuelle sur les yeux pour tester en direct !

Et j’ai alors vécu une expérience magique ! On se laisse plonger littéralement dans le décor proposé. La technologie informatique simule notre présence physique dans un environnement artificiellement généré par des logiciels […merci Wikipédia…], un univers dans lequel je peux interagir !!! […la 3D à coté, c’est has been ! …].

Manettes entre les doigts, j’apprivoise mes mains virtuelles pour découvrir plusieurs univers et me voilà gesticulant dans tous les sens au milieu de mon salon pour éviter des boules de feux se jetant sur moi, ou encore pour escalader des rochers en montant mes bras toujours plus haut pour m’accrocher et surtout … ne pas tomber ! Aucun risque pourtant, comme je l’ai déjà dit plus haut, je suis dans mon salon, les pieds bien ancrés dans le sol mais … c’est plus fort que moi ! Geoffroy avait beau me répéter, « il suffit simplement de tirer sur le décor », je dois admettre qu’on se laisse totalement transporter par cette nouvelle technologie avec la sensation d’avoir participé à Koh Lanta !

Pour terminer en beauté après une séance sportive, rien te tel qu’une visite au bord de l’ISS avec une vue imprenable sur la Terre [… la Terre ? Mais c’est #ThomasPesquet qu’il fallait chercher !! …]

 

Nous en sommes encore aux prémices mais cette technologie, accessible de tous et par tous, est bien loin d’avoir dit son dernier mot !

 

N’hésitez plus et lancez-vous !! Pour en savoir plus sur la Réalité Virtuelle, rendez-vous sur le site Virtuadream

Encore merci à Ludivine Zarkos et Geoffroy Goldstein de VirtuaDream pour ce partage d’expérience unique.

About the Author:

Laisser un commentaire