No Stress ! La techno à notre secours

>, Non classé, Startup, Vie 3.0>No Stress ! La techno à notre secours

Dans ce monde digital où tout s’accélère, où les innovations s’enchaînent et où les nouvelles technologies entraînent une obsolescence croissante des business models… Il faut aller vite, être agile et savoir s’adapter en permanence… Rien que d’y penser, on peut se sentir parfois essoufflé, pas vous ?

L’éloge du temps qui passe et de la paresse c’est fini ! Aujourd’hui il faut agir avec un compte à rebours au-dessus de la tête. Et cette cadence est synonyme de stimulation, certes, mais aussi de stress ! Vous le connaissez c’est notre meilleur ennemi ! Parfois il nous empoisonne la vie et parfois nous motive. Mais quand ce stress devient absolument insupportable et ingérable, que faire ? J’ai peut-être la solution… Non pas pour l’éradiquer mais pour apprendre à le maîtriser !  Ah vous souriez ? Vous faites bien !

Stress, anxiété : trouver la meilleure technique pour y échapper !

C’est au détour d’une visite à l’occasion du festival Futur en Seine 2017 que j’ai découvert la startup Open Mind Innovation.

Sur cet événement dédié à l’innovation, je m’attendais tout naturellement à découvrir plein de solutions et de prototypes tous plus ingénieux les uns que les autres…

Mais c’est le stand d’Open Mind Innovation qui a particulièrement retenu mon attention. Attirée par l’attroupement de curieux autour d’un drôle d’engin blanc tout droit sorti des films de science-fiction, j’ai alors découvert une machine avec des capteurs médicaux, un casque de réalité virtuelle et une coque sous laquelle s’allongeaient, à tour de rôle, les visiteurs en quête de sensations… On aurait dit une cabine de bronzage mais sans les UV !

Mais quelle est l’utilité de cette machine ? A quoi sert-elle ?  

Détecter vos mécanismes de stress et expérimenter des techniques de relaxation adaptées à votre profil, intéressant non ?

Mais comment ?

Je m’entends dire « on va vous faire vivre une expérience qui vous met en situation de stress ». Bon, jusqu’ici l’idée ne me plaît que moyennement… Mais quand on m’annonce que je pourrai mieux comprendre mes mécanismes de stress, les miens… grâce à la détection de mes réactions en temps réel. Là j’ai très envie de savoir …

Et qu’en plus je pourrai m’entraîner à agir sur mes facteurs de stress ; alors là je suis convaincue !

Pour une fois, une proposition concrète de gestion du stress !

Plus besoin d’aller chercher dans tous les rayons des libraires des guides de bien être, des livres de développement personnel ou encore des magazines psycho…

J’apprendrai en ressentant, j’apprendrai en expérimentant… Et cerise sur le gâteau, je testerai dans la foulée une des techniques proposées par leurs spécialistes chercheurs en neurosciences et psychologues.

Quelle technique de relaxation correspond-t-elle le mieux à ma personnalité ?

Au fond je n’en ai aucune idée !

Open Mind Innovation

Branchée à des capteurs, équipée d’un casque virtuel mesurant mon activité cérébrale, je suis alors plongée dans un univers totalement inhabituel, en immersion totale.

Et me voici dans un vaisseau spatial à devoir répondre à une intelligence artificielle qui me demande de l’aide… C’est parti pour une séance de jeu, je dois tirer sur des vaisseaux ennemis à l’aide d’une manette et en même temps réparer les dégâts causés sur mon appareil spatial…

Moi qui n’a jamais trop joué aux jeux vidéo, du moins depuis un certain nombre d’années, c’est totalement prenant

Après une première séance, mon niveau de stress est matérialisé par un graphique avec des pics d’activité.

On me parle de gestion de la respiration et je repars pour un combat spatial ; mais, cette fois-ci, mieux armée pour gérer mon stress …

Même si les techniques de respiration sont bien connues, le fait de les pratiquer et de mesurer immédiatement leurs effets m’ont vraiment convaincue.

J’ai vécu une expérience qui m’a crispée, interrogée mais m’a aussi beaucoup amusée… Le jeu a vraiment de grandes vertus et pas seulement éducatives… On lâche prise et on décroche totalement de notre zone de confort !

Maintenant, à vous d’essayer dans un des centres qui ouvriront prochainement sur Paris.

Quand la technologie et les neurosciences s’allient pour notre bien-être

Open Mind Innovation est une toute jeune start-up qui s’est lancée en mars 2016 mais qui a développé son projet il y a un peu plus de deux ans.

« Notre mission est de vous aider à garder l’esprit plus vif, plus jeune et en meilleure santé, le plus longtemps possible. »

 

Guillaume Victor Thomas

A la tête de cette start-up, Guillaume Victor-Thomas, un serial entrepreneur, qui vit dans le digital depuis 20 ans.

Co-fondateur de la première agence en ligne de voyage, Travelprice.com, c’est un passionné d’innovation. Et cette fois-ci, c’est dans les neurosciences qu’il a souhaité s’investir.

A l’écouter parler, on comprend son choix. Son parti pris n’est pas celui de la Silicon Valley. Eviter les lacets neuronaux pour nous stimuler mais plutôt capitaliser sur la plasticité neuronale de notre cerveau biologique !

Open Mind veut nous démontrer qu’il existe des leviers d’amélioration de notre cerveau encore insoupçonnés.  Ce dernier n’a pas fini de nous étonner avec son potentiel énorme…

Pour autant, il est nécessaire d’améliorer ses points de faiblesses, d’où la création de cette première application pour contrôler le stress et réduire l’anxiété…

Et Guillaume, il sait de quoi il parle car son concept de start-up est parti d’une anecdote personnelle.  Un jour, alors qu’il devait présenter un projet qu’il avait lui-même mené, il a totalement perdu ses moyens devant son auditoire et n’a pas pu sortir un son de sa bouche … Le stress l’avait totalement tétanisé ; lui pourtant rompu à l’exercice !

 « Ce projet est venu de ma propre expérience d’entrepreneur »

Il s’est entouré d’une équipe de spécialistes constituée de data scientists, psychologues, gamers, spécialistes du son etc. Ils sont aujourd’hui au nombre de 15. En parallèle, il a fait appel à des chercheurs en neurosciences, médecins et psychologues pour établir de manière consensuelle un protocole dont l’objet est de déterminer les techniques les plus efficaces pour gérer le stress.

Oh fait c’est quoi les neurosciences cognitives ?  

Les neurosciences cognitives désignent le domaine de recherche dans lequel sont étudiés les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent la cognition (perception, motricité, langage, mémoire, raisonnement, émotions…). C’est une branche des sciences cognitives qui fait appel pour une large part aux neurosciences, à la neuropsychologie, à la psychologie cognitive, à l’imagerie cérébrale ainsi qu’à la modélisation.

Guillaume dégage une sympathie naturelle, un regard déterminé et beaucoup de conviction. Quand il me dit que nous devons aller à l’encontre de ce que l’on nous prédit, à savoir la toute-puissance de l’IA et l’obsolescence de l’humain, qu’il faut donner toutes ses chances à l’individu avec son seul patrimoine génétique, cela donne envie d’y croire et de foncer pour démultiplier les capacités de son cerveau, pas pour vous ?

Chez Open Mind Innovation, nous pensons que la technologie doit servir à entrainer plus efficacement chaque cerveau et améliorer la vie.

 

Sources :

https://omind.me/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Neurosciences_cognitives

By | 2017-10-17T17:05:08+00:00 juin 15th, 2017|Categories: innovations, Non classé, Startup, Vie 3.0|Tags: |0 commentaire

About the Author:

Après une double formation en littérature trilingue et en sciences économiques, j'ai choisi de travailler dans plusieurs agences de communication événementielle sur des positionnements très variés : sport, voyage international, œnologie. Suite à ces expériences très riches sur le terrain, j'ai voulu intégrer le département communication chez l'annonceur. J'ai travaillé pendant plus de 10 ans à la communication puis au marketing au sein du groupe international d'audit et de conseil Mazars. Aujourd'hui, la transformation digitale des entreprises me passionne et j'ai décidé de faire partie de cette révolution en suivant la formation MBADMB au sein de l'EFAP.

Laisser un commentaire