La Bridget Jones du MBADMB & the digital vocabulary !

>>>La Bridget Jones du MBADMB & the digital vocabulary !

Je ne vais pas revenir sur mon article publié le 13 avril sur la « cool attitude »

[….c’est quoi déjà ? 😉…] dans lequel j’évoque l’utilisation opulente de l’anglicisme. Cela dit, à ce stade d’avancement du parcours pédagogique du MBA DMB, je pense ne pas me tromper en avançant que cet article apportera une aide précieuse aux étudiants et aux néophytes du digital 😉 !

J’ai décidé de lister dans ces quelques lignes tout ou partie des terminologies abordées en cours ! Je rédigerai un second article spécifique sur l’utilisation des sigles 😉

Ainsi le vocabulaire et l’anglicisme n’auront plus de secret pour vous ! […surtout cela évitera de demander aux collègues : « En français, ça donne quoi ? … Ah ok …. Ce qui signifie déjà ?? …]

Désormais le #MustToHave : The #digitalvocabularybybridget list !

Etant moi encore en formation, si vous jugez nécessaire d’apporter des compléments ou des commentaires sur ma compréhension d’un anglicisme, n’hésitez pas. Je diffuserai prochainement cette liste sur mon blog www.ledigital-bybridget.com [… Ah mais oui c’est vrai, ce fameux blog sur lequel aucun contenu n’est encore publié !! #bienveillance 😉 …]

Ready ? Let’s go !!

Pour vous faciliter toutes recherches, j’ai opté pour un classement par ordre alphabétique !

 Advertising : « Publicité »

Il s’agit d’une forme sonore ou visuelle de communication qui emploie un message ouvertement sponsorisé, non personnels pour promouvoir ou vendre un produit, service ou une idée de marketing. Les sponsors sont souvent les entreprises qui souhaitent promouvoir leurs produits ou services.

Adwords : « Mots clés »

Il est nécessaire d’identifier les mots clés qui permettront au site de remonter dans les premières pages lors de la recherche d’un internaute

Benchmark :

Le benchmark est, dans un contexte marketing, une démarche d’observation et d’analyse des pratiques marketing utilisées et des performances atteintes par d’autres entreprises. Ces entreprises observées et analysées peuvent appartenir à la concurrence ou être des acteurs pouvant avoir des modes de fonctionnement réutilisables par l’entreprise commanditaire du benchmark.

Le benchmark marketing peut être considéré de manière simpliste comme « une pêche aux bonnes idées ». Le benchmark est plus large qu’une pratique de veille concurrentielle dans la mesure où il ne s’intéresse pas forcément qu’aux concurrents.

BlockChain :

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire. La blockchain peut être utilisée de trois façons : pour du transfert d’actifs (monnaie, titres, actions…), pour une meilleure traçabilité d’actifs et produits et pour exécuter automatiquement des contrats (des « smart contracts »).

[…définition encore théorique pour moi et qui nécessite que je creuse encore un peu …]

Brainstorming :

Le brainstorming ou « remue méninges » est une technique d’étude qualitative et de créativité utilisée notamment pour générer des concepts, des idées publicitaires ou des marques.

Une réunion de brainstorming prend la forme d’une réunion de groupe ou chacun est invité à émettre librement et spontanément des idées ou suggestions en relation avec le sujet de l’étude. L’animateur doit s’assurer de l’absence de jugements négatifs portés sur les suggestions sous peine de nuire à la « productivité » et à la créativité de la séance de « brainstorming ».

Brand advocacy :

Le terme de brandadvocacy désigne le fait pour un client ou un salarié de promouvoir ou défendre une marque de façon plus ou moins spontanée et plus ou moins désintéressée. Bien que le terme soit le plus souvent utilisé pour faire référence aux clients ambassadeurs, il existe deux formes principales de brandadvocacy qui sont le « client ambassadeur » et « l’employé ambassadeur ».

Internet (ewarness) => Prospect (évaluation) => Client (conversion) => Client fidèle (Loyalty) => Ambassadeur (Advocacy)

Brandformance :

Nouveau mot […et oui on adore inventer des mots dans le digital 😉 …] qui signifie trouver un équilibre entre le Branding et la performance !

Business model :

Dans le cadre d’une création d’activités Internet, le business model Internet désigne généralement la façon dont un projet ou une nouvelle activité doit générer des revenus (publicité, location données marketing, commissions, ventes…).

Capping :

C’est le nombre d’expositions de la marque vis-à-vis du client. La capping est une technique utilisée de façon très courante dans le domaine du marketing digital pour limiter le nombre d’affichage d’un même élément visuel pour un même individu. Le capping est surtout utilisé dans le domaine publicitaire pour optimiser les campagnes et réduire certains effets intrusifs ou irritants. Il est également utilisé pour limiter l’affichage d’éléments de type overlay ou pop-in qui viennent s’afficher au dessus du contenu d’une page web. Le capping va par exemple éviter qu’un même individu voit s’afficher une fenêtre d’abonnement à une newsletter sur toutes les pages visitées lors d’une même visite.

Le taux de viewability permet de mesurer le nombre de fois où un utilisateur (par visiteur unique) est exposé à la publicité.

Cloud :

La traduction du mot Cloud est « nuage ». Donc partout où vous verrez le mot « Cloud », il sera représenté par une forme de nuage […ce qui est très bien imagé dans la mesure où c’est un peu le brouillard …]

Le NIST (National Institute of Standards and Technology définit le cloud computing comme un modèle qui permet un accès omniprésent, pratique et à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables (comme par exemple : des réseaux, des serveurs, du stockage, des applications et des services) qui peuvent être provisionnées et libérées avec un minimum d’administration.

Même en la relisant plusieurs fois, je trouve la définition un peu complexe. Mais j’ai trouvé sur le site de culture-informatique.net, une définition un peu « réductrice » comme le dit l’auteur mais qui a le mérite d’être compréhensible de tous : « le cloud computing c’est de pouvoir utiliser des ressources informatiques sans les posséder ». [… et bien voilà, il suffisait de le dire ! 😉…]

Community management :

Nouveau métier dont l’activité consiste à gérer la présence d’une marque ou organisation sur les réseaux sociaux et autres espaces communautaires.

Cross selling :

Une action de cross selling consiste à proposer, au moment de l’acte de vente ou plus tard, la vente d’un produit complémentaire à celui acheté. Elle permet donc l’augmentation du chiffre d’affaires par le biais d’une augmentation du panier moyen.

Crowdfunding :

Terme complexe qui signifie une démarche de financement participatif auprès de particuliers ou d’entreprises pour financer, sponsoriser ou encore investir un projet dans les PME sans passer par les banques […même en anglais il reste compliqué ce mot …cool attitude quand tu nous tiens …]

 

Customer Journey (parcours client):

L’expression anglaise de customer journey correspond à la notion française de parcours client qui comme son nom l’indique, le parcours client fait référence au chemin ou circuit type suivi par un consommateur. La notion de parcours client peut revêtir différentes significations dans le domaine marketing selon son contexte d’utilisation.

 

Data lake :

La notion de data lake ou « lac de données » peut être vu comme un mot à vocation marketing promu par les prestataires du domaine, mais il a cependant le mérite d’illustrer les évolutions au niveau du stockage et des traitements des données qui sont induites par l’explosion des volumes de données collectées et par leur hétérogénéité croissante.

Ce lac de données est en effet alimenté en continu par un ensemble de canaux marketing qui sont le plus souvent digitaux et qui amènent des données de natures hétérogènes pouvant être plus ou moins mélangées. Le terme de lac de données ou data lake évoque également le volume très important des données collectées.

Non classé dans l’ordre alphabétique car très lié au Data lake, le Lake shore consistera à utiliser les données du Data lake pour les rendre « intelligentes ». Il est préférable que l’entreprise héberge ses données.

Design :

Etymologie du mot vient du latin « designar » qui vient du mot Dessiner, concevoir (qui lui-même formé à partir du nom signum « signe, marque »).

Le Design est donc une combinaison du dessein (le plan) et du dessin (la forme). Si vous recherchez à rendre un produit « design », l’usage doit être fonctionnel (Functional), être relié au besoin (Reliable), être utile (usable), procurer un plaisir dans son utilisation (Pleasure)

Device :

Support utilisé par l’internaute (Ordinateur de bureau (appelé aussi Desktop), tablette, mobile …)

Digital natives :

Digital natives est une expression américaine pour désigner la génération ayant grandi en même temps que le développement d’Internet. On considère généralement que les « digital natives » sont nés entre 1980 et 2000.Les digital natives sont donc des utilisateurs naturels et intensifs d’Internet et des téléphones portables. L’utilisation du webmarketing sur cette cible est donc relativement intensive. On parle également de génération Y ou des Millennials.

[…Imaginez ma frustration ! Etre née en 80, être soi-disant une Digital native et ne rien comprendre de toute cette sphère virtuelle et encore moins aux réseaux sociaux !…]

Display :

La signification actuellement la plus courante est celle qui, dans le domaine du marketing digital, désigne le marché et les formats publicitaires graphiques de type bannières et vidéos. Le terme de display désigne les formes de publicités digitales utilisant des éléments graphiques ou vidéos. La publicité display ou le display est ce qu’on appelait simplement avant « publicité sur Internet » ou « publicité online » [ … anglicisme … cool attitude .. ok 😉 …]

Disruption :

Une disruption est un terme didactique, d’emploi rare, pour désigner une rupture, une fracture, une brisure. Pour connaitre l’origine de l’utilisation de ce mot, je vous invite à cliquer sur le lien suivant Le concept de disruption expliqué par son créateur

e-commerce :

Terme utilisé pour évoquer le commerce digital, en ligne, sur internet.

e-merchandising :

L’e-merchandising regroupe l’ensemble des techniques qui consistent à optimiser les fonctionnalités de recherche, de présentation produits et procédures d’achat pour augmenter les ventes sur un site marchand.

Early adopter :

Un early adopter est un individu qui a pour habitude d’acheter quasiment systématiquement les nouveaux produits dans une catégorie de produit donnée. Les early adopters forment donc une catégorie de consommateurs particulièrement favorables à l’adoption des nouveaux produits ou des nouvelles technologies.

Ci-dessous, un schéma reprenant la catégorie de consommateurs et leur degré d’acceptation face à l’innovation :

Acceptation de l'inn

Endorsement :

Le terme anglais d’endorsement peut être traduit comme un aval, un soutien ou une caution. En marketing il s’agit de la pratique par laquelle une célébrité promeut et soutient une marque à travers différentes actions et engagements (publicité, présence à des événements de la marque, usage affiché du produit, etc.).

Entertaining : « Divertissant »

Fait référence à l’émotion pour toucher le client. L’émotion est volatile, donc la notion de durabilité est inexistante.

Footer publicitaire :

Un footer publicitaire est un bandeau publicitaire placé en bas de la partie visible d’une page web ou d’un site ou application mobile et qui se maintient à cet emplacement lorsqu’on utilise la barre de défilement vertical.

Linking :

Action qui consiste à faire du lien pour faire du lien. Technique à éviter.

Long Tail :

Terme anglais pour désigner la longue traîne. La long tail est la représentation graphique du phénomène par lequel un grand nombre de références fournissent une grande part du chiffre d’affaires ou du fait qu’un grand nombre de mots clés fournissent une part importante du trafic en provenance des moteurs. La notion de longue traîne prend alors en quelque sorte le contre-pied de la règle classique des 20/80.

Machin learning :

C’est une technique de science des données qui permet aux ordinateurs d’utiliser des données existantes afin de prévoir les tendances, les résultats et les comportements futurs. Grâce à Machine Learning, les ordinateurs apprennent sans être explicitement programmés. Les prévisions ou prédictions générées à partir de Machine Learning peuvent rendre les applications et les appareils plus intelligents. Lorsque vous faites vos achats en ligne, l’apprentissage automatique permet de recommander d’autres produits que vous êtes susceptible d’aimer, en fonction de ce que vous avez acheté.

Mapping :

Un mapping est une représentation graphique en deux dimensions qui permet de visualiser le positionnement de différentes marques, produits ou sociétés en fonction de 2 critères (prix, qualité perçue, modernité, etc.).

Native advertising :

Technique de vente qui désigne un type de publicité qui par sa forme, son emplacement et son contenu ressemble et s’intègre fortement aux contenus diffusés habituellement par le site support qui la diffuse. Il permet une meilleure efficacité publicitaire.

Net Promoteur Score (NPS) :

C’est l’indicateur permettant d’identifier la capacité d’une entreprise à promouvoir sa marque.

Netlinking :

Le netlinking est l’action de développer le nombre de liens hypertextes externes pointant vers un site ou une page web que l’on souhaite promouvoir. L’objectif est d’obtenir un trafic qualifié en provenance de ces liens, mais également et surtout, de favoriser le référencement naturel grâce à l’amélioration de la popularité du site.

Open graph de Facebook :

L’Open Graph de Facebook (ou Open Graph Protocol) désigne le dispositif technique, sous forme d’API, permettant à des sites tiers externes à Facebook d’interagir avec les amis Facebook de leurs visiteurs et d’exporter des données vers le réseau social à des fins éventuelles de partage.

Pogo-sticking en SEO :

Dans le contexte SEO (Search Engin Optimisation), le terme de pogo-sticking désigne le phénomène par lequel un utilisateur consulte plusieurs sites à partir des différents liens proposés par une même page de résultat Google. Dans le cas du pogo sticking, l’utilisateur revient rapidement sur la page de résultats du moteur en utilisant le bouton « back » de son navigateur après avoir vu une unique page correspondant au premier lien cliqué. Un comportement trop fréquent de pogo-sticking peut être interprété par Google comme un manque de pertinence ou de qualité des pages visitées concernées et nuire finalement au positionnement de ces pages.

Purchase funnel :

Funnel est un terme anglais signifiant entonnoir. Il désigne l’entonnoir de conversion. Il permet de visualiser le taux de conversion et les points de pertes lors d’un processus de conversion comprenant une suite de pages ou d’étapes. Sur un site marchand l’entonnoir de conversion de commande commence généralement à la page correspondant à la mise du produit dans le panier d’achat et s’achève à la page de confirmation de la commande.

On mesure le taux de conversion entre chaque étape afin d’identifier celle ou celles sur lesquelles on doit concentrer ses efforts.

Retail :

Retail est le terme anglais désignant l’activité de commerce de détail.

Le commerce de détail est l’activité commerciale effectuée à destination du consommateur final qui consiste à vendre un bien dans l’état où il a été acheté.

Responsive :

C’est une approche qui se sert des technologies du web. Le responsive web design englobe les techniques de conception de contenus Internet qui permettent de proposer des contenus auto-adaptables en fonction des interfaces de consultation utilisées par le visiteur. Dans le cadre du responsive web design, une page web ou une image peut ainsi se redimensionner en fonction de la taille d’écran du terminal utilisé (ordinateur, tablette, smartphone, phablette, etc).

L’organisation du contenu peut être également automatiquement adaptée. Ainsi, là où un contenu peut être affiché sur trois colonnes pour un écran large, il peut passer à une présentation sur une colonne sur l’écran d’un téléphone tenu verticalement.

Soft skills : « Compétences douces »

On évoque ce terme pour identifier les compétences du futur, par exemple « souplesse cognitive » en référence à l’adaptabilité. Les Soft Skills, ou compétences humaines ou encore « savoirs comportementaux », désignent les aptitudes personnelles qui démontrent un haut degré d’intelligence émotionnelle

Scorer :

Verbe qui fait référence au « score », qui signifie donc de mesurer ou encore évaluer.

Social média :

Internet est un véritable média d’échanges et de partages. Cela peut se faire via des messages, des vidéos, des fichiers, des photos, de la musique, etc. Désormais, les individus échangent des informations par l’intermédiaire de plateformes que l’on appelle réseaux sociaux ou médias sociaux. Le social media rassemble donc tous ces sites et leur technique de fonctionnement. Parmi les plus connus, on peut citer YouTube, Twitter, Facebook, Instagram ou des réseaux plutôt professionnels comme Viadeo ou LinkedIn.

Pour résumer, le social media, et plus précisément la présence sur les médias sociaux, doit faire partie intégrante de la stratégie de communication et de développement des sites désirant générer un fort trafic.

Target Marketing : « Marketing ciblé »

Marketing visant des sous-ensemble de populations homogènes par leurs caractéristiques, leurs comportements ou leurs besoins. Après identification de ces éléments, l’entreprise développe une stratégie de ciblage qui positionne son produit ou service de façon à en maximiser l’attrait.

Targetting : « ciblage, ciblant, ciblé »

Il s’agit d’une technique marketing qui consiste à identifier et cibler les meilleurs clients de l’entreprise afin d’améliorer les efforts de marketing et de ventes pour découvrir de nouvelles opportunités de revenus. Le targetting/retargetting permet d’être commissionné sur une vente.

Tracking :

Le tracking est un dispositif technique permettant d’attribuer et d’analyser le comportement des consommateurs. Il peut se décliner sous plusieurs formes telles que call tracking, eye tracking (utiliser le regard humain pour accompagner le regard de l’internaute), event tracking (processus par lequel on va suivre différents événements) par exemple.

User Centric : « Client au centre »

Avant on accompagnait les marques dans la digitalisation alors que maintenant c’est l’expérience utilisateur. On se met à la place du client pour répondre à ses besoins ou mieux les appréhender.

User friendly :

Un système est dit « user friendly » quand il est convivial, amical envers ses usagers.

User ID :

C’est le terme utilisé pour identifier le même internaute peut importe son device utilisé.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive mais vous permettra je l’espère d’égayer votre curiosité !

 

Sources :

http://www.e-marketing.fr

https://fr.wikipedia.org/

https://www.definitions-marketing.com/definition

https://blockchainfrance.net

http://www.journaldunet.com

http://www.lemagit.fr/definition/Soft-skills-competences-humaines

https://www.1min30.com/dictionnaire-du-web/social-media-definition

http://www.mercator.fr/

 

By | 2017-10-17T16:49:57+00:00 septembre 17th, 2017|Categories: Transformation digitale|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire