La veille e-réputation, un microcosme social

///La veille e-réputation, un microcosme social

Vous avez déjà tous sans doute entendu parler de la e-réputation. C’est l’image que vous donnez de vous sur internet et celle qu’on donne de vous. Et ce « on » est particulièrement important pour les marques (ou les personnalités publiques mais là n’est pas le sujet).  La e-réputation c’est savoir ce que les internautes disent de vous, comment ils le disent et à qui. C’est en quelque sorte, entrer dans leur quotidien et leurs habitudes de consommation. Au fond, c’est arriver à les comprendre, analyser leurs besoins, envies et y répondre. C’est parvenir à établir un lien invisible entre eux et la marque.

Qui parle des marques ?

veille e-réputation

Sur Internet, il y a les influenceurs qui s’imposent et représentent une grande inspiration pour leur communauté. On pourrait dire que certains sont même des médias. Leur force ? Ce sont des individus lambdas qui parlent de ce qu’ils vivent sans avoir pour autant une quelconque qualification ou même légitimité à le faire. Et c’est justement ce dernier point qui en fait leur succès. Ils sont comme tout le monde alors le monde s’identifie à eux. Pour les marques, ils sont précieux et notamment dans l’univers de la mode, du food, du voyage et de l’e-sport.  Ils testent des produits, des expériences et disent ce qu’ils en pensent à leur communauté, qui l’écoute. Entre eux, un lien très personnel se crée, une relation d’ami à ami s’établie permettant d’ôter toute méfiance vis-à-vis des propos tenus. Si tout n’est pas pris pour acquis, la magie de ce lien fait que la communauté elle-même se prend au jeu et se met à conseiller l’influenceur. Alors oui, les influenceurs peuvent avoir un grand pouvoir dans la e-réputation d’une marque, en bien comme en mal.

A côté, il y a ceux qui parlent de leur quotidien et font des réseaux sociaux leur journal intime. Ils décrivent tout ou presque, de ce qu’il y a dans leur assiette, jusqu’à leurs peurs, leurs succès, leurs challenges. Ils sont des mines d’or pour les marques car ils disent ce qu’ils pensent et ce qu’ils font sans filtres, de manière spontanée et directe. Ils n’ont peut-être pas le même pouvoir d’influence que leurs prédécesseurs, mais ils ont le mérite d’offrir un point de vue vrai sur ce qu’ils pensent, font et consomment.

Et puis il y a les adeptes des débats. Ils aiment ce qui fait polémiques et n’hésitent pas à propager la rumeur ou à la démentir. Ce sont des passionnés, des internautes qui s’intéressent vraiment aux marques. Eux aussi sont de grands acteurs de l’e-réputation d’une marque, ils puisent leur force de leur nombre.

Derrière tout ça, il y a les plus importants : ceux qui lisent. Ils ne s’expriment pas forcément car ils ont peut-être peur de se dévoiler ou n’en éprouvent peut-être pas l’intérêt, mais toujours est-il qu’ils s’abreuvent du contenu partagé par les autres, se laissent influencer par ce qui leur semble juste et s’amusent du reste.

 

Les écouter pour mieux les comprendre

veille e-réputation

Les réseaux sociaux, les blogs, les forums et plus largement toutes les plateformes qui offrent la parole aux internautes sont un véritable microcosme social. On y retrouve un large panel de la société qui permet d’identifier des tendances, des habitudes de consommation. Evidemment, pour que ces informations soient utiles, il faut les utiliser avec bienveillance et les analyser avec intelligence pour répondre aux besoins de tous et renforcer ce lien invisible qui lie les marques à eux.

By | 2017-10-30T14:16:29+00:00 octobre 10th, 2017|e-reputation|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire