Le métier de Data Analyst à travers les yeux d’un professionnel ( première partie )

La transformation digitale continue son ascension fulgurante depuis maintenant plusieurs années. De nouveaux métiers se développent et face à cette surabondance de nouveautés, le flou s’esquisse peu à peu pour tous les néophytes. C’est la raison pour laquelle l’avis d’un professionnel du milieu du digital est indispensable pour apporter un peu d’éclaircie dans toutes ces zones d’ombre.

 

 

Jordane Blasco

 

 

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Jordane Blasco, j’ai 30 ans et je suis EMEA Tracking, Web analytics et Data Analyst senior pour le compte d’Ubisoft. Concernant mon cursus scolaire, j’ai un BTS Commerce International, une licence LEA et enfin un MBA International Business Management ; rien à voir avec le digital donc.

 

En quoi consiste votre travail ?

Mon travail consiste dans la sélection et l’analyse de données quantitatives et qualitatives de sites web ainsi que de jeux afin d’en dégager la performance et les tendances de fréquentation/navigation/comportement. Je mets en place des outils et des indicateurs statistiques afin d’interpréter et d’analyser des situations et d’effectuer des diagnostics. J’élabore ensuite des préconisations permettant de fournir des outils d’aide à la décision. Ces recommandations aident à la fois à améliorer la satisfaction de l’internaute/joueur et à faire évoluer le site pour mieux répondre aux objectifs de la stratégie de communication Web. Enfin je suis en charge de l’optimisation des performances des sites et de l’expérience utilisateur.

 

Quelles sont les qualités requises pour faire être Data Analyst ?

La rigueur est la première capacité nécessaire, je fournis des reportings fréquemment sur une multitude de sujets : Grosse opération marketing, web dashboard, analyse store, etc… Il faut donc savoir tenir ses délais et avoir un bon esprit de synthèse. L’esprit d’équipe est la deuxième, je travaille avec beaucoup, beaucoup d’équipes éparpillées dans le monde entier. Je travaille énormément avec Ubisoft San Francisco (Marketing US/CA) ainsi qu’Ubisoft Montréal (Store US/CA & Prod) afin d’avoir accès à énormément de datas. Enfin la combativité, le digital est quelque chose de récent chez Ubisoft, il faut donc savoir défendre ses idées afin de convaincre les collègues.

 

Quels sont les défis aujourd’hui du métier de Data Analyst ?

Il y en a 2 majeurs :
• L’organisation de toute la data dont nous disposons & la bonne utilisation de cette dernière.
• La bonne compréhension de la data par les services

Il est très compliqué d’organiser notre data car il en vient de plusieurs secteurs différents : consommateur, digital, jeux, etc… Cela nous prend beaucoup de temps mais l’enjeu en vaut la chandelle. A la fin, nous sommes dans la capacité de retrouver des internautes dans nos jeux et de mettre en place une stratégie business bien plus personnalisée qu’elle ne l’aurait été sans tout ce travail. Aussi, il faut s’assurer que toutes ces données soient accessibles par l’ensemble des services afin de donner le plus d’insights possibles. C’est grâce à cette « distribution » de la data que l’entreprise déterminera sa stratégie digitale de demain, et puis ça donne de la visibilité à mon service !

 

Fin de la première partie.

By | 2017-12-18T23:08:48+00:00 décembre 18th, 2017|Interviews & Rencontres|0 commentaire

About the Author:

Laisser un commentaire