Textile connecté : les nouvelles technologies s’emparent de nos vêtements

Le marché des objets connectés est en pleine croissance et celui-ci continuera sa montée fulgurante dans les années à venir selon une étude du cabinet Gartner. Actuellement, il y a plus d’objets connectés dans le monde que d’humains (8.4 milliards contre 7.5 milliards) et ce chiffre devrait atteindre les 20 milliards d’ici 2020. Ordinateur, téléphone, tablette, télévision, montre ou encore tout dernièrement les assistants personnels tel que le Google Home ont désormais leur place dans le quotidien des Français. Il y a cependant un secteur qui se fait discret pour le moment mais qui devrait peut-être se démocratiser dans les années à venir : le textile connecté. Petit tour d’horizon de ces vêtements à la pointe de la technologie, entre gadgets et véritables aides dans certains domaines d’activités.

Textile connecté : les nouvelles technologies s’emparent de nos vêtements

Le textile connecté n’est-il qu’un simple gadget pour geek ?

Parmi toutes les start-ups et entreprises s’étant intéressées à ce secteur, nombreuses sont celles qui ont développé des concepts qui n’ont pas vocation à révolutionner le monde mais qui sont simplement d’ingénieuses idées créatives, souvent amusantes, qui satisferont les amateurs de nouvelles technologies.

Commençons avec le projet « Intimacy 2.0 » du studio Roosegaarde. Ceux-ci ont imaginé une robe au design futuriste qui a la caractéristique de devenir transparente en fonction des battements du cœur. La vitesse des battements est donc directement visible sur le tissu et s’accélère en fonction des émotions.

Continuons dans le sensuel avec cette fois-ci la firme Durex qui a créé des sous-vêtements composés de capteurs vibrants activables directement sur une application smartphone. Une idée qui semble intéressante pour des couples étant à distance mais au vu de la vidéo, ces sous-vêtements ont l’air d’être tout sauf pratiques et confortables. La firme a d’ailleurs depuis arrêté la commercialisation.

Autre création, cette fois ci de la marque Levi’s, avec leur Commuter Trucker Jacket, un nom pas très sexy mais qui facilite des actions basiques de notre téléphone. Liée à celui-ci, elle permet par simple glissade ou pression des doigts sur la manche de la veste d’accepter un appel, de faire une recherche sur le web ou de faire lire les SMS. Au final, rien de bien différent d’une montre connectée, avec le style en plus.

Pour l’instant me direz-vous, quelques idées sympathiques mais rien qui ne risque d’être un must-have à l’avenir. Il y a cependant certains domaines dans lesquels le textile connecté mérite sûrement sa place.

Le textile connecté à destination des sportifs

Ici, on s’attaque déjà à un marché très intéressant car près de 55% des Français indiquent faire du sport régulièrement. Diverses entreprises ont alors décidé de créer des vêtements connectés pour accompagner et aider ces sportifs dans leurs activités physiques.

La société Hexoskin à développé un t-shirt munis de capteurs qui transmettent de multiples informations directement sur votre téléphone. Léger, confortable et lavable en machine, ce t-shirt permet de suivre votre rythme cardiaque, votre respiration ainsi que vos différents mouvements.

Autre création cette fois-ci spécialement conçue pour les coureurs : les chaussettes connectées développé par Sensoria Fitness. Ces chaussettes permettent de récupérer des données basiques telles que le nombre de pas, la distance parcourue ou encore la vitesse, mais permet principalement d’analyser votre façon de courir en fonction de la pression subie et des impacts des pieds lors de votre course.

Malgré leur utilité certaine, ces produits ont du mal à s’imposer sur le marché. Les concurrents tels que les applications mobiles et les bracelets connectés réussissent à prendre le devant au vue du coût nettement moins élevé de leurs produits, même si ceux-ci ne sont pas aussi performants et n’apportent pas autant d’informations.

Surveillez votre santé grâce au textile connecté

C’est bien évidemment dans ce domaine que le textile connecté a le plus d’avenir. Et si nous pouvions prévoir ou détecter certains problèmes de santé et peut-être sauver des vies grâce à cette technologie ? Les innovations sont nombreuses dans ce domaine et répondent chacune à des maladies et des pathologies différentes :

Tout d’abord le CardioNexion permet de récupérer certaines données médicales comme la température, la fréquence respiratoire et le rythme cardiaque pour prévenir des pathologies cardiovasculaires et alerter un médecin en cas d’anomalie.

Pour la suite, on retrouve encore une chaussette connectée mais cette fois ci à destination des diabètes. En effet, différentes pathologies du pied sont causées par le diabète et cette chaussette développée par Siren va permettre d’aider les diabétiques à être plus vigilants et à analyser les différents résultats.

La startup-lyonnaise Clim8 quant à elle propose des patchs qui se greffent directement au vêtement pour réguler la température du porteur et éviter les coups de froid. Reliés directement au smartphone, ils permettent de sélectionner la température que vous désirez et s’activeront automatiquement dès que celle-ci passera en dessous.

Le textile connecté est donc un marché qui a de l’avenir devant lui mais qui peine cependant à se faire sa place, la faute aux coûts de fabrication qui s’annoncent la plupart du temps assez élevés. Lors de mes recherches j’ai pu découvrir des dizaines et dizaines d’innovations à un stade plus ou moins avancé et je n’ai nul doute sur le fait que d’ici plusieurs années chacun d’entre nous aura un ou plusieurs vêtements connectés dans sa garde-robe.

By | 2017-12-29T13:13:23+00:00 décembre 28th, 2017|E-Santé, innovations, IoT, Sport / Gaming|0 commentaire

About the Author:

Etudiant #MBADMB – Passioné de #NouvellesTechnologies #SocialMedia #Actualité #Musique #JeuxVidéos

Laisser un commentaire