La localisation, un terrain encore obscur pour le digital.

LA LOCALISATION, ENCORE UN TERRAIN OBSCUR POUR LE DIGITAL

Bientôt fini le contenu traduit de mauvaise qualité sur le web ? La localisation à la rescousse !

Mon Q

Le Q… Avouez que le nom prête à sourire… pourtant, c’est une mauvaise localisation qui est à l’origine de cette erreur. Avec l’avènement du digital, on en trouve pléthore et celles-ci font mal à la notoriété des entreprises et parfois à nos oreilles.

On ne le dira jamais assez, mais le contenu sur Internet est primordial. Avoir un contenu de qualité augmente les chances d’obtenir un meilleur référencement, une confiance accrue dans les produits sur les sites E-commerces et une légitimité pour les sites d’informations. Pourtant, nous tombons trop souvent sur du contenu dupliqué, mal écrit ou pire, mal traduit !

mauvaise traduction

Ce type de traduction est plus fréquent qu’on le pense. Alors la prochaine fois, au lieu d’utiliser Google traduction, pensez à un traducteur pour localiser votre contenu.

Mais au fait, c’est quoi la localisation ?

La localisation, c’est un type de traduction qui intègre une dimension culturelle. Il s’agit d’adapter un produit ou un service à une région bien spécifique. La traduction est un pont entre les langues, alors que la localisation est un pont entre les cultures. Elle s’adapte à chaque demande et à chaque pays en fonction des cultures, des coutumes et des changements sociologiques.

Ok, mais pourquoi j’en ai besoin ?

La localisation est un puissant outil marketing. Bien utilisée, elle permet d’adapter un produit, une histoire ou une iconographie à une autre culture que la sienne. 

Le digital est international, il n’a pas de frontière. Un produit en vente sur Amazon est potentiellement visible dans le monde entier, alors pourquoi se contenter de son pays d’origine ou offrir un contenu médiocre à une cible étrangère ?

Autre exemple, le petit Robot de Google adore voir des pages traduites en différentes langues avec du contenu qualitatif. C’est aussi un moyen d’élargir les cibles possibles et de toucher un public insoupçonné.

Comment choisir un traducteur qualifié pour adapter mon contenu à l’étranger ?

Faire le choix d’un localisateur expérimenté n’est pas encore tâche aisée, surtout dans le domaine du digital. Ils sont experts dans la langue et la culture ciblée mais peu d’entre eux sont spécialisés dans le référencement ou l’adaptabilité du contenu sur différents supports. Leur rôle est de porter une attention particulière à l’image du produit et de la marque, de comprendre les différences de cultures pour parvenir à adapter à la perfection le produit à son nouveau public. Pour le reste, à vous de jouer les marketeux !

Pour discuter plus longuement sur le sujet, vous pouvez me contacter sur Twitter ou LinkedIn. En plus du MBA,  j’offre mes services pour conseiller les entreprises dans leur stratégie de contenu à l’international, notamment sur des questions de référencement sur les Marketplaces.

By | 2018-01-04T10:20:07+00:00 janvier 4th, 2018|Content Marketing|3 Comments

About the Author:

Etudiant #MBADMB conseillé marketing indépendant en gestion de contenu international pour les #jeuxvidéo. Passionné de #culture #cuisine #Comics

3 Commentaires

  1. Florentin Roy 4 janvier 2018 à 10 h 44 min␣- Répondre

    Un thème intéressant et correctement traité. Un article bien écrit, qui ne rend la lecture que plus agréable.
    En un mot : Bravo !

  2. Mahamadou Tamboura 4 janvier 2018 à 13 h 36 min␣- Répondre

    Je rejoins totalement Florentin ! L’article est top ! Cette localisation c’est l’avenir !  » Un pont entre les cultures », ça veut tout dire !

  3. Lison Logié 5 janvier 2018 à 15 h 17 min␣- Répondre

    Exactement, bel article Martin !

Laisser un commentaire