L’explorateur culturel, la start-up qui rend la culture accessible

Explorateur-culturel-MBADMB
.

Explorateur culturel est une start-up qui veut démocratiser la culture sur tout le territoire français.

Parce que la culture est vitale pour le développement personnel et la création de lien social, des étudiants ont créé un site internet qui permet à l’utilisateur de découvrir tous les événements culturels qui l’entourent. Il permet également aux institutions et associations de promouvoir leurs actualités. La révolution de cette initiative tient dans la volonté de la développer dans toute la France, là où il y a un réel besoin, puis de terminer par Paris. Ici, le numérique est un moyen de démocratiser la culture dans des endroits où elle est encore peu accessible.

Rencontre avec Manon Manière, la directrice générale de Explorateur culturel, pour parler de ce projet :

Comment L’explorateur culturel est-il né ?

L’explorateur culturel a vu le jour à Paris l’année dernière dans le cadre de la Matrice « Art & Numérique ». Nous étions plusieurs écoles Art 42, Icart, ENSAD et les Beaux Arts de Cergy. Nous nous sommes retrouvés autour de problématiques, la nôtre étant « comment rendre la culture accessible ? ». La culture est vitale mais son accès paraît malheureusement trop souvent difficile, élitiste et peu intuitive. Nous voulions changer cela.

L’explorateur culturel aujourd’hui : qu’est ce que c’est et comment fonctionne-t-il?

C’est un site internet qui prend la forme d’un guide connecté personnalisé tout en un. Notre plateforme regroupe toutes les initiatives culturelles d’une ville et l’utilisateur peut découvrir ce qui se passe autour de lui. Il reçoit une carte vitale de la culture qui lui permet de charger ses places et d’avoir des offres promotionnelles. La billetterie est centralisée, et les organisateurs peuvent également mieux comprendre leur public. C’est utile à la fois pour les participants et les professionnels.

Le problème, c’est que les gens pensent qu’il n’y a pas d’événement autour de chez eux alors que quand on se rend sur place, on se rend compte qu’il y a plein de choses, mais très peu sont mises en avant. Nous avons la volonté d’être des médiateurs, d’encourager les utilisateurs vers la pratique artistique, mais également les créateurs, les collaborateurs.

On s’est également rendu compte que l’un des freins à la culture était les transports dans les petites villes. Ce sont des problèmes dont il faut prendre conscience pour changer les choses.

.

explorateur-culturel-MBADMB

.

Où en est le projet et quelles sont vos ambitions pour la suite ?

Nous avons lancé L’explorateur culturel l’année dernière à Alençon, en Normandie. C’est la ville « test » pour l’instant et nous avons beaucoup de bons retours. Le but est d’étendre l’initiative à toute la France, et de finir par Paris. Nous sommes conscients qu’il ne suffit pas seulement d’ouvrir un site internet et un calendrier, il faut se rendre sur place, parler aux élus, aller à la rencontre des gens… tout cela prend du temps !

On va également lancer une campagne «  Poke ton Maire » pour que les gens qui veulent que L’explorateur culturel arrive dans leur ville interpellent les élus locaux. On discute aussi avec le gouvernement pour intégrer L’explorateur culturel dans le Pass Culture qu’Emmanuel Macron veut mettre en place.

Un des projets importants pour moi serait d’être à terme sur les pubs des écrans des sièges d’avions, pour faire rayonner la culture française dans sa globalité… les possibilités sont infinies !

Comment êtes vous rentable ?

Le site est gratuit. Nos clients sont les mairies, les régions qui veulent contribuer au rayonnement économique du territoire. La culture est une source de rayonnement, de tourisme, et de dynamisme pour une ville ! Et puis les gens qui sortent au théâtre ou faire une exposition vont aussi généralement au restaurant ou boire un verre après… tout cela contribue à faire vivre les commerces locaux, et profite à tout le monde.

Le numérique est donc un levier puissant pour rendre accessible la culture ?

C’est la base. C’est un outil très puissant, mais qui implique un travail de sensibilisation pour changer les habitudes. Un agriculteur en Normandie ne va pas utiliser son portable de la même manière qu’un entrepreneur parisien, surtout dans le domaine de la culture. Notre rôle, c’est de nous rendre sur place, de faire de la médiation, de mettre en lumière des projets qui le méritent ! Tout est déjà là ; internet permet seulement de le rendre visible !

.

L’équipe de l’explorateur culturel

.

La France est l’un des pays les plus riches culturellement. Bien sûr, ce dont on entend parler, ce sont les expositions au Louvre et à l’Institut Louis Vuitton, les pièces de la Comédie Française… tout ce qui constitue la notoriété de notre patrimoine. Mais notre patrimoine, ce sont aussi aussi les festivals d’art de rue, les salons d’artisans potiers, les nuits de la lecture… La culture est sensible et universelle, elle est partout. L’explorateur culturel est une initiative qui pourrait permettre à terme de mettre en lumière la diversité de notre territoire, et de faire rayonner la culture française pour tout ce qu’elle est.

By | 2018-01-15T10:18:12+00:00 January 15th, 2018|Art, Culture, Luxe, Non classé, Startup|1 Comment

About the Author:

Etudiante MBADMB et ICART Passionnée d'art, de culture et de digital

One Comment

  1. Gravil Elisa 10 February 2018 at 17 h 43 min - Reply

    Toujours aussi utile et intéressant à lire ! Je fais suivre !

Leave A Comment