Comment les streamers ont bouleversé le paysage du jeu vidéo - MBA DMB

Comment les streamers ont bouleversé le paysage du jeu vidéo

Twitch, Youtube Gaming, Facebook Live, Mixer, Periscope … Ces plates-formes de streaming de jeux vidéo et leurs célèbres streamers ont connu un véritable engouement et explosent auprès de tous les publics. Retour en chiffres sur ce marché en pleine expansion.

La reine des streamers : Twitch par Amazon

Plate-forme référence en matière d’e-sport, Twitch s’est progressivement imposée comme la référence, au détriment de Youtube Gaming lancé à l’été 2015. Selon l’étude lancée par SuperData, Twitch supplante même Netflix et HBO ! Dernier succès en date pour la plate-forme du géant américain : plus de 10 millions de viewers ont assisté au lancement de l’Overwatch League, avec même 437 000 viewers connectés en simultanés.

Avec plus de 100 million d’utilisateurs uniques par mois, Twitch écrase littéralement la concurrence.

Infographie Twitch Viewers Streamers

Un média à la fois professionnel, et grand public

N’importe qui peut s’improviser streamer et sur n’importe quelle plate-forme, notamment avec des outils dédiés sur PS4 avec Twitch et Mixer pour Xbox360. Ces derniers mois, les historiques du gaming comme Gotaga ont été rejoints par d’autres streamers qui cumulent la diffusion sur les différentes supports.

La raison? La monétisation des livestreams (via des publicités diffusées en amont ou pendant les lives), qui attire autant de joueurs opportunistes que de professionnels, au détriment parfois des viewers. Twitch permet de réguler cette course à la diffusion en autorisant la monétisation uniquement aux streamers ayant une véritable communauté. Pas Youtube. Et sa portée plus généraliste attire les millénials, avec des contenus plus ou moins qualitatifs. En attendant que les grandes marques exploitent cet eldorado, les plates-formes de streaming développent leur propre programme d’affiliation, et fidélisent les streamers les plus rentables.

Autre source de revenus pour les streamers : le pourboire ou tips. Un système de récompense appelé « Cheering » sur Twitch ou encore « Super Chat » sur Youtube. Une manne financière, d’environ 100 millions de dollars en 2017 selon Streamlabs, non négligeable et qui attire perpétuellement de nouveaux streamers.

Chiffres_Streaming-Jeux-Vidéo

Quelles perspectives pour les streamers et les contenus live ?

Les revenus générés par les streamers et par l’e-sport n’ont cessé de croître ces dernières années. Bien que le marché soit trusté par Twitch et Youtube, il y a fort à parier qu’avec un tel engouement d’autres acteurs apparaissent sur le marché. La place et l’engagement sur les contenus e-sport et jeux-video est tel, comme le montre Gamoloco, que la bataille entre les différents acteurs risque d’être intense.

Mais on peut aussi imaginer la diversification des streamers, comme cela a été le cas pour les youtubeurs. Jusqu’à peut être la disparition de ces derniers et une hégémonie des contenus live?

Le Billet de Clara #1 – Les Femmes et les Jeux Vidéos

By | 2018-01-22T19:59:05+00:00 janvier 22nd, 2018|Digital Marketing, Sport / Gaming, Transformation digitale|2 Comments

About the Author:

Student at #MBADMB – Digital Marketing & Business à Lille
Passionné par la transfonum, les cryptomonnaies, l’ux et le social média

2 Commentaires

  1. Adé Charleine Dbk 23 janvier 2018 à 1 h 13 min␣- Répondre

    J’aime beaucoup le concept de Twitch,
    Surtout que je n’en avais jamais entendu parlé !
    Superbe revue Baptiste

  2. […] d’articles sur le sujet je vous conseil l’article de Baptiste Thibault Magnani sur le streaming du jeu vidéo ou de Tiphaine Marchioni sur le futur rôle de l’IA dans la création […]

Laisser un commentaire