Les Pays-Bas : un pays culturellement connecté

www.twenty20.com

Facebook  vient d’annoncer sa décision d’apporter un changement majeur à son algorythme et privilégier les contenus de nos amis et familles au détriment des vidéos virales et autres posts medias.  Aux Pays-Bas,  pays culturellement connecté,  cette décision aura peut-être un peu  moins d’impact que dans les  autres pays où Facebook arrive en tête.

Le 16 novembre 2017, avec nos partenaires départementaux du Nord et du Pas de Calais, je participais au 1er salon bloggers de tourisme  #FeelFrance organisé par Atout FrancePays-Bas à Amsterdam*.

crédit photo : Atout France Pays-Bas

L’occasion de présenter la nouvelle région des Hauts de France,  de faire du test and learn avec nos nouveaux supports  et surtout d’aller à la rencontre de ces influenceurs dont le nombre et les audiences ne cessent de croître. En deux ans, certains ont vu leurs audiences multiplier par 5 c’est dire la place qu’ils occupent à présent aux Pays-Bas.

Ce 1ER salon , version-speed dating, nous a permis de rencontrer 35 influenceurs. 7 mn en tout par blogger pour échanger de manière équitable avec toutes les destinations présentes et 3’30’’ pour que chacun puisse se présenter.  Plutôt sportif comme formule. Et heureusement pour tenir le rythme, une séance de méditation à mi-parcours. Une expérience sympa de bien-être au travail  pour recharger les batteries qui devrait vraiment  se développer dans ce type d’événements pros.
(*Atout France a pour mission de contribuer au renforcement de l’attractivité de la Destination France à l’étranger).

WhatsApp : 1er réseau social des Pays-Bas

Juste avant de démarrer ce salon et nous mettre en condition, un déjeuner conférence avec une agence de com. Elle nous dresse un rapide panorama de l’évolution des medias aux Pays Bas : la place des réseaux sociaux,  les attentes des bloggers et comment travailler avec eux.

Les faits marquants  sont pour certains sans grande surprise  :  la presse écrite continue de chuter, la télé remonte et internet ne cesse de progresser.

Puis, une info  sur les réseaux sociaux plutôt surprenante vue de la France. Aux Pays-Bas, WhatsApp  est le réseau social le plus utilisé  juste avant Facebook. 10,9 Millions d’utilisateurs par mois pour un pays qui compte 16 millions d’habitants contre 10,4 millions par mois pour Facebook.

source : starcom

En comparaison en France, c’est :
Facebook : 40,8 millions d’utilisateurs par mois, 24,7 millions par jour
YouTube :37,3 millions d’utilisateurs par mois, 11,7 millions par jour
Twitter :20,6 millions d’utilisateurs par mois, 4,1 millions par jour
Instagram :19,3 millions d’utilisateurs par mois, 4,8 millions par jour
LinkedIn :16,0 millions d’utilisateurs par mois, 2,1 millions par jour
WhatsApp :13,3 millions d’utilisateurs par mois, 4,2 millions par jour

Source : blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2018/

 

Quant à l’e-commerce et au m-commerce, ils sont en constante augmentation. Avec 4 fois moins d’habitants qu’en France, 90 % des néerlandais sont reliés à internet alors qu’en France seulement 72 % le sont.

Pourquoi un tel plébiscite pour WhatsApp ?

En  discutant avec mes collègues néerlandais installés en France et aux Pays-Bas, ces derniers considèrent que WhatsApp est avant tout le réseau de la famille. Avec cette appli,  ils sont sûrs de partager  des instants de vie  privée instantanés.   Les 1ers pas du petit dernier. Le pull que l’on essaie en boutique en demandant à l’instant T l’avis de sa sœur à l’autre bout du monde. Et  puis, pas besoin de toujours tout partager sur Facebook.
En moyenne, 1 néerlandais  fait partie de 5 groupes WhatsApp. Groupe principal : la famille avec les grands-parents, parents, frères-soeurs , petits-enfants. Les autres : ceux dédiés aux activités extra scolaires des enfants.  Ou encore à l’organisation de virées entre copains; l’entre-aide  en cas de problème entres voisins et autres alertes si quelque chose de suspect se passe dans le quartier.  L’engouement pour cette appli s’explique aussi par sa gratuité où chaque  voyageur pragmatique a tout de suite vu l’intérêt de s’en servir.

Et dans l’e-business ?

Le pionnier dans l’aérien à avoir utilisé WhatsApp dans son parcours client, c’est KLM. Depuis septembre 2017, la compagnie néerlandaise propose à ses passagers de rester connectés avec eux via l’appli WhatsApp Business. Dès la réservation du billet, le futur passager est régulièrement informé dans son parcours :  info sur l’ouverture du check-in, envoi de la carte d’embarquement, info en temps réel sur l’état d’avancement des vols. La connection avec la compagnie est H 24 – 7j/7  en 7 langues  pour toute question sur le vol   (exemple changer de siège si on le souhaite).

démo klm https://www.youtube.com/watch?v=8ay-D4XDUe0

En France,  c’est seulement depuis le mois de  janvier 2018  que WhatsApp business vient de s’ouvrir aux petites et moyennes entreprises. Une application à suivre pour une relation client très personnalisée
et accompagner la clientèle néerlandaise dans son parcours client.

Un pays  ultra connecté et culturellement transversal

Si internet et les réseaux sociaux sont tellement importants aux Pays-Bas, l’organisation des relations entre les néerlandais n’y est peut être  pour rien non plus. Contrairement à la France ou à la Belgique, les Pays Bas ont culturellement un mode de fonctionnement transversal. En échangeant avec Angelique van der Horst, journaliste et rédactrice pour des guides touristiques, elle m’explique que les néerlandais ont aussi un état d’esprit solidaire. Cela s’explique par la  lutte commune qu’ils  ont toujours mené et continuent à mener face à l’eau.  La moitié du pays est situé à un mètre en dessous du niveau de la mer. S’ils n’avaient pas su s’organiser ensemble en construisant des digues (phénomène de polders), une grande partie du pays aurait disparu.

www.e-commercenation.fr

Cette transversalité est aussi très présente dans le monde du travail où la hiérarchie est vraiment horizontale. Peu importe le statut. Les décisions ne sont pas toutes prises par la direction et les managers font confiance à leurs employés. Idem dans l’éducation des enfants. Très jeune, le petit néerlandais, considéré d’égal à égal, est associé aux activités de ses parents et le choix de l’activité se fait toujours pour que tout le monde puisse  y participer (beaucoup d’activités de loisirs de plein air). Les Pays-Bas, c’est aussi une société  où l’on aime apprendre des jeunes  et où les millenials, ultra connectés (99 %) représentent à présent  ¼ de la population. Une tranche d’âge  auprès de qui nous aussi, marketeurs, apprendrons beaucoup quant aux besoins et usages en matière de pratiques  digitales. Et pour ce qui est des réseaux sociaux et messagerie, What’s App reste le réseau à suivre dans ses évolutions.

 

By | 2018-12-12T17:20:22+00:00 January 30th, 2018|Apps, e-Business, e/m Commerce, Social Media|7 Comments

About the Author:

Responsable Marketing et Communication au Comité Régional de Tourisme des Hauts de France - Marché Benelux - Passionnée de voyages, inconditionnelle de l'Italie, observatrice du monde et des tendances sociétales

7 Comments

  1. Line Guffond Le Goanvic 31 January 2018 at 10 h 57 min - Reply

    eh voilà, c’est génial!! Bravo Nathalie

  2. Mahamadou Tamboura 31 January 2018 at 17 h 33 min - Reply

    Excellent l’article !

  3. Griveaud 31 January 2018 at 19 h 00 min - Reply

    Pour avoir travaillé je ne sais combien de fois au Pays Bas, avec et pour des Néerlandais, je confirme leur ouverture d’esprit et leur façon de travailler d’égal à égal. On peut parler au CEO directement autour d’une bière mousseuse et échanger comme on parlerait avec son collègue de bureau. Réminiscence de l’histoire de ce pays qui fut un temps un des principaux carrefours commerciaux d’Europe? Pour ce qui est de la transversalité et de l’ouverture, nous devrions en tous cas nous en inspirer! Bravo à toi Nathalie.

  4. Paul 31 January 2018 at 20 h 34 min - Reply

    Top!!!

  5. Véronique 31 January 2018 at 21 h 16 min - Reply

    Nathalie, ton article décrit parfaitement le pragmatisme de nos voisins néerlandais. Ils savent être agiles et rapides, prêts à adopter les nouveaux outils technologiques. Cela donne un sentiment général de fluidité et d’efficacité. Tu dois prendre beaucoup de temps à travailler avec eux.

  6. Aurélie Billac 1 February 2018 at 9 h 53 min - Reply

    Nathalie, comme les néerlandais, je suis beaucoup plus Whatsapp que Facebook, j’ai effectivement des groupes familles, amis…
    Ton article me fait découvrir à la fois une autre culture mais aussi de nouveaux usages de Whatsapp, je dis donc : vivement le prochain !

  7. Nathalie Abate Perraud 3 February 2018 at 12 h 18 min - Reply

    Merci Line, Mahamadou, Paul, Muriel, Véronique et Aurélie pour la lecture de cet article et vos commentaires positifs .Je serai aussi ravie d’échanger avec vous à ce sujet pour avoir vos retours d’experiences.
    Si je ne savais quel allait être la thématique des articles du blog, je pense qu’Aurélie vient de me mettre sur une piste 🙂 Bon courage à vous aussi pour vos prochains articles.

Leave A Comment