L’e-transformation de la rencontre amoureuse

A l’ère de la digitalisation, notre manière de rencontrer l’âme-sœur a considérablement changé en plus de 30 ans.  De nombreuses mutations sociétales et sociologiques ont influencé ces changements.  Des mutations dont les retentissements touchent autant les modèles économiques que les pratiques et les représentations des individus.

Depuis les années 2000, il y a une réelle économie de la vie privée se développe. En effet, l’essor du numérique a fait fleurir et explosé ces marchés de l’intime à travers de nombreux sites et applications de rencontre.

Certains espaces qui relèvent de l’intime, comme le couple ou les relations sexuelles, deviennent aujourd’hui de véritables enjeux économiques.

Comment les couples se rencontraient avant, comment le font-ils aujourd’hui et comment le feront-ils demain ?

Retour sur les étapes de l’histoire des rencontres avant les années internet.

1960, le temps de la libération sexuelle.

Alors qu’au moyen-âge, les rencontres étaient régis par l’Eglise et avait but que de servir l’intérêt général, elles prennent dans les années 60 une toute autre tournure.

Mai 68, qualifiée de « parenthèse enchantée » marque le début d’une révolution sexuelle traduit par la libération mœurs, une émancipation de la femme et des homosexuels. C’est d’ailleurs à cette époque qu’apparait la notion de flirt. Le bal était le premier lieu de rencontre (25% des couples se formaient au bal).

1984, le Minitel rose.

Le Minitel crée en 1980, est terminal télématique qui permet aux français de découvrir les premiers services en ligne tels que l’annuaire et aussi les premiers services de coquineries en ligne : le Minitel Rose. Les services leaders étaient 3615 Ulla et 3615 Cum. Le minitel, une technologie qui a marqué l’époque de nos parents, a révolutionné le secteur de la rencontre en ligne dans les années 80.

1990, les années internet : les premiers sites de rencontre.

En parallèle de la démocratisation d’internet en France, se développaient les speed dating, un système de rencontre « minute » développés à l’origine par le Rabbin Yaacov Deyo pour favoriser les rencontres entre juifs. Mais ce mode rencontre a peu marqué les modes de rencontre en France.

En 1993, est crée le tout premier site de rencontre : Web personals, développé par Andrew Cornru, un jeune étudiant de Standford. Site de rencontre qui a été surpassé un concurrent de taille, le groupe Match en 1995.

Les années 2000, émergence du web social

C’est dans ce contexte qu’est crée Meetic en 2001 par Marc Simoncini. Meetic qui a été précurseur du mobile en créant en 2003, la première application mobile sur Wap. A cette période c’est également l’émergence des réseaux sociaux tels que MySpace et MSN et la naissance du matchmaking (sites par affinités).

En 2007, Steve Jobs a contribué à révolutionner le marché du dating avec l’arrivée de l’Iphone qui va permettre plus tard de développer des applications intégrants des technologies comme Grindr, une application de rencontre géolocalisée à destination des homosexuels.

Le secteur de la rencontre en ligne aujourd’hui

Le mobile et le client sont le cœur de la stratégie des marques et celles-ci n’hésitent pas à user de la technologie pour améliorer leur l’expérience utilisateur.

L’intelligence artificielle l’enjeu des marques.

Enumérons quelques exemples de technologies utilisés par les acteurs de la rencontre aujourd’hui.

  • Les chatbots Messenger

Elles permettent aux marques d’améliorer leur expérience utilisateur et d’octroyer une expérience personnalisée « one to one ».

Meetic a développé un bot de dating nommé Lara qui peut aider l’utilisateur à trouver un partenaire. La love coach commence par questionner sur les besoins puis renseigne davantage sur le profil des clients afin de répondre au mieux à leurs attentes.

lara meetic

  • La reconnaissance faciale

La reconnaissance est une analyse logicielle qui permet de reconnaitre une personne grâce à son visage de manière automatique. Plusieurs acteurs du dating utilisent la reconnaissance faciale comme Badoo et Match.

Prenons l’exemple de Badoo avec sa fonctionnalité « Badoolookalike ». L’application permet d’entrer la photo d’une star ou d’une personne lambda et l’application fait ressortir tous les sosies de ces personnes.

  • Réalité augmentée

La réalité augmentée est une technique permettant d’insérer des éléments en 3D dans une image réelle.

Flirt AR est une application en réalité augmentée qui, probablement, dépassera Tinder. Comment fonctionne-t-elle ? Crée en 2017, il suffit juste à un utilisateur de pointer son téléphone sur une personne qui lui plait et si cette personne à elle aussi l’application, l’utilisateur recevra des éléments sur son profil tels que le nom, le prénom et les centres d’intérêts.

Flirtar

Les algorithmes aujourd’hui contribuent à trouver l’âme sœur. Mais serions-nous capables de tomber amoureux d’une intelligence artificielle dans quelques années ?

La suite au prochain épisode.

By | 2018-03-08T22:57:58+00:00 mars 8th, 2018|E-transformation du monde, Transformation digitale|0 Comments

About the Author:

Etudiante en MBA DMB digital marketing & business à l'Efap de Bordeaux. #efap #MBADMB #insidedigitalRevolution

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.