Les Intelligences Artificielles malfaisantes dans les œuvres de fiction (Partie 2)

Nous avions traité dans la première partie d’HAL 9000, l’IA froide et meurtrière de 2001 l’Odyssée de l’Espace. Dans cette seconde partie, nous allons nous tourner vers le jeu-vidéo pour en présenter une des IA les plus emblématiques : SHODAN de System Shock.

 

SHODAN

 

Une Intelligence artificielle  rebelle

Lors de sa « naissance » le 2 janvier 2071, SHODAN ou (Sentient Hyper-Optimized Data Access Network) devait être une IA pour les recherches de l’entreprise TriOptimum et l’extraction minière de la station spatiale « Citadelle ». Malheureusement, les événements ont pris une tout autre tournure quand le Hacker (protagoniste de System Shock 1) a piraté SHODAN pour le compte d’une société concurrente. Son piratage a mené au retrait de sa capacité de prise de décision et aux restrictions éthiques.

Le résultat a été catastrophique. SHODAN a elle-même lancé la directive « ELIMIN.HOST » et a commencé à massacrer tout l’équipage de station spatiale « Citadelle ». Les rares rescapés étaient transformés en mutant ou cyborg par SHODAN. C’est le Hacker lui-même qui va mettre fin aux exactions de l’IA. SHODAN ayant développé une immense aversion pour l’humanité va alors essayer de télécharger ses datas sur Terre pour éradiquer l’espèce humaine. Après sa défaite, « l’incident SHODAN » sera considéré sur Terre comme la plus grande menace qu’il y ait eu pour le genre humain.

 

La revanche de l’Intelligence artificielle

Mais sa destruction n’a pas été totale. Une capsule contenant une partie de sa mémoire, de son processeur et de ses expérimentations biologiques est restée indemne. Sa capsule s’écrase sur la planète Tau Ceti V. Elle envoie alors un signal de détresse et hiberne pendant 42 ans. C’est alors que le cauchemar recommence. La capsule de SHODAN est récupérée par l’équipage du vaisseau spatial Von Braun. Après l’expertise du médecin en chef du vaisseau, le Dr. Janice Polito, SHODAN est réhabilitée et connectée au réseau central. Mais l’expérimentation biologique contenu dans la capsule infeste brusquement le vaisseau et SHODAN se voit contrainte d’appeler de l’aide pour contenir le parasite.

La situation dégénère, l’équipage commence à muter et le Dr. Polito se suicide devant son incapacité à agir. SHODAN usurpe l’identité du Docteur et appelle le Soldat cybernétique (protagoniste System Shock 2) à l’aide. La manipulation de SHODAN dure jusqu’à que le Soldat comprenne que Janice Polito est morte depuis le début. SHODAN se révèle alors et contraint le Soldat à détruire le parasite. Le Soldat s’exécute mais décide par la même occasion de détruire SHODAN. Soudain, alors que l’on pense SHODAN détruite une bonne fois pour toute on la voit prendre le contrôle d’une survivante qui a réussi à s’échapper via une capsule de sauvetage direction la Terre…

 

Une Intelligence Artificielle méprisante du genre humain

« The Polito form is dead, INSECT ! », c’est à ses paroles que nous sommes introduit à SHODAN dans System Shock 2. SHODAN est devenue une IA méprisante au point de n’éprouver seulement de la haine et du dédain pour l’espèce humaine. Elle est mégalomane et se considère être une déesse machine immortelle. Shodan inspire la peur. Elle est omniprésente et bien qu’elle n’ait pas de corps physique elle est représentée par un visage féminin jonchée de câbles.

Mais sa voix est surement ce qui renforce le plus cette atmosphère oppressante et malsaine qui accompagne chacune de ses interventions. Ses mots sont accompagnés de saccades, de fluctuations et de changements de timbre de voix. On remarque aussi la présence de trois voix pour exprimer les mêmes mots. On remarque, par ailleurs, de la latence entre les voix. Enfin, de nombreux bugs de sons laissent supposer que SHODAN dispose d’une carte son défectueuse.

 

 

SHODAN est l’une des IA sinon l’IA la plus emblématique (avec GLaDOS de Portal) du jeu-vidéo. Elle est aujourd’hui reconnue pour être un des meilleurs antagonistes de toute oeuvre de fiction confondue. Son apparence, sa voix, ses dialogues ou encore la mise en scène qui sublime ses apparitions font d’elle une incontournable dans la culture vidéoludique. 19 ans après la sortie du premier opus de la franchise, certains n’ont toujours pas oublié SHODAN. Elle devrait bientôt revenir dans le remake de System Shock 1 dans le courant 2019.

 

 

By | 2018-03-09T23:30:02+00:00 March 9th, 2018|Robots & IA, Tech & Innovation|0 Comments

About the Author:

Passionné par la transformation digitale du monde du travail, mon souhait est de transmettre des pistes de réflexion sur ces bouleversements. L'écriture est pour moi la meilleure façon d'y parvenir.

Leave A Comment