Altered Carbon : l’immortalité technologique

Poe Altered Carbon

Altered Carbon, ou comme l’ont traduit les Québécois : Carbone modifié, une série télévisée de science fiction créé par Laeta Kalogridis (Night Watch, Avatar, Shutter Island…), et adaptée d’après le roman du même nom de l’écrivain Richard K. Morgan. Produite et diffusée en exclusivité sur la plateforme Netflix : cette série évoque des problèmes de société actuelle (mais se déroule en 2384) et soulève des questionnements sur notre futur.

[GARANTI SANS SPOILS]

Avant la série Altered Carbon : le marketing

Netflix a permis à la série d’être connue grâce à un street marketing et une campagne de communication d’envergure. En effet, durant le CES de Las Vegas en janvier dernier, ils ont mis les petits plats dans les grands. Un stand aux couleurs de Psychasec a été mis en place. Cette société est en réalité celle qui existe dans l’univers du livre (et donc de la série) et qui est à l’origine de la promesse “d’immortalité”. Le principe ? On sauvegarde la conscience du client et on la télécharge dans un nouveau corps (ou nommé enveloppe). Il est donc impossible pour ces consommateurs de mourir et de vieillir. Un engagement tenu grâce à un discours très bien ficelé par les “employés” de la firme au CES. Un décor explicite qui met en scène des enveloppes dans leurs cuves et des sacs.

En complément de ce stand, une opération de communication a fait parler de la série. Des “affiches” misent dans des arrêts de bus ont permis de faire une belle prise de parole qui a marqué les esprits. Dans la suite de Black Mirror (produit également par Netflix), Altered Carbon entre dans la catégorie des séries traumatisantes à propos de la technologie et du futur. Une dystopie assez angoissante où la technologie a une place aussi importante que la vie humaine et animale dans la société (mention spéciale à notre ami Poe dans l’oeuvre). Pour revenir à la partie communication, des mannequins enveloppé dans du plastique et flottant dans du magma blanc ont été encastré dans les abribus de Los Angeles. Ces mannequins “endormis” nous rappellent bien le principe de base de la série : depuis que les esprits humains peuvent être transférés, les corps humains deviennent des produits à part entière.

A Paris aussi nous avons été gâté. Avant la sortie officielle (2 février), un lieu éphémère a été créé pour pouvoir se prendre en photo dans ces poches gélatineuses. Le moment rêvé pour tester le concept et s’essayer à la reconnaissance faciale 3D. Une expérience inédite et sympathique qui a permis de rapprocher le public de la série pour leur faire découvrir l’univers.

La campagne s’inscrit dans un dispositif de communication plus global. L’agence Kamp Grizzly, qui en est à l’origine, a également créé des pages sur les réseaux sociaux, un lookbook et organisé une fausse manifestation contre Psychasec à l’extérieur du salon CES. Une campagne de publicité “alarmante” qui correspond bien avec le thème dystopique de la série et ses innovations.

Merci à Elisabeth pour son témoignage et ses photos !

Et la technologie dans Altered Carbon ?

Sujet principal de cette série de science fiction, les potentiels progrès technologiques font partis intégral de l’univers, au point de créer un nouveau monde. Les avancés technologiques sont ici perçues d’un point de vue assez négatif et noir. Les dérives sont omniprésentes (inégalités, richesses, abus de pouvoir, trafics en tout genre…) et cela montre bien que l’immortalité à un prix, finalement. Cela nous amène à nous poser des questions fondamentales et d’éthiques. Est-ce que toutes les innovations technologiques sont forcément bien, et pour tout le monde ? Nous avons déjà la réponse grâce à notre Histoire et notre passé. Néanmoins, il est ici question de notre futur. Pourrons-nous l’améliorer grâce à la technologie ? Est-ce que toutes nos difficultés sont surmontables grâces aux futures avancées digitales ? Eh bien, la réponse est malheureusement compliquée.

Les nouveaux outils et gadgets utilisés dans la série permettent d’améliorer, d’un point de vue superficiel, la vie des citoyens (et encore pas tous) de ce nouveau monde : des téléphones/appareil photo/GPS intégrés dans l’oeil pour plus de simplicité, des maisons digitalisées, des voitures volantes, des armes extra-puissantes, une médecine très pointue… La panoplie du monde futuriste est là.

Les questions soulevées par la série

Le corps et l’identité

Qu’est ce qui fait de nous ce que nous sommes ? Dans la série, les personnages voyagent assez facilement entre plusieurs corps dits “enveloppes”. Le personnage principal, nous voyons des passages de sa vie antérieure sous forme de flashback, se pose régulièrement la question.Toutes les valeurs auxquelles nous sommes aujourd’hui attaché sont détruits et deviennent parfois dérisoires : la famille, l’amitié, les principes moraux, les cultures. Autant de principes sur lesquelles nous construisons nos personnalités et nous rend si différent les uns des autres. Aujourd’hui, nous reconnaissons une personne grâce à son visage, sa façon de marcher, de parler. Dans ce futur imaginaire, tout cela s’effondre pour faire place à la vraie nature de la personne : sa façon de penser, ses souvenirs. Nous voyons alors qu’ici le corps et l’esprit sont indépendants. Malgré quelques piqûres de rappel, où le corps peut influencer l’esprit : le personnage principal, Kovacs, fume beaucoup alors qu’il n’est pas fumeur à la base. Son enveloppe est accro à la nicotine et il ressent alors le manque. En effet, les corps à disposition ne sont pas tous créé sur mesure, certains sont “d’occasion” et permettent de prendre la forme physique d’une personne décédée. Il se pose alors la question des relations avec les autres.

Le genre

Souvent important dans les séries télévisées d’aujourd’hui, les limites du genre sont également abordées dans Altered Carbon. Une personne qui change d’enveloppe peut alors se retrouver dans un corps de femme aussi bien que dans un corps d’homme, et de n’importe quel âge. Cela peut parfois poser des soucis et demander un temps d’adaptation à la personne (d’un point de vu physiologique et moral), mais aussi pour son entourage. Nous avons l’exemple d’une des personnages secondaires (Femme de naissance), qui doit changer d’enveloppe et sera alors un homme physiquement. Mais cela soulève la question : sommes-nous femme et homme fondamentalement ? Suffit-il de changer de sexe physiquement pour que la conscience s’adapte ? Ou si cela n’a pas d’importance et que finalement, la notion de sexe spirituellement n’existe pas. Une résonance avec la transsexualité mise en avant. Toutes les nuances clichés et de stéréotypes sont alors remises en question. Nous pourrions alors légitimement penser que cela impactera la vision de la femme et de la communauté LGBT dans la société. Néanmoins, dans la série nous voyons que des écarts sont encore trop percevables.

L’immortalité et la foi

La mort permet-elle de donner un sens à la vie ? Ce débat moral est assez présent dans la série. La mère du personnage principal, très pieuse, est en conflit ouvert avec sa fille. Le caractère sacré de l’existence est alors remis en question. Si nous ne pouvons pas mourir, cela vaut-il la peine d’être confronter à la souffrance ? Dans les différentes religions, la mort est très présente. Dans la série, un groupe de religieux est d’ailleurs contre le fait de changer d’enveloppe et proteste contre cela.

Dans un univers où il y a plusieurs planètes, où la mort n’existe plus, où on peut voler, quelles sont les nouvelles limites ? Aujourd’hui, nous savons que nous sommes tous égaux devant la mort. Si les plus riches n’ont plus à se soucier de cela, de la maladie, leur existence sera probablement ennuyante. Il est alors nécessaire de trouver un autre but, un autre sens à cette vie à la mode Altered Carbon.

Une série de science fiction qui est compliquée à cause de ces questions existentielles qu’elle soulève, mais qui sort son épine du lot. De très beaux plans, une bande son très sympa, elle mérite le détour. Certainement effleuré plutôt que approfondi, cet univers vaut tout de même la peine d’être poussé un peu plus dans une deuxième saison.

Sources :

  • http://www.ladn.eu/mondes-creatifs/top-des-pubs/altered-carbon-la-campagne-choc-de-netflix-dans-un-abris-bus/
  • http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=20198.html
  • https://www.lexpress.fr/culture/tele/altered-carbon-la-serie-pour-qui-le-reve-d-immortalite-est-un-cauchemar_1983568.html

About the Author:

Etudiante à l'@efap_ Paris en #MBADMB @mbadmb, élevée à la crème fraiche, passionnée de #mode, de #sériestv ! Alternante chez @altareacogedim #marketingdigital

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.