Marques, êtes-vous prêtes à donner de la voix ?

Les écrans et les claviers ont envahi nos vies, jusqu’à nous abimer le canal carpien. Les marques ont appris à y communiquer pour emplir ces écrans de leurs images et valeurs. Avec l’arrivée des enceintes connectées et compte tenu du succès qu’elles remportent aux États-Unis, c’est par la voix que nous allons bientôt communiquer avec nos machines. Aux marques de trouver le bon ton pour nous répondre.

Les jeunes n’utilisent que rarement la fonction « téléphone » de leur smartphone. Ils préfèrent écrire des messages instantanés et utiliser les réseaux sociaux, jusqu’à s’en faire des tendinites au pouce.

L’utilisation de la voix dans la communication à distance serait-elle morte ?

Il suffit d’observer les petits frères et sœurs de ces jeunes gens pour se rendre compte qu’ils n’envoient plus de messages écrits à leurs amis, mais des morceaux de conversation orales.

Ils nous montrent que la voix est en train de remplacer nos doigts dans notre rapport aux machines. Et c’est loin d’être anecdotique.

(source : Hub institute)

La parole est le moyen de communication le plus instinctif : passé l’âge 2 ans, elle ne nécessite pas d’apprentissage. Par ailleurs, elle est un pas essence un outil « mains libres ».

C’est la raison pour laquelle, aux États-Unis, 30% des foyers ont déjà une enceinte connectée, alors que le premier lancement date de 2014 ! Aujourd’hui, 20% des Américains font leurs recherches sur internet en parlant. Le cabinet Gartner prévoit que ce chiffre passera à 50 % d’ici 2 ans. Concernant leurs achats, 35% affirment faire leurs achats courants avec leurs assistants vocaux. Il n’est donc pas étonnant qu’Amazon soit le pionnier et le leader de ces enceintes aux États-Unis.

(Source : Gartner 2017)

En France, pour le moment, nous en sommes aux prémices. Les principales utilisations portent sur des informations générales, la météo, la musique.

Sephora, Monoprix, les Échos ou la SNCF sont les marques pionnières. Pour le moment, les expériences ne sont pas encore assez riches ni naturelles. Si notre voix est plutôt bien comprise, la réponse est encore rudimentaire et robotique.

Mais les progrès sont fulgurants. Des chercheurs de chez Google ont récemment présenté leur générateur de parole artificielle, appelé « Tacotron 2 ». Vous pouvez vous amuser à reconnaître la voix humaine, toujours plus fluide que l’artificielle, qui n’en reste pas moins bluffante.

Dans de telles conditions, la voix de synthèse pourrait, à terme, transmettre une large palette d’émotions humaines.

Dans le film « Her », de Spike Jonze le personnage principal va même jusqu’à tomber amoureux de Samantha, qui n’est autre qu’une voix artificielle.

Bande annonce du film « her » (Spike Jonze)

Les marques, dont l’objet principal est précisément de transmettre leurs valeurs, utilisent depuis longtemps les émotions. La voie qui s’ouvre pourrait alors constituer une formidable opportunité pour elles.

By | 2018-04-21T18:48:41+00:00 avril 16th, 2018|Content Marketing, Digital Marketing, Non classé|0 Comments

About the Author:

? ? Expert des marques, de leur son et du #Voice UX - Neoma et MBA DMB - À l'écoute de nouveaux défis. Violoniste amateur.

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.