Le paradoxe entre vie privée et internet

Dans un monde où désormais la donnée est considérée comme un facteur important pour la croissance de l’entreprise, il est primordial de trouver un équilibre entre la protection des données personnelles et l’émergence de nouveaux services. Il est substantiel pour les entreprises d’aborder le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) afin de convertir cette contrainte en un accélérateur de performance.

Le monde d’aujourd’hui, une énorme base de données

La vie privée est tout d’abord un droit dont bénéficie chaque personne et se doit d’exiger sa protection. Ce droit est encadré juridiquement par la loi et protégé par la Charte des droits et libertés de la personne. Mais l’une des richesses la plus prisée sur internet est la donnée à caractère personnel des internautes. De nos jours, on remarque que nos données sont utilisées de manière abusive par les entreprises. Elles circulent librement dans un monde sans frontières. Ces informations nominatives que l’on inscrit sur internet permettent avec exactitude de déterminer notre mode de vie, nos centres d’intérêts ainsi que nos comportements d’achat. À la fin du traitement de nos données, les entreprises nous soumettent des publicités ciblées en nous proposant des produits qui nous ressemblent.

Plusieurs scandales liés à la protection des données se sont succédés, mais le dernier en liste est l’affaire Cambridge Analytica. Le 17 mars dernier, l’entreprise britannique a soumis un questionnaire psychologique à 270 000 personnes moyennant rémunération. En exploitant une faille de sécurité sur Facebook, elle a pu récolter les données personnelles des répondants et par la même occasion celles des amis de la personne répondant au questionnaire.

Selon The Guardian, « aujourd’hui 87 millions d’utilisateurs du réseau social sont touchés ».

Le début d’une nouvelle ère numérique

Les entreprises européennes devront dorénavant se soumettre au RGPD. Ce texte voté en mai 2016 à Bruxelles constitue une étape majeure dans la protection des données. Il va permettre d’harmoniser les différentes lois et sera appliqué au sein de l’Union Européenne à partir du 25 mai 2018. L’opportunité d’établir une nouvelle relation basée sur la confiance entre les entreprises et les internautes.

À cet effet, toutes les entreprises à travers le monde détenant des données personnelles de citoyens européens se verront dans l’obligation d’informer les internautes de l’objectif et la finalité d’utilisation de leurs données personnelles.

Côté internaute, les entreprises sont dans l’obligation de mettre en place un consentement libre et éclairé. L’internaute disposera du droit d’accepter ou retirer son consentement quand il le souhaite. Il jouit aussi du droit à la portabilité des données qui lui permet d’importer avec lui des données déjà enregistrées sur une plateforme en ligne afin de les exporter vers une autre plateforme. Le droit à l’effacement lui procure le pouvoir de demander la suppression de données qu’il juge non appropriées. Enfin, en cas de piratage, l’entreprise se doit immédiatement d’en informer l’autorité de protection des données ainsi que les personnes concernées. En cas de non-respect, les entreprises devront s’acquitter d’une lourde amende qui équivaut à 4 % de leur chiffre d’affaires annuel.

Le RGPD renforce ainsi les pouvoirs de sanction des CNIL nationales à

tout point de vue. L’objectif est de mettre les données personnelles au coeur des préoccupations des entreprises, avant qu’elles deviennent par la suite un catalyseur de confiance et donc de développement.

By | 2018-05-03T20:12:37+00:00 mai 3rd, 2018|Cybersécurité, Social Media|0 Comments

About the Author:

MBA DIGITAL MARKETING & BUSINESS

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.