Le programmatique - le futur du display au sein de la publicité

Le programmatique : le futur de la publicité

Avant d’arriver au sein du MBA DMB, j’avais une connaissance limitée du monde du digital. Au bout de ces 6 mois d’apprentissage, j’ai découvert que le digital était un monde illimité. J’ai, aujourd’hui, la chance d’effectuer mon stage chez Klox, une entreprise qui produit de la publicité sur Internet, mais qui est surtout spécialisée dans le programmatique.

Mais le programmatique : qu’est-ce que c’est ?

Le programmatique est une technologie d’achat média sur le système d’enchère. Il y a trois sortes de programmatique :

  • Le positionnement média : c’est le ciblage en fonction de l’univers de la cible. L’objectif ici est de faire apparaître la publicité sur des sites Web choisit au préalable car c’est sur ces sites que la cible se rend régulièrement.
  • Le positionnement sémantique : ici c’est le fait de scanner le Web pour analyser les mots-clés d’une page. L’annonceur de son côté, quant à lui, à identifier des mots-clés pour sa campagne. Si les mots-clés correspondent, l’algorithme va essayer de placer la publicité sur la page du site où figure ses mots-clés.
  • Le programmatique direct : c’est le fait d’acheter, pour un annonceur, de grandes bases de données où l’on recense des milliers de personnes en fonction de leur centre d’intérêts.

Le programmatique en quelques chiffres

  • Volume d’achat de la programmatique
    • En 2014 : 263 millions,
    • En 2017 : 901 millions,
    • Soit une progression de 243 %.
  • La programmatique dans le display :
    • En 2014 : le programmatique représentait 27 % du display
    • En 2017 : le programmatique représentait 63 % du display

Source : observatoire de l’ePub

Le programmatique : à qui ça sert ?

Le programmatique sert à tout le monde. En effet, il permet à l’annonceur de cibler très facilement sa clientèle pour lui diffuser sa publicité. Il permet également d’avoir des analyses très précises de ses performances publicitaires contrairement aux autres médias, comme la presse, la radio et la télévision.

Mais il est également utile aux clients, puisqu’il permet d’avoir des publicités adaptées à ses centres d’intérêts, contrairement à la télévision où l’on peut voir des produits inadaptés aux besoins des clients. Par exemple : des couches pour enfants alors que c’est un adolescent sans enfant qui regarde la télévision.

Le titre de mon article était que le programmatique était le futur de la pub, mais il est avant tout le présent.

Retrouvez plus d’articles sur la publicité digitale, sur le blog du MBADMB.

By | 2018-05-08T17:51:04+00:00 mai 14th, 2018|Non classé, Publicité|0 commentaire

About the Author:

Étudiant en #MBADMB

Laisser un commentaire