La Maison Passive est-elle réservée à une élite ?

Maison passive entièrement connectée.

Maison passive, définition

La Maison Passive, également nommée ‘PassivHaus’ (modèle allemand) ou ‘Minergie’ (modèle suisse) par les experts, ou appelée « maison sans chauffage » par les néophytes. La Maison Passive s’appuie sur une utilisation intelligente de la chaleur passive du soleil, une isolation très performante (des murs, des fenêtres…), l’absence de ponts thermiques, le contrôle de la ventilation ainsi qu’une très bonne étanchéité à l’air.

Cette maison n’est pas écologique, cependant elle offre un concept global de construction saine et durable utilisant des techniques fiables et pérennes. Sa valeur ajoutée est qu’elle est énergétiquement indépendante, elle produit donc en totalité l’énergie nécessaire [super ! plus besoin de fournisseur d’électricité].

Schéma classique d’une maison passive © Passivhaus Institut

La valeur ajoutée d’une maison passive

La Maison Passive permet 3 pivots :
1. Des économies d’énergie : propres à la maison bioclimatique (
maison qui s’adapte au mieux à son environnement. Dès sa conception il faut penser bioclimatique. L’énergie la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas).
2. Une qualité de l’air, de l’eau et écologique : propres à la maison HQE (Haute Qualité Environnementale),
3. Une domotique distincte : propre à la domotique (ensemble des techniques visant à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication…).

Principes de base d’une conception bioclimatique

Quel est le budget d’une maison passive ?

Si le coût d’une maison passive résulte d’un grand nombre de paramètres (matériaux, choix du maitre d’œuvre…), vous devez compter entre 1 700 € et 2 000 €/m².

S’il est vrai que l’investissement est lourd, vous pouvez tout de même effectuer des économies non négligeables. Prenons un exemple pour une maison de 100 m², sa consommation annuelle en énergie primaire (une énergie non transformée) est inférieure à 1 000 kWh/m²/an, alors qu’avec une maison autonome vous ne dépasserez pas les 500 € par an.
https://maison-passive.ooreka.fr/comprendre/cout-maison-passive

http://www.lamaisonpassive.fr/la-construction-passive/quest-ce-que-la-construction-passive/

La maison passive dans l’ère du digital ?

La généralisation des objets connectés est indéniable. Le digital est omniprésent que ce soit dans le pilotage du chauffage, la gestion de l’éclairage, la gestion de la ventilation, des produits électroménagers, la protection solaire et celle de votre piscine [si, si, je vous en parlais sur mon article précédent !]. En clair, nous pouvons gérer tout notre intérieur et l’extérieur de notre habitat.

 Le gros bémol, c’est que pour acquérir ne serait ce qu’un foyer convenable cela relève de l’exploit ! (Recherche du bien idéal, négociation avec les banques…) Mon étonnement porte sur un cruel manque de solutions innovantes généralisées, et surtout accessibles à chacun au lieu de nous déployer un tas d’objets connectés certes utiles mais non prioritaires.

 Si je vous évoque les jeunes, eux ils rêvent d’une maison avec 4 façades et un petit jardin. Alors nous oublions la maison passive avec de l’espace.

 Plus de 30 000 bâtiments passifs sont recensés dans le monde, avec des résultats très attrayants quelle que soit la latitude. En France métropolitaine, c’est 3 000 bâtiments qui ont vu le jour depuis 2007. Si les résultats sont timides concernant notre pays, c’est que les entreprises doivent s’évertuer à offrir un projet de qualité de vie justement en développant des solutions créatives permettant de réduire nos dépenses d’énergie car les jeunes et moins jeunes ne rêvent pas de gérer une ventilation digitale ou commander un éclairage à distance grâce à notre smartphone et en plus nous sommes soucieux de notre environnement.

Vous avez un attrait pour la maison passive cependant vous n’avez pas le budget alloué pour réaliser la maison de vos rêves ? Je vous offre deux solutions à condition évidemment d’y mettre un peu d’huile de coude !

1. Formation MOOC ouverte aux professionnels comme aux particuliers

Vous avez la possibilité de suivre le 22 mai prochain, une formation gratuite pour vous aider à créer votre projet de maison passive, il vous suffit de vous inscrire sur le lien : http://www.lamaisonpassive.fr/mooc-batiment-passif-session-2-dans-1-mois/
NB : Notez que vous devez y accorder 2 h de votre temps chaque semaine jusqu’à mi-juillet.

2. Maison Passive à monter soi-même

Architecture Passive propose des kits à monter soi-même ou une construction. Comme le modèle Lili ci-dessous offrant deux volumes et des toits en pente qui se croisent, sur une surface de 112 m². 3 formules sont à votre portées :

  1. un kit simple à 1290 €/m² avec tout à monter ;

  2. le kit gros œuvre qui laisse le second œuvre à monter soi-même pour 1350 €/m² ;

  3. le kit clé en main pour 1450 €/m² où il reste les intérieurs à finaliser.

Retenez que si l’auto-construction est tout à fait possible pour une maison passive et que c’est la formule la plus économique, il faudra veiller à la zone géographique de votre implantation qui sera déterminante pour le succès de votre projet à long terme.

Architecture Passive propose des kits à monter soi-même ou une construction. Par exemple, le modèle Lili offre deux volumes et des toits en pente qui se croisent, sur une surface de 112 m². De plus, 3 formules sont disponibles : un kit simple à 1290 €/m² avec tout à monter ; le kit gros œuvre qui laisse le second œuvre à monter soi-même pour 1350 €/m² ; et enfin le kit clé en main pour 1450 €/m² où il reste les intérieurs à finaliser.http://www.terrain-construction.com/content/plan-maison/maison-passive-modeles-preferes/

La maison passive est un projet personnel à court terme, sinon vous pouvez attendre de vivre dans une ville intelligente ou Smart City, là le projet sera plus long ! Je vous conseille de lire sur le sujet l’article de BaptisteTM, « Quel avenir pour la France et la Smart City ? ».http://www.mbadmb.com/2018/03/17/avenir-france-smart-city/

Le mois prochain ? Je vais vous entraîner dans un univers qui me tient à cœur celui du Feng Shui.

By | 2018-05-15T10:48:29+00:00 mai 15th, 2018|Vie 3.0|0 commentaire

About the Author:

Parce que j’ai le sens de l’esthétique, que je suis attentive aux scénarios de vie propres à chacun, que j’aime créer des projets, que je suis attachée aux bien être des personnes et que j’apprécie la relation aux autres, j’ai fait le choix de réaliser une formation de décoratrice d’intérieur auprès de l’EDAA à Reims (Ecole de Design et d’Arts Appliqués). Aussi de Feng Shui et Bien Etre par Guillaume Rey. Enfin, un MBA Digital Marketing Business au sein de l’EFAP à Paris pour maîtriser les réseaux sociaux, ma communication. Mon identité « AGITRATRICE DECO ». Ma marque, HYG DECO (inspiration du hygge se prononce « hugueu », la recette danoise du bonheur) Une véritable philosophie de vie à expérimenter ! HYG à vous

Laisser un commentaire