Bilan de l’Impact Summit 2018 Bordeaux

Jeudi 31 mai 2018, s’est tenu le premier Impact Summit sur Bordeaux, auquel j’ai assistée. Je vous en propose donc un bilan et les grandes lignes sous un angle digital. Durant cette conférence, un seul constat, sans le digital beaucoup de ces initiatives positives n’existeraient pas ou seraient beaucoup plus discrètes. Le digital donne de la voix à ces projets et ces acteurs. 

Solylend, porteur du premier Impact Summit bordelais 

En effet, cet Impact Summit 2018, est à l’initiative de Solylend. Fondé et dirigé par Nicolas Pereira, Solylend est une plateforme digitale de crowdlending pour des projets d’impact. L’objectif est ainsi de financer des projets de l’économie sociale et solidaire dans les pays émergeants, grâce à l’épargne des prêteurs. 

Selon Nicolas Pereira,

“Il est possible de changer le monde en changeant la façon dont on le finance”. 

Le digital vecteur des solutions de cette économie positive : 

Le digital a, en effet, cette capacité de réduire les distances. Cela permet à de nombreux projets de naître à Bordeaux, tout en ayant un impact sur des pays lointains. La distance n’est donc plus un frein aux initiatives positives. 

C’est ce qui a été prouvé durant cet événement. Solylend a aidé à financer des start-up bordelaises avec un marché africain. 

C’est notamment le cas de Sunna Design qui propose le premier nano réseau solaire. Celui ci fournit en électricité de nombreux villages dans 40 pays. Cet apport en électricité dans les foyers permet ainsi l’introduction d’autres appareils comme le Moon Phone. Ce téléphone est munit d’applications intégrées, il permet notamment aux enfants d’accéder à des applications éducatives pour apprendre à écrire ou compter. 

De plus, le digital, via des plateformes de Crowdlending comme celle de Solylend, permettent de financer des projets comme celui de Sunna Design. Ils réduisent les distances, concrétisent des projets à fort impact et renforcent le poids de l’économie positive. 

Des projets d’impact et inspirants : 

De nombreux projets ont étés présentés durant cet Impact Summit avec tous pour seule motivation, créer un monde meilleur ou du moins trouver des alternatives avec des impacts positifs. 

Sunwaterlife propose des dispositifs pour transformer les sources d’eau contaminées en eau potable, dans les régions privées de cette ressource vitale. 

De plus, il y a quelques mois (mars 2018), a été créé le watercoin, une cryptomonnaie dédiée à l’achat de l’eau potable qui deviendra bientôt une ressource rare. 

Pour répondre à des nouveaux besoins et trouver des solutions plus environnementales, cette startup produit de la farine, des huiles et des engrais à base d’insectes pour une agriculture plus responsable. 

Un défi écologique pour rendre la navigation en mer plus propre. Le postulat est d’équiper les navires de voiles, sur le principe des voiles de kitesurf pour tracter des navires de toutes tailles. 

  • Iglou, un abri pour l’hiver :

Cette invention de Geoffroy de Reynal est une solution pour les sans-abris. Il s’agit d’un abri compact, pliable, résistant au feu et offrant une protection thermique contre le froid hivernal. 

Et bien d’autres, Isahit, Yoyo, Fermes d’avenir… 

Toutes ces entreprises et start-up inspirent et inssuflent une dynamique plus responsable afin de créer un avenir meilleur. 

Une économie plus responsable avec un impact positif sur le monde est possible. Tous ces acteurs et ces initiatives en sont donc la preuve. Le message principal de cet Impact Summit est que cette voie de l’économie positive est ainsi possible. Encore faut-il tendre l’oreille pour en prendre conscience et être prêt à changer. Chacun a son rôle à jouer dans ce changement et peut à son échelle avoir un impact positif sur le monde. 

Retrouvez d’autres initiatives responsables dans la rubrique “économie collaborative” du blog.

By | 2018-06-01T22:34:51+00:00 June 1st, 2018|Economie collaborative, Evénements|0 Comments

About the Author:

Originaire du Pacifique et étudiante en MBA digital à Bordeaux. Je suis passionnée par l'Homme, son comportement en société et le bouleversement qu'induit le digital dans nos modes de vies. Curieuse de nature, j'écris sur les sujets qui me provoquent une émotion positive ou négative.

Leave A Comment