La logistique : un des principaux enjeux du e-commerce

La croissance du e-commerce un enjeux de taille pour la logistique

En 2018 l’ e-commerce est toujours en croissance selon la Fevad  : +13% au 1er trimestre 2018 (vs +13,5% au 1er trimestre 2017) pour atteindre 22,3 milliards d’euros. Cette forte croissance est lié au développement des nouveaux acheteurs et une augmentation de la fréquence d’achat. Après avoir traité le retrait coté client, voyons quels sont les enjeux de la logistique pour les e-commerçants.

Pour les distributeurs l’enjeu est de taille, car au delà de la bataille du prix, ceux ci doivent pouvoir se différencier grâce à leur offre de service. Il ne s’agit plus uniquement d’avoir le produit en stock, mais de pouvoir le livrer le plus rapidement possible et parfois même de l’installer, comme le propose dorénavant Fnac Darty. 

Du service et encore du service :

Ce service, unique en France, voir même en Europe à pour objectif de contrer Amazon. En plus de proposer une livraison du produit dans le mêmes délai  Fnac Darty s’engage à vous le livrer et l’installer chez vous le lendemain (pour une commande passée avant 20h, voir 22h sur certaines agglomération). Ce n’est plus uniquement vous proposer une livraison sous 24H ou des conditions de retour facilitées.

Cela est rendu possible par les synergies issues de la fusion des deux enseignes et la mise en commun de leurs outils logistique. Coté technique cela nécessite au niveau des entrepôts la mise en place d’outils de type TMS pour la planification des tournées et d’une organisation en 3×8 afin de préparer les commandes pendant la nuit, et bien évidemment d’un assortiment de gamme répondant aux besoins des clients !

Les alliances comme axe de développement

Cet enjeux de la logistique d’autres acteurs comme Monoprix l’ont bien compris, et lorsque la gestion en interne n’est pas possible ou sa mise en place est trop couteuse, il reste la solution du partenariat comme celui réalisé avec Ocado sur la livraison des produits alimentaires.  Ocado leader mondial des pure players en e-commerce alimentaire mettra donc en place (pour commencer) un entrepôt en région parisienne. Livraison prévue pour le second semestre 2019, avec pour objectif un assortiment de 50 000 références alimentaire en ligne!

Mais Monoprix ne s’est pas arrêté la, puisque 3 mois après, le distributeur annonçait son alliance avec Amazon pour la vente de ses produits sur le site du e-commerçant. Cela a pour avantage pour Monoprix de pouvoir augmenter les ventes de ses MDD, même s’il est probable que des marques incontournable seront présentes sur la boutique virtuelle du distributeurs.

Cela permettra à Monoprix d’améliorer ses conditions d’achats et à Amazon de pouvoir se « tester » sur l’alimentaire en France, Amazon Fresh n’étant pas encore disponible chez nous. La date de lancement de la boutique Monoprix sur Amazon n’est pas encore annoncée mais cela devrait se faire en 2018 et uniquement sur Paris pour les client bénéficiant de l’offre Amazon Prime Now.

Derrière le service, un seul objectif l’amélioration des marges

La logistique est en effet l’un principaux poste de charge du e-commerce et son optimisation est capitale pour pouvoir être rentable, tout en proposant une offre de livraison assez large pour les clients soucieux de flexibilité et de rapidité.
Amazon l’a bien compris en mettant des robots dans ses entrepôts grâce à sa filiale Amazon Robotics, issue du rachat de Kiva System en 2012.

Ces robots permettent, non seulement de réduire les déplacements des personnes qui font du picking dans les entrepôts, leur permettant de passer de 100 à 300 articles par heure, mais aussi de réaliser de nombreuses économies tout au long de la chaine de traitement du colis comme on peut le voir par ici.

 

 

Réaliser des économies, c’est aussi l’ambition de Jack Ma fondateur d’Alibaba qui va investir 100 milliard de yuans (soit environ 13 milliard d’euros) en 5 ans dans sa logistique avec pour objectif :

« faire baisser les coûts logistiques à moins de 5 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Ce coût représente actuellement 15 % du PIB national »

Logistique 3.0 :

En effet de part son cout la logistique représente un réel enjeux pour les retailers, et on voit apparaitre de nombreuses start up dans le domaine, comme deliver.ee ou Fretlink avec pour objectifs d’améliorer la rentabilité globale de l’envoi d’un colis. Dernier enjeux pour la supply chain, la mise en place de blockchains entre fournisseurs et distributeurs comme le présente cet article du blog MBADMB

D’autres éventements sont à venir car Alibaba a annoncé l’ouverture de son hub Européen sur Liège et Rakkuten (5ème acteur mondial du e-commerce) va présenter le 14 Juin de nouveaux partenariats sur le sujet.

La bataille ne fait que commencer et la logistique sera vraisemblablement le nerf de cette guerre du e-commerce.

 

 

By | 2018-10-14T14:26:13+01:00 juin 6th, 2018|Actualité, e-Business, e/m Commerce|2 Comments

About the Author:

Passionné par les nouvelles technologies, je m'interesse plus particulièrement au retail et à son évolution. #Retail #B2B #B2C

2 Comments

  1. stephaniecamus 7 juin 2018 at 21 h 47 min - Reply

    top Paul, comme toujours !

    • Paul Philip 8 juin 2018 at 20 h 28 min - Reply

      Merci Stéphanie 🙂

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.