Dans l'ombre des leaders du numérique : qui sont les WAGS du Digital ? - MBA DMB

Dans l’ombre des leaders du numérique : qui sont les WAGS du Digital ?

Caricature L.A Times

© L.A Times

« Derrière chaque grand homme se cache une femme » dit l’adage populaire. Bien loin de l’image de bimbo-bling bling des WAGS (acronyme de Wives and Girlfriends, désignant habituellement les compagnes de sportifs professionnels célèbres), les femmes des Tycoons du digital ont généralement la tête bien faite, sont indépendantes avec une carrière florissante et sont souvent dotées d’une grande empathie qui les pousse à la tête de projets caritatifs d’envergure. Elles s’appellent Miranda, Priscilla ou encore Melinda. Qui sont ces femmes qui vivent dans l’ombre de leur puissant mari et qui malgré tout arrivent à se faire une place dans la lumière?

Voici le top 5 des WAGS les plus connues.

LA PLUS GLAMOUR : Miranda Kerr & Evan Spiegel (Snapchat)

Miranda Kerr Evan Spiegel Snapchat

Top model australien et ange célèbre de la marque de lingerie Victoria’s Secret, elle se place dans le top 10 des mannequins les mieux payés au monde avec un salaire annuel estimé à près 6 millions d’euros en 2017, selon le magazine Forbes. Ex-femme du comédien Orlando Bloom et maman d’un petit Flynn, avec ses mensurations parfaites (86-61-86), Miranda Kerr n’est pas qu’une machine à fantasmes. En 2009, l’Australienne lance sa propre marque de cosmétiques bio Kora Organics, qui ajoutée à ses gains professionnels et de judicieux investissements immobiliers, permettraient à la top-entrepreneuse de peser désormais plus de 275 millions d’Euros [source Forbes]. Ce n’est donc a priori pas par appât du gain qu’elle se marie en 2017 avec Evan Spiegel, co-fondateur de Snapchat et de 7 ans son cadet. L’affaire avait fait grand bruit quand le mannequin s’était répandu dans la presse people sur le fait qu’elle était contrainte à l’abstinence par son fiancé avant le mariage : « Ce ne sera pas avant qu’on se marie. Mon compagnon est très traditionnel. On ne peut pas… Je veux dire qu’on va juste… attendre ».
Le « socialite couple » est depuis, les heureux parents d’un petit Hart.

LA PLUS DISCRÈTE : Priscilla Chan & Mark Zuckerberg (Facebook)

Priscilla Chan Mark Zuckerberg Facebook

Fille de réfugiés vietnamiens, Priscilla Chan rencontre celui qui deviendra son mari, pendant ses études à Harvard en 2003, en faisant la queue aux toilettes. Discrète et fondamentalement engagée, la jeune femme, diplômée de biologie et de médecine – elle fut un temps pédiatre au General Hospital de San Francisco – est à l’origine de nombreux projets caritatifs, la Fondation Chan Zuckerberg Initiative (CZI) notamment, qui a pour but de « développer le potentiel humain et d’assurer l’égalité pour tous les enfants de la prochaine génération». Considérée comme très influente sur la philanthropie de son mari, le couple, parents de deux petites filles (Maxima et August) ont annoncé en 2015 leur décision de céder 99% de leurs actions Facebook à leur fondation – soit plus de 70 milliards de dollars [estimation fin 2017], selon le Bloomberg Billionaires Index.
Et si depuis plusieurs mois, la presse américaine évoque de plus en plus l’hypothèse d’une candidature de « Zuck » à la présidentielle de 2020, la trajectoire exemplaire et l’engagement social de la First Lady des réseaux sociaux seraient sans nul doute l’un des atouts majeurs de son mari.

LA PLUS « GIRL NEXT DOOR » : Mackenzie Bezos & Jeff Bezos (Amazon)

Mackenzie Bezos Jeff Bezos Amazon

C’est lors d’un entretien d’embauche chez De Shaw & Co en 1993 que Mackenzie Tuttle rencontre son futur mari. C’est même elle qui fait le premier pas : « C’est moi la première qui l’ai invité à déjeuner. J’entendais plusieurs fois par jour son rire de l’autre côté de la cloison, et je le trouvais irrésistible » a-t-elle confié au magazine Vogue. 6 mois plus tard, le couple se marie. Elle devient la toute première employée d’Amazon, mais la route est longue avant que la cyber boutique ne devienne l’un des géants du web… Entre-temps, Mackenzie devient romancière. Anti « femme de » et loin d’être une socialite ou une fashionista, la femme de l’homme le plus riche du monde [112 milliards de dollars selon Forbes, début 2018], reconnaît bien volontiers que c’est son mari qui l’habille entre deux meetings ! Mariés depuis 25 ans, parents de 4 enfants dont une petite fille adoptée en Chine, Mackenzie Bezos met un point d’honneur à emmener chaque jour, ses enfants au collège dans son minivan Honda, insiste pour que la famille prenne son petit déjeuner ensemble tous les matins et que son mari continue de faire la vaisselle. «Elle est tellement normale qu’elle en serait presque anormale», dit d’elle un ami de la famille.
Et si le couple a longtemps été critiqué de n’être pas aussi philanthrope que le couple Gates par exemple, il travaille depuis quelques années à sa « générosité » : en 2011, ils créent le Bezos Center for Neural Circuit Dynamics, en faveur de la recherche en neurosciences. Un an plus tard, leur don de 2,5 millions à l’association pro-mariage du même sexe, Washington United for Marriage, est historique. En 2014, Mackenzie Bezos fonde, quant à elle, Bystander Revolution, un site Internet qui milite contre le harcèlement (en ligne et dans la vraie vie), soutenu par de nombreuses stars hollywoodiennes.

LA PLUS INFLUENTE : Melinda & Bill Gates (Microsoft)

Melinda Gates Bill Gates Microsoft

Attendue partout dans le monde comme un véritable Chef d’État, Melinda Gates est la troisième femme la plus influente du monde, selon le classement annuel établi par le magazine Forbes. Épouse du roi du logiciel Bill Gates, Melinda est avant tout une vraie geek ! En effet, dès son adolescence, elle s’amuse à programmer l’ordinateur familial, un Apple III et donne l’été pour se faire un peu d’argent de poche, des cours d’informatique à des enfants. Une fois diplômée de l’université de Duke en informatique, sciences économiques et administration des affaires (rien que ça !), elle passe des entretiens chez Microsoft – qui à l’époque était encore une « petite boîte de passionnés » – qu’elle intègre en tant qu’ingénieure en 1987. C’est là qu’elle rencontre Bill : « Lors de notre premier week-end en amoureux, j’ai apporté un puzzle de la tour Eiffel. 1 800 pièces. Bill et moi l’avons fini en deux jours » (Ça fait rêver !). Parents de 3 enfants qu’ils élèvent dans la simplicité selon elle – et loin des technologies -, mais tout de même dans une propriété de 4 500 m[selon Forbes], évaluée à 120 millions de dollars, le couple crée en 2000, la fondation Bill & Melinda Gates. Une idée qui avait germé des années plus tôt après un séjour dans un village Massaï où ils découvrent l’extrême désolation. En 2016, le magnat annonce d’ailleurs qu’il déshérite ses enfants au profit de la fondation : « Mes propres enfants trouveront leur propre façon de gagner de l’argent, ils ont énormément d’avantages, donc c’est une situation excellente. Je crois qu’ils sont très fiers du travail que leurs parents réalisent ». (S’il le dit !)

Melinda se dévoue désormais corps et âme à la fondation, considérée aujourd’hui comme la plus importante des organisations caritatives du monde et l’oriente essentiellement vers l’émancipation des femmes. Devenue une véritable figure publique, Melinda Gates est reconnue pour ses actions : elle reçoit la Médaille Présidentielle de la Liberté des mains de Barack Obama, la Légion d’Honneur au grade de Commandeur des mains de François Hollande et de nombreuses autres distinctions. Elle ne remporte toutefois pas tous les suffrages en raison de ses prises de position. En 2012 par exemple, elle lance un programme pour fournir une contraception à plus de 120 millions de femmes dans le monde et s’attire les foudres du Vatican.
Discrète et déterminée, Melinda Gates est bien décidée à ne plus être « la femme de » mais « la femme qui ».

LA PLUS RICHE : Laurene Powell Jobs & Steve Jobs (Apple)

Laurene Powell Jobs Steve Jobs Apple

Elle a longtemps vécu dans l’ombre de son puissant mari, le visionnaire fondateur d’Apple, Steve Jobs. En 2011, au décès de ce dernier, elle hérite d’une immense fortune estimée à un peu plus de 11 milliards d’Euros (actionnaire majoritaire de Walt Disney, elle détient également 5,5 millions d’actions Apple). Loin de jouer les veuves joyeuses ou les héritières comblées, elle décide de prendre son destin en main et agit en femme d’affaires. Elle entreprend encore et toujours, notamment avec ses fondations Emerson Collective (fondée en 2004) et College Track (fondée en 1997), de défendre des causes axées sur l’éducation, la réforme de l’immigration et les questions environnementales.
« Ce qu’il voulait faire dans sa vie, c’était créer des instruments qui permettraient aux gens de donner le meilleur d’eux-mêmes et je pense qu’il l’a fait. Je vis avec ce bel héritage », a confié celle qui n’était encore qu’une étudiante de 24 ans à Stanford lorsqu’elle a rencontré le fondateur génial de la petite pomme qui a révolutionné le monde.
Mère de 3 enfants, celle qui a commencé sa carrière en lançant une entreprise de plats cuisinés bio, avant d’être nommée conseillère pour les questions communautaires de la Maison Blanche sous la présidence de Barack Obama, se retrouve 5e femme la plus riche du monde et la femme la plus riche de l’industrie des nouvelles technologies, avec près de 20 milliards de dollars.
Depuis 2013, celle que l’on décrit comme « solide, zen, cultivée et indépendante » croque à nouveau la pomme la vie dans les bras d’Adrian Fenty, le très séduisant ex-Maire de Washington.

Et si c’était vous la prochaine WAG du Digital ?

Jack Dorsey

Jack Dorsey Twitter

41 ans. Célibataire. Fondateur et PDG du site de microblogging Twitter. Co-fondateur de la société de paiement électronique Square.

Pavel Durov

Pavel Durov VK

33 ans. Célibataire. Co-fondateur du site web de réseautage social VKontakte et co-fondateur de l’application Telegram Messenger .

Jan Koum

Jan Koum WhatsApp Facebook

42 ans.Célibataire. Co-fondateur et CEO de l’application WhatsApp. Il intègre le conseil d’administration de Facebook à la suite du rachat de Whatsapp par Facebook en 2014 pour 19.3 milliards de dollars.

Lola Manceau

By | 2018-08-02T21:45:05+00:00 août 2nd, 2018|Actualité, innovations, Social Media|0 commentaire

About the Author:

#Journalist #ArtDealer and back to school @MBADMB & @EFAP_
#InsideDigitalRevolution

Laisser un commentaire