La Fédération de Natation : moment d’Histoire

Natation

Dans le cadre de l’écriture de ma thèse professionnelle, le sujet de la Natation et de la digitalisation du domaine m’a paru être un thème intéressant. Vous retrouverez ci-dessous, un court historique de la Fédération de Natation Française pour un avant-goût de ma rédaction.

Evolution du logo de la Fédération de Natation

Natation logo-FFN

Histoire de la Fédération de Natation Française

Tout commença en 1873, dans la ville du Havre en Normandie où le premier club de Natation Français (spécialisé dans la natation sportive à l’époque) y est fondé : la Société des Nageurs du Havre. Les premiers championnats de France s’organisent en 1899. Seulement trois titres y sont attribués : le 100 mètres, le 500 mètres et le 400 mètres en eau de mer. C’est en 1900 que les français réalisent le premier doublé Olympiques dans une épreuve éphémère : le soixante mètres sous l’eau, avec Charles de Vendeville et Alfred Six. Ainsi que la médaille de bronze pour l’équipe de Tourcoing de Water-Polo. Il faudra attendre 1902 pour que les premiers championnats de France en piscine soit organisés.

A partir de 1908 la FINA (Fédération Internationale de Natation Amateur) est fondée à Londres. C’est également à partir de cette date clé, que les records du monde prennent effet. C’est alors que la première grande piscine Olympique française est construite à l’occasion des Jeux d’été de 1924 : la piscine des Tourelles à Paris. Elle a été renommée en 1959 suite au décès du grand nageur Georges Vallerey, lieu où il s’était illustré. Aujourd’hui devenue privée, elle a longtemps été le siège de la FFN et de nombreuses éditions des championnats de France de Natation y ont été organisées.

En 1930, les premiers records du monde pour des Français, avec Jean Taris au 800 mètres et Yvonnes Jeanne au 500 mètres brasse, sont établis. C’est sept ans plus tard, que le nom de Fédération Française de Natation est évoqué officiellement pour la première fois. Aujourd’hui, elle regroupe les clubs de la natation sportive, la natation en eau libre (en mer, océan ou lac), la natation synchronisée (anciennement ballet aquatique), le plongeon et le water-polo de France, pour organiser les compétitions nationales et les sélections des équipes de France pour les compétitions internationales.

En 1952, une étape importante de l’Histoire de la Natation : le sacre de Jean Boiteux et de son premier titre olympique aux Jeux d’Helsinki. C’est ensuite en 1964, que la première nageuse française marque l’Histoire à son tour : Christine Caron sur le 100 mètres dos. Par ailleurs, c’est en 1973 que les premiers championnats du monde sont organisés à Belgrade. Michel Rousseau y est sacré vice-champion du monde sur le 100 mètres nage libre. Après les titres continentaux de Catherine Plewinski en 1993, c’est en 1998, que Roxana Maracineanu devient la 1ere championne du monde de la Natation Française sur le 200 mètres dos à Perth.

Deux ans plus tard, la FFN devient réellement populaire et passe le cap des 200 000 licenciés. 2002, l’année du quatrième titre continental pour Franck Esposito. 2004, un tournant, celle de Laure Manaudou et de son premier triomphe à Athènes. Elle est désignée meilleure nageuse des championnats du monde de Melbourne en 2007, suite au cumul de deux titres sur 200 et 400 mètres nage libre, deux médailles d’argent et une de bronze. L’année suivante, Alain Bernard rafle le titre olympique de l’épreuve reine aux Jeux de Pékin : le 50 mètres nage libre.

Pendant les championnats d’Europe de Budapest en 2010, l’équipe tricolore décroche vingt-une médailles (dont huit en or). Cette succession de records et faits notables, permet à la natation de devenir de plus en plus populaire auprès du public français et mondial. C’est pourquoi, après les incroyables Jeux Olympiques de Londres, la FFN passe le cap des 300 000 licenciés pour la saison 2013. Les championnats et JO qui ont suivi, n’ont cessé de dorer la popularité de la fédération. L’an dernier, en complément des titres remportés par la natation sportive, les Lyonnais Laura Marino et Matthieu Rosset ont, pour la première fois dans l’Histoire du plongeon, décroché l’or à Budapest.

Aujourd’hui, la Fédération Française de Natation fait partie de la Ligue Européenne de Natation (LEN) et de la FINA. Elle regroupe plus de 1 300 clubs français (en métropole et dans les DOM-TOM). En avril 2017, le président de la FFN devient Gilles Sezionale, avec plus de 70% des votes. Élu l’an dernier, il a mis un terme au règne de Francis Luyce président depuis 1993.

Natation -Gilles Sezionale

Gilles Sezionale – Président de la Fédération de Natation

About the Author:

Etudiante à l’@efap_ Paris en #MBADMB @mbadmb, élevée à la crème fraiche, passionnée de #mode, de #sériestv ! Alternante chez @altareacogedim #marketingdigital

Laisser un commentaire