L’intelligence artificielle implantée dans notre cerveau : Kiwi

Un kiwi dans notre cerveau ?

Repenser notre cerveau à l’ère des nouvelles technologies

Les nouvelles technologies, et particulièrement l’intelligence artificielle, font de tel progrès qu’il est possible chaque jour d’imaginer de nouvelles applications. Y compris dans le domaine de la santé.

Notre cerveau est une des cibles prises d’assaut par les innovations en e-santé et plusieurs start-up s’y intéressent dont  Ni2O (Neuron Input to Output). 

En effet, cette start-up anglo-américaine développe un implant cérébral qui sera une véritable interface entre le cerveau et la machine, et pilotée par l’intelligence artificielle. Fondée à Oxford au Royaume-Uni, Ni2O a choisi la France pour s’installer. Et les tests cliniques et techniques vont être effectués à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière à Paris.

Cet implant cérébral porte le doux nom de Kiwi, possède 18 brevets et fait appel à plusieurs types de technologies comme par exemple les nanotechnologies et une plateforme de recueil et de traitement de données. Il sera donc doté de circuits adaptés à l’apprentissage profond et capable de communiquer intelligemment avec les neurones. Les tests pré-cliniques débuteront chez le porc et le singe puis Ni2O prévoit de débuter les études cliniques sur l’Homme d’ici deux ans.

Et ce Kiwi n’est de la taille que d’un grain de riz et ne pèse pas plus de 2 grammes.

Du jamais vu pour un kiwi de mémoire d’homme à mon humble avis.

A quoi servirait cette innovation ?

Ce nouvel outil utilisant l’intelligence artificielle pourrait offrir de nombreuses opportunités aux personnes atteintes de troubles neurologiques et de maladies neurodégénératives. Pour vous donner quelques exemples, il s’agirait de patients atteints de Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) ou de la maladie de Parkinson.

La première cible de Kiwi en troubles de santé atteignant le cerveau est d’ailleurs la maladie d’Alzheimer.

cerveau-puce-IA

Et quand cette puce est implantée, qu’est-ce qui se passe ?  

Une fois Kiwi implantée dans le cerveau, cette puce intelligente serait capable :

  • D’interagir avec les neurones du patient
  • Analyser les informations envoyées par ces neurones
  • Répondre après avoir stimulée par la lumière ou une impulsion électrique.

Les informations sont par la suite transmises à une application mobile qui va permettre aussi bien au patient qu’aux équipes médicales de pouvoir suivre en temps réel les interactions entre Kiwi et les neurones.

Au fur et à mesure, Kiwi et son intelligence artificielle s’adaptera en continu aux troubles du patient . Elle pourra ainsi lui servir d’accompagnement tout au long de sa maladie. Et Kiwi pourrait devenir rapidement une révolution dans le cadre de la prise en charge des troubles neurologiques. Il pourrait aussi améliorer les capacités cognitives, les capacités d’apprentissages…

En effet, sur du plus long terme, Newton Howard (le fondateur de cette start-up) aimerait cartographier le cerveau en 3D et pour aller encore plus loin, se risquer aux capacités cognitives augmentées (mémoire, capacité de calcul, et cetera).

Bientôt la révolution de notre cerveau par l’intelligence artificielle ?

 

Pour la minute Nutrition & Santé :

Son homonyme, le fruit à pulpe verte, est aussi très bon pour votre santé ! Extrêmement riche en vitamine C, 100 g de kiwi en contient un peu plus de 90 mg (Recommandations Nutritionnelles de 110 mg).

Ses bénéfices santé ? Fruit protecteur du cœur, il est aussi un bon coup de pouce digestif et donne la pêche !

By | 2018-12-12T21:29:10+00:00 December 13th, 2018|E-Santé, E-transformation du monde, Startup|0 Comments

About the Author:

Ingénieure agronome spécialisée en Aliments, Nutrition & Santé, j'ai acquis une double compétence scientifique et marketing grâce à mes différentes expériences pro dans le domaine de la santé et du bien-être. Convaincue que le digital fait partie intégrante de tous les aspects de notre vie, j'ai décidé d'être du mouvement #InsideDigitalRevolution ! Et je suis très attirée par les multiples innovations en #e-santé que je suis de près !

Leave A Comment