« 1 The Road » : l’intelligence artificielle s’invite au coeur du processus de création !

Jusqu’où l’intelligence artificielle peut-elle s’infiltrer ? Et si le livre que vous gardez sur votre table de chevet n’avait pas été écrit par un humain ?

Ce qui était encore de la science-fiction quelques années auparavant est devenu réalité.

Avis aux amateurs de récits d’aventure et de technologie, l’intelligence artificielle s’est dernièrement invitée au coeur même du processus d’écriture.

Ross Goodwin : un hacker-auteur ?

C’est à cet américain que l’on doit le premier roman écrit entièrement par une intelligence artificielle : 1 The Road

Véritable technicien de la création, il se décrit lui-même comme étant un hacker. Il est capable d’utiliser les nouveaux outils et les interfaces les plus performantes pour les mettre au service de l’écriture.

Ross Goodwin

À la pointe de la technologie, il décide l’année dernière d’entamer un voyage un peu particulier à bord de sa Cadillac flamboyante. Il l’arme d’une caméra de surveillance, d’un GPS, d’un micro et d’une horloge. Il relie le tout à une intelligence artificielle.

La Cadillac prend alors la route de New-York pour la Nouvelle-Orléans. 2000 kilomètres durant lesquels cette IA a raconté le récit d’un roadtrip plus que novateur.

Comment ? En s’inspirant des voyages racontés dans la littérature anglo-saxonne existante, mais également en analysant les données du voyage en direct.

Sur ce livre complètement hors du commun, presque aucune réécriture n’a été réalisée par Ross Goodwin. Il ne souhaitait pas faire intervenir l’humain à l’intérieur du processus,  afin de ne pas fausser l’expérience. C’est d’ailleurs également pour cette raison, il n’existe qu’une version originale de l’oeuvre !

Une suite logique

Aujourd’hui il s’agit de fiction que Ross Goodwin nous propose, mais l’intelligence artificielle écrit déjà pour nous depuis plusieurs années.

En effet, qu’il s’agisse de petits articles web pour de multiples plateformes ou même de nouvelles, la création de contenu par les IA est aujourd’hui une véritable réalité. Si les récits peuvent être de qualité, comme cela avait été le cas en 2016 lors d’un concours littéraire japonais, où un robot avait terminé finaliste, il leur manque tout de même une intelligence fondamentale à la littérature : celle de l’expérience humaine, tout simplement.

Car ce qui touche encore les lecteurs de nos jours, ce sont les sentiments qui animent les corps et les esprits, la complexité des ressentis et des relations, les subtilités qu’aucun ordinateur ne pourrait retranscrire sans les vivre. Les productions d’intelligences artificielles sont pour le moment de pâles enchevêtrements d’oeuvres littéraires bien humaines qui ne leur appartiennent pas directement. En somme : une photographie de la vie, vide de son âme.

Cela pose une question essentielle mais loin d’être nouvelle : la machine peut-elle penser ?

Essentielle car elle est au coeur du développement de l’intelligence artificielle, et loin d’être nouvelle car déjà en 1950, le mathématicien Alan Turing la posait entre les pages du magazine Mind. Sa réflexion de l’époque l’amène à s’exprimer en ces termes :

« Plutôt que de se disputer continuellement sur ce point, on accepte en général la convention polie selon laquelle tout le monde pense. »

Pour vous donner un exemple encore plus parlant d’intelligence artificielle qui se fraye un chemin dans le processus créatif, parlons de Game Of Thrones ! C’est dans un article du Point datant de l’année dernière que nous avons appris que la 8ème saison était en fait écrite par une intelligence artificielle, enrichie de la lecture des tomes de George R. R. Martin !

Si cela vous intéresse je vous laisse découvrir l’article en question. (Attention SPOILERS !)

Et l’avenir des auteurs dans tout ça ?

Attention à ne pas oublier que derrière ces intelligences artificielles capables de « créer » de la littérature, demeurent de vrais humains qui les ont conçues. Le but de Ross Goodwin n’était bien entendu pas d’écrire un roman parfait mais bien de tenter une expérience où c’est la voiture elle-même qui produit l’oeuvre.

Un concept qui peut d’ores et déjà remettre en cause le métier d’auteur ?

Que pensez-vous de l’arrivée de l’IA dans vos livres ?

A très bientôt !

By | 2019-01-21T16:51:33+00:00 décembre 14th, 2018|Art, Culture, Luxe, Robots & IA|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.