Les grands groupes séduits par les start-up de la FoodTech

Les habitudes des consommateurs ont évolué et cela, les grands groupes de l’alimentation l’ont en effet bien compris. Cette année, la France a pu assister à la prise de participation majoritaire de 3 grands groupes au sein de Start-Up de la FoodTech. Mais avant d’en parler, retour sur la définition de la FoodTech :

Qu’est-ce que la FoodTech ?

Tomates devant un caddie au rayon frais au supermarché.

 

Tout d’abord, la notion de FoodTech est évoquée lorsque le numérique est utilisé dans le domaine de l’alimentation. Cela passe par de nouvelles solutions pour les restaurateurs, à la production et/ou vente assistées du numérique. 2 grandes tendances se distinguent

Nourrir la planète et soigner ses choix alimentaires

Vous l’aurez sans doute remarqué, mais nous sommes rentrés dans une ère de « mieux manger, mieux consommer » et cela se manifeste entre autre par la nouvelle tendance Scan Food, le développement de nouvelles protéines végétales, la consommation d’insectes, les applications anti-gaspi …

 

Une nutrition personnalisée

Livraison de box à cuisiner, choix de menus en fonction de nos régimes alimentaires, applications qui vous aident à cuisiner en fonction du contenu de votre réfrigérateur, livraison de plats cuisinés…Le consommateur a effectivement l’embarras du choix et tout prétexte est bon pour commander à domicile. Rappelons qu’en France en 1960, 86% des repas étaient pris à domicile contre 75% en 2014.

 

Foodchéri, Quitoque, Cook Angels…3 start-up, 3 grands groupes

Si vous avez lu attentivement le titre ci-dessus, vous aurez sans doute compris les points communs de ces 3 start-up. Premièrement, elles font toutes partie de l’univers de la FoodTech, ensuite elles proposent un service de livraison à domicile et enfin chacune d’entre elles a connu cette année la prise de participation majoritaire d’un grand groupe. Voici lesquels :

main tenant une plante verte du bout des doigts

CARREFOUR

… pour Quitoque. Date de création : 2014

En mars 2018, Carrefour, un des leaders mondiaux de la distribution a annoncé sa prise de participation majoritaire dans la start-up Quitoque, leader des paniers-repas livrés à domicile, un des pionniers français de la Foodtech.

Marie Cheval, Directrice Exécutive Clients, Services et Transformation Digitale de Carrefour déclarait : « Au croisement du digital et de l’alimentaire, Quitoque va nous permettre de nous renforcer dans la Foodtech pour apporter une réponse omnicanale aux nouvelles habitudes de consommation en associant la proximité, la praticité et la qualité ».

 

NORAC

… pour Cook Angels. Date de création : 2013

En mai 2018, Norac, groupe agroalimentaire breton (Daunat, crêpes Whaou, La Boulangère…) a acquis une participation majoritaire au sein de la start-up Cook Angels. La start-up  livre des box à cuisiner contenant les ingrédients déjà découpés nécessaires à l’élaboration de recettes de chef. Les co-fondatrices restent cependant aux commandes de Cook Angels.

Bruno Caron, le PDG de Norac déclarait : « Nous sommes très heureux de soutenir la croissance de Cook Angels. En phase avec la vie contemporaine, cette société propose des solutions de repas sains et gourmands, pratiques et conviviaux qui simplifient la vie des consommateurs qui ne veulent pas avoir à choisir entre manger vite et manger bien »

 

SODEXO

… pour FoodChéri. Date de création : 2015

En janvier 2018, Sodexo a pris une participation majoritaire au sein de Foodchéri, 2ème sur le podium français de la livraison de repas cuisinés. Quant à Sodexo, la restauration collective constitue son cœur d’activité.

Dans le communiqué publié par Sodexo, on peut lire : « Il s’inscrit dans la stratégie de Sodexo d’adapter ses offres afin de répondre aux tendances de consommation émergentes et réinventer l’expérience du consommateu»

 

Ces prises de participation sont donc bénéfiques aussi bien pour les grands groupes que pour les start-up. Investir dans des start-up FoodTech permet d’un côté aux grands groupes de s’adapter aux nouvelles tendances de consommation. De l’autre, cela enclenche la pénétration du monde du digital qui est également un enjeu primordial pour toute entreprise. En contrepartie, les start-up peuvent évoluer plus rapidement et assurer un service de qualité conformément à l’attente de leurs clients.

 

By | 2018-12-26T22:27:15+00:00 January 2nd, 2019|Food Tech / Agroalimentaire, Startup|0 Comments

About the Author:

Une bonne alimentation dans un corps sain et un esprit authentique #FoodTech #Santé #BienEtre

Leave A Comment