TechTourisme : Le tourisme 2.0

 

Depuis ces dix dernières années le secteur du tourisme ne cesse de se développer. L’essor du digital a favorisé la naissance de grand nombre d’entreprises allant du comparateur de billets sur internet à l’assistant de voyage personnel sur mobile device. La digitalisation du secteur a facilité l’expérience client tant dans l’achat que durant le voyage. 

La technologie nous permet désormais de franchir les frontières et de nous ouvrir au monde. Simplement munis de nos simples téléphones portables nous sommes capable de communiquer, de trouver un hébergement, de prendre les transports, de nous déplacer et même de trouver les lieux à visiter absolument grâce à des applications spécifiques mais aussi grâce aux réseaux sociaux. 

En effet, les réseaux sociaux jouent un rôle important dans le secteur du tourisme. Le réseau social Instagram est devenue un catalogue digital du voyage. Un grand nombre de comptes Instagram sont dédiés au voyage et ont vocation de partager l’expérience avec les followers mais c’est aussi une bonne solution marketing pour les destinations visitées. Les photographies publiées sur certains comptes ont très souvent suscité en moi l’envie d’aller découvrir la ville ou le pays à mon tour. Les comptes Instagram sont devenus des vitrines touristiques et les utilisateurs sont devenus une sorte d’ambassadeurs. Ils contribuent à la promotions des villes qu’ils visitent grâce au partage des photos sur le réseau. Certaines entreprises n’hésitent pas à opter pour le marketing d’influence en faisant des partenariats avec des influenceurs dans le but de rajeunir leur cible éventuellement. Ces derniers profitent d’une belle expérience en contrepartie ils doivent la relayer sur les réseaux sociaux. 

Alors qu’Instagram permet de rêver devant son écran, la réalité réalité virtuelle nous permet de réaliser nos rêves. En effet, c’est l’une des technologies en vogue en matière de tourisme. Du marketing à l’expérience dans l’avion la réalité augmentée à tous les atouts afin de révolutionner le secteur du tourisme. 

Lors de la 38eme édition de la Fitur (Foire Internationale du tourisme) à Madrid en janvier 2018, une zone a été consacrée à la réalité virtuelle à travers le voyage car c’est une technologie considérée comme un outil de communication révolutionnaire pour les opérateurs afin d’attirer les voyageurs vers des destinations tendances ou paradisiaques. Certains participants ont eu l’occasion de planer au-dessus de Manhattan grâce à un simulateur quand d’autres se sont vus offrir des lunettes qui permettent de visiter des hotels, des paysages ainsi que des monuments de la destination de leur choix en 3D. 

Concernant l’expérience client, certaines entreprises ont le projet de révolutionner le divertissement pendant les vols mais aussi avant l’embarquement. La Star Alliance, dont font partie United Airline et Lufthansa, a commencé le déploiement de la réalité virtuelle dans leurs salons. L’entreprise a décidé de faire un partenariat avec une startup allemande, Inflight VR, spécialiste du divertissement VR pour l’aviation, afin d’installer un sytème de casques autonomes sur lesquels seraient proposés des contenus tels que des séries TV, des documentaires et des concerts. Depuis le mois d’octobre 2018 le salon Star Alliance de Roissy Charles de Gaulle est le premier le salon équipé du dispositif. 

Finis les écouteurs et le petit écran sur le dossier du passager d’en face, nous allons bientôt assister à l’apparition de casque de réalité virtuelle dans les avions.  

Le 25 septembre 2018 Alaska Airlines a annoncé qu’elle lance un programme pilote d’utilisation de casque de réalité virtuelle pour les passagers en première classe. Les casques choisis par la compagnie américaine sont les casques Allosky fabriqués par la startup française, Skylights. Ils disposent d’une résolution de 1920×1089 par œil pour un poids de 250 grammes seulement. Alaska est la première compagnie américaine a testé cette technologie. 

Une autre technologie proche de la réalité augmentée est très convoitée dans le milieu du tourisme. Vous l’avez deviné ! La réalité augmentée révolutionne les visites guidées. 

Certains châteaux, musées et autres établissements dans le monde proposent déjà des outils numériques qui permettent de voir les œuvres sous un autre angle ou encore visiter un lieu au cours des années. Aujourd’hui deux startups franciliennes ont décidé de pousser l’expérience encore plus loin en transformant nos smartphones en guides personnalisés. Ce sont les sociétés Skyboy et My Urban Expérience qui ont réalisé le projet City tour 2.0 dans Paris. C’est une application payante qui permet de réaliser un tour de la ville en compagnie d’un guide virtuel.  Le visiteur est invité à emprunter un itinéraire balisé et à déclencher des vidéos préenregistrées. Comme dans un jeu de piste, il faut premièrement retrouver l’endroit où a été filmée chaque séquence. Chacun de ces sites est signalé par GPS. Une fois le point d’intérêt identifié, une vidéo de moins de trois minutes fait apparaître un conférencier juste en face de soi. Ce dernier dispense des informations sur les alentours. L’impression immersive est d’autant plus forte que l’on peut tourner son téléphone pour suivre le guide dans ses déplacements.

By | 2019-01-05T12:38:00+00:00 January 5th, 2019|Tech & Innovation|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment