Pourquoi Internet est bleu ?

Vous avez aussi fait cette constatation ? Lors d’une connexion Internet, on ressent cette curieuse impression de « plonger dans le grand Bleu ».

LinkedIn est bleu, Microsoft est bleu, Facebook est bleu, Twitter est bleu…

Les interfaces et les outils les plus utilisés d’Internet sont tous, sans exception, de couleur bleue ou l’une de ses proches dérivées : turquoise, marine, ciel, cyan.

Comment expliquer cette hégémonie chromatique ?

Un héritage des premiers Papas d’Internet

Dans les années 90, à l’époque des premiers browsers, un ancêtre de Mozilla Firefox appelé Mozaic, les fondateurs Marc Andreessen and Eric Bina auraient opté pour la couleur bleue pour des raisons purement rationnelles :

  • C’est la deuxième couleur la plus foncée après le noir
  • Elle ressort très bien sur du blanc d’une page Web

Tim Berner Lee, créateur du World Wide Web, et par extension des liens hypertextes,

suit cette tendance et démocratise définitivement l’usage du bleu comme la couleur (des ?) Internet.

Tim Berner Lee, Père Fondateur du World Wide Web, devant un ordinateur. On discerne des liens hypertextes et des effets de style de couleur bleue.

Une couleur riche de sens

A l’image de l’ensemble des couleurs, le bleu a des connotations multiples selon les cultures, l’histoire et les religions. Or, le bleu est la couleur préférée des Occidentaux depuis 19ème siècle.

Dans son livre Bleu, histoire d’une couleur, le sociologue Michel Pastoureau souligne que le bleu est une couleur conciliante, symbolisant à la fois la paix et le lien entre les individus (cf drapeau de l’ONU, de l’Union Européenne) dans les sociétés occidentales.

La couleur bleue suggère ainsi la confiance, le calme, la relaxation et la sécurité.

De ce constat, le bleu s’impose naturellement comme la couleur du lien social … et des réseaux sociaux.

Bleu - Internet

Dans l’ordre : le bleu de Twitter, Instagram initialement, Facebook et Trumbl.

Mark Zuckerberg, homme que l’on ne présente plus, est daltonien. Il distingue très mal le vert et le rouge. A l’époque de la création du logo de Facebook, il demande à ses équipes créatives qu’il soit bleu, car c’est la seule couleur qu’il distingue parfaitement.

Réseau social le plus populaire au monde, la « vague bleue » déferle avec le succès de Facebook.

Du bleu partout

Cette hégémonie chromatique s’instaure également avec les marques des ordinateurs et des outils collaboratifs.

L’homme a besoin d’avoir une entière confiance en ces outils numériques : pour ainsi dire on leur confit nos vies (travail, études, données personnelles/sensibles, vidéos, photos).

Surprise ! Quelle est la couleur des entreprises et des applications fournissant ces outils et services ?

Dans l’ordre : logo Outlook, Dell, HP, IBM

Vous avez dit cloud ?

Dans l’ordre : logo WeTransfer, WordPress, Vimeo

Même Amazon, bien connu pour son logo orange a choisit pour son enceinte connectée et intelligente Alexa, un palette de bleu, de la couleur de l’application jusqu’aux cercle d’interaction. C’est un produit « intime », installé au cœur du foyer avec lequel l’homme interagit dans son quotidien.

Application Alexa : nous sommes loin de l’orange pétant d’Amazon …

Vous l’aurez compris : dès lors qu’une entreprise a besoin d’instaurer un climat de confiance, du bleu apparait comme par magie !

PS : Allez les Bleus !

Marine BROCHE

By | 2019-01-24T08:48:17+00:00 January 24th, 2019|Blog, Digital Marketing, E-transformation du monde, Social Media|0 Comments

About the Author:

#DigitalNative 👓 Student #MBADMB Currently working in the #finance/ #assetmanagement industry 🌍 Speaking about #DigitalInnovation, #Finance and funny stuff!

Leave A Comment