Comment bien choisir son CMS ?

comment bien choisir son CMS

 

Avant de peser le pour et le contre et d’identifier les bons usages, rappelons ce qu’est un CMS. CMS est la contraction de « Content Management System », ce qui signifie littéralement parlant « système de gestion de contenu ». Plus précisément, il s’agit d’un système informatique permettant de créer et gérer un site internet. Un CMS propose également des templates (modèles de sites), pour d’avantage faciliter l’utilisation. Ces templates permettent de ne pas faire appel à un designer et un UX designer. Depuis quelques années, une multiplication des CMS est apparue. Alors comment choisir un CMS qui nous convient ?

Un CMS peut être utilisé par un débutant ou un utilisateur aguerri. Pour illustrer l’article, nous avons décidé d’étudier les offres de WordPress, Wix et Prestashop. Attention ces trois plateformes ont leurs propres spécialités (blog, eshop, portfolio).

 

Pourquoi un CMS

L’utilisation d’un CMS offrant plusieurs avantages, nous allons en développé trois :

1.Le prix

Si vos besoins ne sont pas exponentiels et votre budget serré, les CMS ont pour la plupart une offre d’entrée gratuite (bien que limitée). Les premières offres payantes sont généralement abordables et peuvent permettre plus de flexibilité.

Pour retrouver la grille tarifaire de WordPress : cliquez ici

Pour retrouver la grille tarifaire de Wix : cliquez ici

Pour retrouver la grille tarifaire de Prestashop : cliquez ici

2.Le temps

Au lancement de son site, il est parfois compliqué de choisir la bonne architecture qui répondra aux besoins de votre service/offre. Les templates, sont d’une aide précieuse et vous font gagner un temps considérable, surtout si vous êtes novice.

Pour retrouver les templates de Worpress : cliquez ici

Pour retrouver les templates de Wix : cliquez ici

Pour retrouver les templates de Prestashop : cliquez ici

3.La simplicité

Nul besoin de faire appel à un développeur pour créer votre interface sur un CMS. Le principe même d’un CMS est que n’importe quel néophyte peut créer son site. Attention néanmoins, un CMS n’est pas magique et si votre demande est plus spécifique, il est nécessaire de s’assurer que vous pourrez la réaliser.

 

Comment bien choisir son CMS

Comparer les CMS

La seconde problématique qui se pose, est comment bien choisir son CMS. Pour cela, il faut trois grand principes en tête afin de garder le plus adapté.

1. Accompagnement et aide

Il faut être vigilant quant à l’accompagnement pour les offres d’entrées. Vous avez régulièrement une assistance par mail mais pas d’assistance téléphonique. Pour mesurer la qualité de l’aide proposée, il faut prendre en compte deux facteurs : la réactivité et la qualité des réponses.

Pour retrouver l’assistance WordPress : cliquez ici

Pour retrouver l’assistance Wix : cliquez ici 

Pour retrouver l’assistance Prestashop : cliquez ici 

2. Souplesse et personnalisation

Grâce aux multiples choix de templates que proposent les CMS, vous pouvez trouver l’architecture qui vous correspond. Néanmoins, si vous souhaitez une ultra-personnalisation, il faudra choisir le CMS qui vous le permet.

3. Promotion et référencement

Pour la notoriété de votre site, il est indispensable que vous travaillez votre référencement. Sur cette thématique, tous les CMS ne se valent pas. Il faut être vigilant quant à la promotion de son site, élément clé de votre communication. Assurez-vous que votre si votre site est responsive (compatible sur les smartphones).

 

Avis surs les trois CMS :

WordPress :

Il est le plus connu et le plus utilisé, près de 25% des sites dans le monde reposent sur cet outil. Attention avant tout, il est important de distinguer worpress.com et worpress.org. Wordress.com est un CMS en ligne et WordPress.org est CMS que l’on doit héberger soit même sur un serveur. Nous parlons ici de l’offre worpress.com. Ce CMS propose un grand choix de plugins, de templates et vous pourrez très facilement développer votre référencement. Néanmoins, worpress.com a ses limites : impossible de changer les feuilles de style, il est très compliqué d’ajouter des short-codes (raccourcis), et pour modifier votre nom de domaine qui est automatiquement sous la forme « mon-site.wordpress.com », vous devrez payer.

Wix :

Propose un choix multiple d’offres et s’adresse particulièrement aux débutants ou aux petits budgets. Il vous permettra d’avoir un premier site / vitrine d’excellente qualité. L’outil est intuitif et simple d’utilisation et vous pourrez facilement personnaliser votre template. Point négatif, le référencement. Il est impossible d’optimiser la balise Title ou d’ajouter des attributs alt. De plus, il ne convient pas à de lourds projets de plus de 30 pages (en cause, son menu de navigation qui ne propose qu’un seul sous menu).

Prestashop :

Est souvent utilisé pour les créations de sites e-commerce. Prestashop est simple d’utilisation et peut vous garantir un beau site de e-commerce. Vous êtes également le propriétaire de votre site, ce qui signifie que vous n’avez pas à remettre un pourcentage sur vos ventes. Néanmoins il est faussement gratuit, il faut compter minimum 1000 euros pour une boutique en ligne véritablement efficace. Second inconvénient, l’accompagnement est à revoir, il vous faudra passer par un développeur si vous rencontrez des bugs.

En conclusion, le choix reste personnel et doit répondre à vos besoins et vos affinités. Garder bien en tête ces 3 critères avant de faire votre choix et n’hésitez pas à parcourir les sites d’avis afin de vous faire votre propre idée. Soyez créatif et amusez-vous !

 

Écrit par @MaddyPoupardin

By | 2019-02-03T17:10:00+00:00 February 3rd, 2019|Content Marketing|0 Comments

About the Author:

Chef de projet Influence junior at @LaRedoute

Leave A Comment