La transformation digitale : un enjeu RH de taille !

Le digital va bouleverser le secteur de l’emploi

teletravail

« Les changements radicaux liés aux révolutions du travail, tous les chefs d’entreprises les voient venir, mais peu les anticipent vraiment ».  C’est l’une des conclusions du rapport du Forum Économique Mondial sur « Le Futur du travail » de 2016.

Celui-ci annonce en effet que la transformation digitale des entreprises devrait avoir un impact significatif sur les emplois, allant de la création importante d’emplois au déplacement d’emplois, de l’augmentation de la productivité du travail à l’aggravation du déficit de compétences.

Autre élément important : selon un rapport publié en mars 2017 de Dell et « l’Institut pour le Futur », think tank californien, la capacité à apprendre vaudra plus que ce qui aura déjà été appris. On perfectionnera cette capacité à être plus rapidement opérationnel dans de nouveaux métiers, à être plus nomade dans sa carrière et plus disponible pour les différentes mutations de l’économie.

L’évolution des modes de travail

Les salariés s’attendent de plus en plus à disposer dans le cadre professionnel du même niveau de confort que chez eux. Ils déclarent que leur outil de travail est bien souvent dépassé.  « Je préfère utiliser mon smartphone personnel pour accéder à mes e-mails professionnels ». C’est ce qu’on appelle le Bring Your Own Device (BYOD).

Teletravail

Caroline Bloch, DRH Microsoft France, nous expliquait lors de « Microsoft Experience 18 » en novembre dernier au Palais des Congrès de Paris, que bénéficier de conditions de travail flexibles constitue désormais un point important pour les jeunes générations. Sous peu, chacun aspirera à adopter des modes de travail compatibles avec son style de vie. Ainsi, la transformation numérique impliquera une nouvelle organisation du travail au sein même des entreprises. L’entreprise devra s’adapter et devenir plus « libérée » pour ses employés.

Le télétravail deviendra une norme, au même titre que les congés payés. L’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle sera un enjeu important des années à venir.

Accompagner la transformation

Ce qui est certain, c’est que quelles que soient les estimations à venir, l’état et les entreprises doivent anticiper cette transformation de l’économie et amener des solutions pour que chacun soit accompagné professionnellement dans cette nouvelle ère digitale.

Transformation loading

Toujours d’après le rapport du Forum Économique Mondial sur « Le Futur du travail », seulement 53% des DRH interrogés ont une confiance raisonnable ou élevée en ce qui concerne l’adéquation de la stratégie de leur organisation en matière de « main-d’œuvre » future pour se préparer à ces changements. Un sur deux… Quand on pense que 65% des enfants qui entrent à l’école primaire aujourd’hui finiront par occuper des emplois qui n’existent pas encore, cela laisse songeur.

Repenser les modèles et les besoins en formation

Le pire scénario serait que ces changements technologiques s’accompagnent de pénuries de talents, de chômage de masse et d’inégalités croissantes. Pour éviter cela, il sera donc essentiel de repenser la formation professionnelle. Et plus largement, l’enseignement des plus jeunes pour permettre à chacun de perfectionner ses compétences aujourd’hui et demain. Vaste chantier et pourtant…

Dans notre master class du 20 février dernier sur la transformation digitale de l’université , nous avons parlé de la nécessité de réformer l’enseignement supérieur pour permettre aux étudiants d’accéder à un avenir professionnel en corrélation avec les besoins réels du marché de l’emploi et ce, tout au long de leur vie.

education

Pour cela, et plutôt que d’admettre tous les étudiants dans des filières qui ne seront bientôt plus porteuses en termes d’emploi, il faudra peut-être imaginer des modèles intermédiaires. La raison :  permettre à chacun de tester des modules constitués d’une somme d’expériences et d’enseignements divers lui permettant de s’orienter correctement. Mais ce n’est pas tout.

Les « soft skills » devront être travaillés et valorisés pour faire la différence face à la complexité des écosystèmes professionnels qui se dessinent ; là où l’intelligence artificielle en particulier sera présente. Dans la même lignée, l’enseignement primaire et le secondaire devront sans doute revoir leurs approches. Objectifs : permettre aux plus jeunes de développer confiance, créativité, esprit critique et autonomie. Tout un programme !

Data et IA pour tous

« Il ne sera donc pas possible de résister à la révolution technologique actuelle en attendant que la prochaine génération soit mieux préparée ». La data pourra, certes, venir en aide aux métiers des RH pour gérer leur vivier de talents. Elle pourra dessiner une cartographie plus précoce des nouvelles catégories d’emplois. Elle ne remplacera pas la connaissance en profondeur d’une culture d’entreprise et de ses salariés mais deviendra cependant un véritable outil de performance.

data

Elles permettront de prédire l’évolution des besoins en compétences en réponse à l’évolution de l’environnement et permettront aux entreprises de reconvertir efficacement leurs talents.

Quant aux salariés (qui sont aussi des clients et parce qu’au fond, ce sont les mêmes), la révolution digitale, nous l’avons vu, changera profondément leurs modes de travail mais aussi leurs attentes. Tous veulent de la connectivité, de la personnalisation, de l’interaction. Arme à double tranchant me direz-vous. En effet, il est à craindre que ces initiatives impliquent que des employés soient disponibles 24h/24, 7j/7 pour y répondre. Ah oui, c’est vrai… les robots et l’intelligence artificielle feront ça mieux que nous !

L’adhésion et le mouvement, sinon rien

L’implication des plus hauts niveaux hiérarchiques au sein de l’entreprise et des utilisateurs finaux est aussi un élément clé de la réussite de la transformation digitale. Accompagner l’ensemble de ces strates dans la compréhension de ce changement est primordial pour tout projet de digitalisation d’entreprise.

Et si l’on prend un peu de hauteur, il est facile de comprendre que ce qui devient essentiel, c’est que les entreprises jouent ce rôle actif dans le soutien de leurs effectifs actuels par le biais de formations au digital. Ce qui devient urgent, c’est que les individus adoptent une approche proactive de leur apprentissage tout au long de la vie. Quant aux gouvernements censés porter une vision, ils se doivent de créer un environnement favorable, rapide et créatif, pour soutenir ces efforts. Sans cela, rien n’est possible !

Ecoutons à ce propos, l’interview de Charles Gave sur  l’avenir pour nos emplois dans une économie de robots et d’IA.

Ecouter Charles Gave
By | 2019-03-04T00:03:59+00:00 février 28th, 2019|E-transformation du monde, RH, Transformation digitale|0 Comments

About the Author:

#MBADMB #communication #CM #socialmedia #DigitalMarketing

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.