Comment l’IA va révolutionner le secteur agricole

L’Intelligence Artificielle est en passe de révolutionner un bon nombre de secteurs et l’agriculture n’y échappe pas. 

Bien que le monde agricole ait déjà connu de nombreuses évolutions techniques en un demi-siècle, le champ des possibilités est encore immense. Le rendement des exploitations pourrait être améliorer considérablement. Selon l’ONU, entre 20 et 40 % de la production agricole est détruite chaque année, faute de pouvoir être commercialisée. Une déperdition qui serait largement évitable. Encore faut-il disposer des moyens techniques pour l’anticiper. Les nouvelles technologies reposant sur l’intelligence artificielle, l’IoT, le big data, la robotique et l’analyse avancée, permettent le développement d’une agriculture de précision.un tracteur autonome qui plante des salades sous serre

Dans le secteur de l’agriculture, actuellement, on s’intéresse surtout au machine learning. En analysant des données à travers des approches statistiques, nous pouvons donner aux ordinateurs la capacité d’apprendre à partir de données. C’est-à-dire d’améliorer leurs performances à résoudre des tâches sans être explicitement programmés à cet effet.

Ainsi, les « smart farmers », les fermes intelligentes, disposent de toutes les informations nécessaires pour faire des choix cruciaux : date de semence, de récolte ou d’ajout de produits phytosanitaires, taux d’irrigation… Tout peut être monitoré, puis analysé par l’IA.

On apperçoit un robot entrain de planter de la salade en terre

Voici un exemple de ce que l’IA peut apporter à l’agriculture ? Prenons l’hydroponie. Le principe est le suivant : les plantes sont cultivées hors-sol, directement dans une solution à base d’eau contenant tous les éléments nutritifs, minéraux et oligo-éléments essentiels. C’est une pratique très ancienne qui resurgit grâce à l’IA. Améliorer les récoltes, gérer la maintenance, réduire les coûts de fonctionnement, la consommation d’énergie et d’eau, tout en soulageant l’agriculteur d’une partie de ses tâches répétitives. Tout cela est désormais plus facile grâce aux nouvelles technologies.

Même s’il reste encore laborieux, le métier d’agriculteur devrait logiquement gagner en confort dans les années à venir. L’intelligence artificielle permet en effet de développer des outils d’optimisation des flux de travail pour la mise en place de processus visant à un meilleur rendement.

Au même rang que l’utilisation de l’IA pour l’hydroponie, on voit l’apparition de drones, de robots, de machines de traite connectées qui vont modifier progressivement les tâches quotidiennes de l’agriculteur. L’analyse prédictive et la collecte de données pour l’aide décisionnelle vont aussi contribuer à ces évolutions futures.

Agriculture de précision grâce aux données, défense de l’environnement et utilisation des robots pour faciliter le travail. L’agriculture de demain commence peu à peu à prendre forme dans les champs de l’Hexagone. Le travail va évoluer mais tous les innovateurs l’affirment : l’agriculteur ne sera jamais remplacé par un robot.

 

 

 

 

 

About the Author:

Marketing digital student #MBADMB passionate about #AI #BrandContent

Leave A Comment