Arabie Saoudite : une application mobile pour contrôler le déplacement des femmes disponible sur Google Play

Arabie Saoudite : une application mobile pour contrôler le déplacement des femmes disponible sur Google Play

Arabie Saoudite : une application mobile pour contrôler le déplacement des femmes disponible sur Google Play

Google refuse de supprimer une application du gouvernement saoudien qui permet aux hommes de suivre et de contrôler les femmes.

Cette application, qui donne aux hommes le pouvoir d’accorder et d’annuler l’autorisation de voyager aux femmes et de mettre en place des alertes SMS lorsqu’elles utilisent leur passeport, restera disponible sur Google Play Store.

Ce géant d’Internet a déclaré – après avoir examiné l’application Absher – que celle-ci ne violait aucun accord et qu’elle pouvait donc rester disponible dans le Google Play Store.

L’application, détenue et gérée par le Ministère de l’Intérieur du royaume, comporte également des fonctions qui envoient des alertes si une femme quitte une certaine zone, ce qui rend d’autant plus difficile leurs déplacements sans l’autorisation d’un “tuteur masculin”. Il est important de préciser que dans ce royaume ultra-conservateur, les femmes doivent obligatoirement avoir des tuteurs masculins, un mari, un père, un frère ou un oncle, qui leur donne la permission de faire certaines choses comme étudier, se marier, louer une maison, et voyager.

La décision de Google et d’Apple d’héberger l’application, qui a été téléchargée plus d’un million de fois, a fait l’objet de nombreuses plaintes, notamment de la part de Human Rights Watch, qui a déclaré que les sociétés de technologies “facilitaient les violations des droits humains”.

Plus d’une douzaine de membres du Congrès américain ont écrit à Sundar Pichai, PDG de Google, et à Tim Cook, PDG d’Apple, le 21 février, afin de demander le retrait de l’application sur leurs plateformes.

Ces membres du Congrès ont décrit Google et Apple, comme des “complices de l’oppression des femmes saoudiennes”  et leur ont donné jusqu’au jeudi 28 février pour expliquer pourquoi l’application est hébergée sur leur stores.

“Les femmes ne sont pas votre propriété ! Les femmes ne sont pas votre propriété ! Les femmes ne sont pas votre propriété ! Alors pourquoi @Apple et @Google hébergent une application qui permet aux hommes de suivre et de contrôler le mouvement des femmes en Arabie Saoudite ? Cette folie doit cesser !”

Rahaf Mohammed al-Qunun, une Saoudienne de 18 ans, a repris son passeport et a fui sa famille CRÉDITS : REUTERS

La question du droit des Saoudiennes à voyager a été mise en lumière le mois dernier après qu’une Saoudienne de 18 ans eut fui sa famille en raison d’abus présumés. Rahaf Mohammed Alqunun a déclaré qu’elle avait pris son passeport pendant ses vacances au Koweït et s’était rendue en Thaïlande dans l’espoir de demander l’asile.

Le mouvement qui prône l’égalité des genres tarde a répandre ses valeurs au sein de ce pays, mais commence peu à peu à faire son apparition grâce à des actes comme celui de Rahaf. Inspirées pas ce souhait de liberté, dont de nombreuses femmes partout dans le monde disposent, les Saoudiennes protestent et protesteront encore pour leur indépendance !

By | 2019-04-01T09:54:33+00:00 March 20th, 2019|Apps, Blog, Civic Tech, E-transformation du monde, Tech & Innovation|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment