Les premiers pas d’une influenceuse – Rencontre avec Nina Mazoyer

Aujourd’hui je vous présente une interview effectuée avec Nina Mazoyer, une micro-influenceuse bordelaise.

C’est avec beaucoup d’émotion que je vous propose cet entretien car j’étais en classe au lycée avec Nina. Elle est arrivée dans mon lycée en terminale et s’est tout de suite très bien intégrée, elle est de nature joviale et très sympathique.

À l’époque, elle commençait déjà à faire quelques shootings photos qui étaient déjà de grande qualité.

C’est donc suite à notre rencontre au lycée que je l’ai suivie sur Instagram et j’ai vu petit à petit son compte prendre de l’ampleur.J’ai vu des partenariats commencer et son contenu se professionnaliser.

Maintenant je vous laisse avec l’interview, en espérant de tout coeur que ça vous plaise !

L’entretien

Bonjour Nina ! Peux-tu te présenter en quelques mots ? 

Je m’appelle Nina, j’ai 23 ans. Après l’obtention de mon Bac Scientifique j’ai fais 4 ans d’études dans la communication et la publicité.
Mes passions : le sport surtout le running pour rester en forme ! Voyager et découvrir de nouveaux pays.

Quel est ton parcours professionnel ?

Concernant mon petit parcours sur les réseaux sociaux. Vers l’âge de 19 ans un photographe m’a demandé s’il pouvait faire quelques portraits et j’ai accepté.

Depuis je n’ai pas trop arrêté de faire des photos avec différents photographes car j’aime bien varier les styles.
J’ai commencé par poster des photos de mes voyages, de paysages puis de mes tenues et des photos lifestyle. Certes ma communauté n’est pas aussi grande que celle de Noholita mais certaines personnes ont commencé à me poser des questions sur ce que je portais et quelques conseils sur mes adresses de restaurants. Depuis je n’ai pas vraiment arrêté en parallèle des mes études.

Sur quel réseau te centres-tu ?

Instagram !

Qu’aimes-tu le plus faire dans tout cet univers Instagram ? (Poser pour les photos, retoucher tes photos, réfléchir à ton feed, aux #…)

Ce que j’aime le plus c’est faire des photos avec différents photographes afin de varier le contenu. J’aime aussi réfléchir à l’harmonie de mon feed, même s’il ne parait pas important, à l’oeil c’est toujours plus agréable quand on découvre un compte.

Quelles sont selon toi les règles de base à suivre pour percer sur Instagram ?

Être soi-même ! Tout simplement.

À partir de quel moment as-tu commencé à avoir plus d’abonnés ? Y a-t-il eu un élément déclencheur ?

Quand j’ai commencé à publier de plus en plus de photos “professionnelles”.
Et lorsque mes premiers partenariats ont commencé.

Mon secret pour percer sur Instagram ? Être soi-même ! Tout simplement.

Nina MazoyerNina Mazoyer,

Quel est ton rapport avec les réseaux sociaux ? Est-ce que pour toi c’est vraiment pro, ou tu t’en sers aussi pour le perso ?

Je ne prends pas trop les réseaux sociaux au sérieux. Si le contenu que je propose plait tant mieux. Sinon je ne veux pas en faire mon métier 🙂

Que penses-tu des personnes qui laissent des commentaires haineux ? En as-tu ?

J’ai eu la chance de ne jamais recevoir de commentaire haineux.  Je pense que ce sont des personnes qui en face n’oseraient jamais te faire les remarques qu’ils envoient sur les réseaux sociaux. Un peu lâches..

Quand as-tu commencé à faire des partenariats, des apparitions dans des articles ? Avec quelles marques ?

J’ai commencé les partenariats à partir de 700 abonnés. Une marque de lunettes italienne m’a envoyé une paire pour que je publie une photo en échange.
J’ai eu la chance de paraître dans le ELLE MAGAZINE suite à un shooting pour la collection Oh les Jolis (une marque locale).
Ensuite j’ai eu quelques parution sur la page officielle de la marque Wrung (streetwear) et sur les pages des marques avec qui je suis en partenariat généralement.

Comment fonctionnent les échanges avec les marques ? Elles te démarchent ou tu vas vers elles ?

Ce sont toujours elles qui me démarchent.

Quand tu as commencé à poster des photos, avais-tu pour but de percer sur Instagram ou est-ce que c’était juste pour un plaisir personnel ?

Juste pour le plaisir de partager de belles photos 🙂

Te considères-tu comme une influenceuse ? Quels sont les critères pour en être une selon toi ?

Non je ne me considère pas comme une influenceuse.
Il faudrait avoir un peu plus d’abonnés et aussi un domaine d’expertise ciblé.

Tout est possible, il suffit de s’en donner les moyens !

Nina MazoyerNina Mazoyez

J’espère que cette interview vous a plu et que vous en a appris un peu plus sur les débuts d’une influenceuse.
Je suis sincèrement ravie pour elle et d’avoir pu observer son évolution au sein de l’univers d’Instagram. Elle m’a prouvé que, comme elle le dit si bien, la seule manière de percer sur Instagram est d’être soi-même.

Peut-être va-t-elle finir par faire payer ses abonnés pour accéder à ses stories “amis” comme certaines grandes influenceuses ? Je vous explique tout dans mon article.

J’attends avec impatience vos retours sur cet entretien !

By | 2019-04-12T08:56:40+00:00 April 14th, 2019|Digital Marketing, e-reputation, Personal Branding, Social Media|0 Comments

About the Author:

Margaux, 22 ans et Bordelaise. J'ai depuis toujours eu un intérêt particulier pour les réseaux sociaux. Comprendre le mécanisme de ceux-ci et leur influence sur les consommateurs me tient à coeur.

Leave A Comment