Marketing sensoriel: une expérience de plus en plus immersive

Le marketing sensoriel bénéficie aujourd’hui de technologies immersives qui permettent au client, du tourisme et des loisirs, d’optimiser leurs parcours ou leurs expériences. 

Marketing sensoriel

 

“Je suis né dans une île amoureuse du vent où l’air a des odeurs de sucre et de vanille”

Je fais volontiers miens ces mots écris par Daniel Thaly au début du vingtième siècle. L’éveil des sens est intemporel et éternel. Ces mots réveillent notre imaginaire et sont une promesse d’exotisme et de nouvelles expériences pour nos sens. Identifier ce qui génère des émotions est au centre de mes préoccupations. Je suis en effet persuadée que les émotions sont des leviers pour un storytelling réussi et impactant. Et ce, quelqu’en soit l’histoire, le produit, la destination ou l’événement, le marketing sensoriel a encore des billes à jouer. Ainsi, une expérience se doit de rester exceptionnelle et personnalisée.

 

 

La Vue

C’est le sens qui agit le plus sur notre cerveau (84% de notre utilisation quotidienne).

Le maître mot de ces dernières années est “instagramable”. Alors, les sites, les produits, les hôtels, les événements deviennent « instagramables » afin de satisfaire le besoin de partage des utilisateurs de réseaux sociaux. Pour une tranche de la population, en l’occurence  les millenials, une expérience n’est vraiment vécue et limite ne vaut la peine d’être vécue que si elle a été partagée.

Aussi, la Réalité Augmentée permet aux marques et aux destinations de créer de l’unique avec un lieux ou un produit. Des circuits de visites du territoire  utilisant ce principe sont déjà proposées sur une application de la Direction du Tourisme et des Congrès de Monaco. Ce révèle ainsi un autre aspect du marketing sensoriel qui n’est plus à négliger. 

Le marketing sensoriel, une expérience immersive

Infographie: La vue, le sens le plus générateur d’Emotions by Estelle Eustache Mence

 

L’Ouïe

Au delà de l’image, les souvenirs peuvent être créés par les autres sens. A commencer par l’ouïe,

 a un son particulier rattaché à ses plus beaux souvenirs d’enfance?

Tout le monde se rappelle de la signature sonore de la SNCF?

Les sons ont ce pouvoir particulier d’éveiller nos souvenir. Il devient indispensable dans une stratégie de marque de signer les destinations avec cette empreinte unique.

De plus en plus d’applications permettent d’associer des sons de la nature aux audioguides, certaines balades sonores sont créées afin de mettre en valeur de façon originale certains lieux ou sites. Google a soutenu l’Association Radio Grenouille dans son projet « Promenades nocturnes » visant à faire un tour dans les rues de Marseille. C’est aussi une radio, Radio Dordogne qui a décidé de mettre en valeur l’identité sonore de sa Région grâce à un parcours unique.

Le marketing sensoriel, une expérience immersive

L’Odorat

Pour ma part, même si je trouve très agréable de vivre ailleurs, le sentiment de sécurité et d’apaisement qui m’envahit lorsque je respire l’odeur du soleil en sortant de l’aéroport Pôle Caraïbes de Guadeloupe, est incomparable avec n’importe quel autre lieu.

L’odorat est le sens le plus approprié pour déterminer la réussite d’une expérience client.

Le Méridien ou Air France, ont leur propre logolf qui leur permet de rassurer le client et de « délimiter leur territoire ». La Start Up Stimulation Déjà Vu a développé une « API “Open features” qui permet le déclenchement des expériences olfactives avec les objets connectés.

« Nous travaillons sur un projet de musée où le déclencheur se fera en trois temps : à une distance précise de l’expérience, au timbre de la voix, et au toucher (ouverture manuelle de l’objet) Tout cela, afin de scénariser olfactivement le parcours et de plonger émotionnellement le visiteur dans l’histoire proposée. »

confie Audrey BERNARD au Cahier des Tendance #3 du Welcome CityLab. Imaginez l’impact si nous pouvions à l’instar de l’album photo, ramener un carnet de senteurs de nos voyages? Peut-être bientôt …

Le Goût

Le marketing sensoriel, une expérience immersive

La gastronomie est le domaine qui sollicite le plus les sens. Certains territoires sont empreints d’une culture gastronomique forte. C’est le cas de certaines régions françaises réputées pour leur charcuterie ou leur vin. Les destinations misent de plus en plus sur la gastronomie afin de mettre en valeur leur territoire sur le web. Comme je vous le disais précédemment, la restauration est le premier sujet abordé sur Instagram. Les professionnels du tourisme en sont conscients. Pour ceux qui intègrent cette dimension dans leur stratégie marketing, il y a une opportunité immense à saisir. L’Office du Tourisme de Bordeaux en est la parfaite illustration. L’oenotourisme est son fer de lance. Désormais 56% des touristes viennent dans la ville pour vivre une expérience autour du vin.

Les événements culinaires fleurissent dans de nombreuses régions. Cependant, la mise en valeur des spécificités culinaires des territoires laisse pourtant à désirer.  Le sujet a été soulevé par l’Agence Majorine, dans son études sur la valorisation des gastronomies des OutreMers. Nos régions ultramarines utilisent les mêmes codes visuels et le même champ lexical pour se définir. Les plats réunionais et antillais sont « épicés » et les comptes Instagram des Offices du Tourisme se confondent. Preuve que les stratégies de marketing sensoriels devraient mettre l’accent davantage sur ce qui rend leur gastronomie unique. L’éveil des sens oui, mais la stratégie avant tout.

 

Le Toucher

Le marketing sensoriel, une expérience immersiveLe Toucher  représente 1% de sollicitation dans notre quotidien. On pourrait penser que c’est trop peu pour y prêter attention, cependant, on aurait tort de le prendre à la légère. Ressentir sur sa peau la douceur des draps d’un hôtel, capter la chaleur d’une pièce sont des notions déterminantes quant à l’évaluation du confort d’un établissement.

Les nouvelles technologies permettent aux hôtels de faire ressentir aux futurs voyageurs la température de la destination d’accueil.

Des interfaces haptiques ont également été développées afin de leur faire vivre des sensations exotiques. Associée à la réalité virtuelle, cette technologie immersive projette le touriste sur le site d’accueil et crée l’expérience avant le voyage ou l’événement.

 

Marcel Proust exprime ce sentiment de reminiscence éveillé par les sens dans ses ouvrages À la recherche du temps perdu  et Du côté de chez Swann, tome 1. Ainsi, respirer une légère effluve de pâtisserie pouvait déclencher une vague de sensations intenses et positives. Il était alors submergé par des souvenir lointains de Cambray. La belle époque de son enfance, quand sa tante Léonie lui faisait goûter un morceau de madeleine trempé dans son infusion.

Les sentiments générés par nos sens doivent être considérés par les marques comme des éléments clés.

Il est primordiale de connaitre son produit, son événement ou son territoire afin de faire émerger l’élément différenciant adaptée à chacune de ses cibles. C’est une condition sine qua non à une campagne de marketing sensoriel réussie.

Avec les technologies de plus en plus abordables, la place laissée à l’imaginaire se réduit.  Les marques l’ont bien compris, les 5 sens doivent être exploitées avec une vision immersive de l’expérience. Ressentir, sentir, toucher devient possible à distance.

Comme si on y était… et si on y allait?

About the Author:

Social Media Manager Créateur de contenus #MBADMB #Outremer #Digital #DigitalTransformation #BrandContent #Storytelling #StrategieDigital #Marketing

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.