Les Français et les réseaux sociaux : une idylle passionnée et passionnante pour les marques !

Métro, boulot, réseaux sociaux …

C’est un fait ! Les Français sont dépendants aux réseaux sociaux !

81% des Français de plus de 15 ans et plus sont actifs sur une plateforme sociale. Parmi eux, plus de 54 millions sont présents, en moyenne sur 3.7 réseaux sociaux. Si Facebook reste la plateforme préférée des Français, YouTube et Instagram ont néanmoins le vent en poupe, notamment chez les Millenials.

Le fort engouement des utilisateurs pour ces plateformes sociales, n’est pas sans intérêt pour les marques qui ont tout intérêt à mettre en place une stratégie sociale adaptée.

En France, 84% des entreprises estiment que leur présence sur les médias sociaux est importante pour rester compétitives. Elles possèdent en moyenne entre 4 et 10 profils sur les médias sociaux et poursuivent 3 objectifs :

  • Développer la notoriété de l’entreprise (91 %),
  • Gérer la réputation de la marque (74 %)
  •  Bâtir et gérer une communauté engagée (70 %),

Harris Interactive, cabinet spécialisé dans les études de marché, a défini des profils de socionautes en fonction de leurs pratiques sur les réseaux sociaux et sur les applications de messagerie et de leur relation aux marques.

A l’image d’un persona créé dans le marketing classique, un social persona schématise les besoins et les utilisations que font les utilisateurs des réseaux sociaux, tout en revêtant une dimension humaine. Ces socionautes, suivent avec grand intérêt les comptes de leurs marques préférées, connaissent les dernières infos, et les bons plans.

Les social personae

Il existe 5 social personae :

1. Les Young Addict Fans (YAF): Jeunes ultra-connectés qui interagissent constamment avec les marques.
(via les applications de messageries instantanées ou sur les publications des leurs marques préférées.)

2. Les Communic’Actives :Femmes actives sur les réseaux sociaux. Utilisatrices retorses, avec relativement peu d’engagement envers les marques. On peut qualifier cette persona de « jamais acquise » dans le sens où il est nécessaire d’adapter son discours en toute circonstance afin de la séduire une fois de plus.

3. Les Brand Opportunists :Ils vivent la marque, s’approprient le discours et l’image de leurs marques préférées. Ambassadeurs de marque, ils générèrent énormément d’engagements sur les réseaux sociaux et définissent le cœur de cible des stratégies de communication digitale.

4.Les Social Ghosts: Ils survolent les réseaux sociaux et interagissent que très rarement avec les marques. Peu friande des contenus sur les médias sociaux, cette tranche très particulière des personas n’apprécie pas particulièrement l’engouement autour des médias sociaux. Ces utilisateurs assez introvertis ne suivent que les infos d’une ou deux marques sans toutefois montrer le moindre signe de satisfaction ou d’affection avec les marques.

5.Les Cold-Feet :Très rarement présente sur les réseaux sociaux, il s’agit d’une cible à toutefois ne pas négliger.

En conclusion, les socionautes représentent une mine d’informations pour les marques. Ces dernières peuvent, grâce à une analyse des comportements de leurs utilisateures, avoir une stratégie social media plus impactante.

 

 

 

 

By | 2019-05-28T19:23:28+00:00 May 28th, 2019|Social Media|0 Comments

About the Author:

Etudiante au #MBADMB Paris. Chargée de communication, en alternance, chez Prêt à Pousser. 🌿

Leave A Comment