J’ai eu la chance de rencontrer Margaux Dupont lors de mon année au MBA DMB, que l’on a fait ensemble. Lors de la semaine d’intégration que l’on a passé avec Catherine Grandcoing, j’ai eu la chance de présenter Margaux à l’ensemble de la classe. J’ai notamment pu leur parler du projet familial pour lequel elle travaille : le Musée Municipal Jean Delannoy, en hommage à son arrière-grand-père. Avant même d’intégrer le MBA DMB, Margaux était donc active dans le digital…

  • Salut Margaux, peux-tu te présenter ? Ton parcours et le pourquoi tu es au MBA DMB ?

Salut Maud !

J’ai intégré l’EFAP en post bac. Initialement je voulais travailler dans l’audiovisuel et la production télé plus particulièrement. Donc rien à voir avec le digital. Et après mon stage à la production OPS chez Team Média, où j’ai pu faire de la production télé, print et digital je me suis rendue compte que le digital avait plus d’avenir que les deux autres secteurs. En 4ème année j’ai eu la chance de partir 6 mois à Copenhague, et il n’y a pas à dire : la Scandinavie est en avance sur nous concernant la transfo digitale de la société et de leur quotidien, j’étais impressionnée. Suite à cette expérience je décide d’intégrer une agence de communication en tant que chef de projet web junior pour un stage de 6 mois. C’est la révélation ! C’est donc tout naturellement que je décide de faire le MBA DMB pour ma 5ème année. Cela correspondait à mon projet d’avenir : travailler en agence de communication / publicité dans le domaine du digital.

  • Nous avons passé l’année ensemble au MBA, et tu viens de trouver ton stage dans une grosse agence Parisienne. Peux-tu nous en parler ?

Comme je te le disais plus haut, depuis ma 4ème année je sais que je veux orienter mon parcours professionnel vers une agence, en restant dans le digital. Donc quand il a fallu choisir son stage de fin d’études, il était hors de question pour moi de faire autre chose ! Et comme c’était la fin de mes études, je voulais viser haut.  

J’ai reçu des propositions d’annonceurs, mais je les refusais toutes. J’avais une idée des agences que je voulais intégrer : BETC, Publicis Sapient, FullSix, Rosapark, Ogilvy, Buzzman, W&Cie, TBWA…

J’ai postulé à des annonces et spontanément, certains me répondaient que la période de mon stage ne correspondait avec la période pour laquelle ils recherchaient, d’autres ne me répondaient pas du tout. Globalement, quand j’avais une réponse négative, je demandais la raison du refus et j’en retirais du positif : mon expérience professionnelle est intéressante, mon CV est bien construit et il se démarque des autres… Mon principal problème était en réalité la période de stage, pourtant vague : 6 mois à finir avant décembre.

Vient le jour où je trouve une annonce pour BETC Digital et une autre pour Rosapark pour un stage début juillet. Les deux me correspondent au niveau des missions et m’intéressent. Je postule dans la foulée. Après de très nombreuses relances, au moins une par jour, je décroche mon entretien chez BETC Digital, et dans le même temps un entretien chez Rosapark. Pendant ces entretiens je mets en avant ma formation au DMB : les cours de mailing avec Bruno Florence, les cours de gestion de projet avec Marc Van Heems…

Après toutes ces péripéties, je trouve enfin mon stage. J’intègre donc Rosapark en tant qu’assistante chef de projet digital C-PRM dès le 1er juillet prochain.

  • Pour faire le parallèle avec nos cours, quels sont les cours qui vont t’être le plus utiles à ton avis ?

Étant donné que je vais avoir un aspect C-PRM important, les cours de mailing de Bruno Florence seront certainement très importants pour moi !

Les cours de gestion de projet de Marc Van Heems aussi, après tout, tout est dans le titre : chef de projet…

Et forcément, le cours de KPI, quoique tu fasses il te faut des objectifs que ce soit le taux d’ouvertures des mails que je préparais ou bien les taux de clics sur les CTA que je placerai dans ces derniers. Les KPI sont partout !

  • Au début de notre année au MBA DMB,  je t’avais présenté à la classe lors du cours de Catherine et tu m’avais parlé du musée en hommage à ton arrière-grand-père. Peux-tu nous en parler ? Que fais-tu ?

Oui ! Je suis contente que tu t’en souviennes !

C’est un musée municipal du cinéma et de la photographie qui porte le nom de mon arrière-grand-père : Jean Delannoy. En fait, le musée est tenu par l’Association des amis de Jean Delannoy, donc tous les gens qui oeuvrent pour les expositions annuels sont des bénévoles.

Chaque année, on y fait une exposition, cette année c’est sur les décors de cinéma de Méliès à nos jours. On a inauguré l’expo le 27 avril dernier. Comme tout le monde est bénévole, le musée ouvre ses portes tous les week-ends seulement, mais ça nous prends déjà beaucoup de temps. 

musée jean delannoy affiche

Musée Jean Delannoy

Personnellement, je suis en charge de tout le digital sur le musée : le site internet et les réseaux sociaux. Pour le coup les cours du DMB m’ont énormément aidé là dessus : SEO, wordpress, Social Media…

Je suis en train de prévoir une refonte du site qui avait été monté à l’époque par mon père qui n’y connaissait rien, et nous réfléchissons à une réorganisation des réseaux sociaux pour leur donner une identité mieux définie et plus forte à chacun. Aujourd’hui c’est un peu la jungle et pas très organisé…

  • La suite idéale pour toi c’est quoi ?

Ça me fait penser à la question de Vincent au début de l’année : Et ton objectif c’est quoi ? La majorité répondait “Avoir un beau travail et gagner de l’argent”, je me souviens avoir dit “Gagner au loto et avoir de l’argent”.

Plus sérieusement, après mon stage je voudrais travailler en agence, en tant que chef de projet digital. Peu m’importe que ce soit une grande ou une petite agence, mais j’aime le dynamisme et l’atmosphère qui y règne. Je pense aussi que j’aime bien travailler sous pression, je me concentre beaucoup plus et ne perds pas de temps à divaguer.

C’est un rythme très intense, je ne sais pas si je ferai toute ma vie en agence, mais je compte bien y commencer et y rester quelques temps quand même ! Rien ne m’empêche d’évoluer au sein de l’agence après tout 😉

About the Author:

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.