L’Intelligence Artificielle : relation entre Homme et machines

Au début, on comparait l’intelligence artificielle à des ordinateurs électroniques qu’il suffisait de débrancher pour désactiver leur fonctionnement. Aucune crainte n’était alors à prédire. Mais au cours des années et face aux nouvelles technologies : l’Homme et les machines ont commencé à créer une relation avec l’apparition de l’intelligence artificielle.

Homme vs Machine
L’homme devient dépendant aux machines

relation Homme machine

Au cœur de notre société, des progrès sont apparus. En effet, des robots subviennent eux-mêmes à leurs propres besoins énergétiques grâce à la conception de batteries et capteurs solaires, effet lié à la relation qu’entretiennent les hommes et les machines. De plus, un autre point important est l’interconnexion d’Internet de tous les ordinateurs. Par conséquent, si certains d’entre eux tombent en panne comme les serveurs du DNS, les utilisateurs seraient fortement perturbés. Au final, les courriers électroniques ne parviendraient plus à destination. L’IA est au coeur de la relation Homme Machine.

Enfin, il faut penser à la mémoire collective stockée sur des ordinateurs ou sur le nuage dit « cloud ». Tous seraient désorganisées : les opérations bancaires s’arrêteraient automatiquement, il n’y aurait plus aucun accès aux dossiers médicaux… D’ici peu, l’Internet des objets accroîtra notre dépendance face à l’interconnexion des réseaux informatiques. Il se glisse à notre insu dans notre vie quotidienne : montres, téléphones, fours… LIA est présente partout pour créer un état de connexion permanent entre les hommes et les machines.

Les robots de compagnie

robot de compagnie
Grâce à l’intelligence artificielle émotive, les personnes âgées seront confiées à des robots dit « de compagnie ». Ils assurent une présence, permettent aux proches de rester en contact et les assistent. Une relation est alors créer entre les hommes et les machines. Ces chatbots prennent souvent la forme d’un animal de compagnie et sont créés pour susciter de l’émotion. Face à un geste, des réactions s’animent. Par exemple si on caresse ce robot-peluche, il va remuer la queue.

Malgré les nombreux avantages, il ne faut pas oublier les risques pour la vie privée.

Risques pour la vie privée

Le Big Data menace la démocratie. De fait, rien ne disparaît jamais totalement, sur le long terme, les informations stockées s’accumulent et constituent un matelas très épais de données sur chacun d’entre nous qui nous suit partout, tout au long de notre vie. Ce sentiment d’intrusion inquiète. Prenons l’exemple de la reconnaissance faciale qui joue un rôle central de notre sécurité, nous ne pouvons plus être anonyme dans nos déplacements. L’intelligence artificielle est ancrée dans notre vie quotidienne ce qui prône une relation intime entre les hommes et les machines.

Sans oublier ces risques, l’intelligence artificielle a des avantages non négligeables pour notre quotidien.

Notre avenir avec la présence de l’IA

Selon Ray Kurzweil « Dans quelques décades, l’intelligence des machines surpassera l’intelligence humaine, conduisant à la Singularité ».

Pendant que certains manifestent leur peur face à l’évolution de l’IA, d’autres se réjouissent d’une prolongation de la vie au-delà de la mort biologique. En effet, l’évolution des machines prendrait le relais de l’évolution naturelle et contribuerait à l’essor de l’esprit. En cause, les ordinateurs hyperrapides qui, doués de facultés d’apprentissage automatique sur de très grandes masses de données, seront très bientôt en mesure de se perfectionner d’eux-mêmes et de se reproduire, sans le secours des hommes.

avenir intelligence artificielle

Fiche de lecture d’après le livre L’intelligence artificielle : vers une domination programmée ? écrit par Jean-Gabriel Ganascia.

About the Author:

Student in #MBADMB working on #DigitalMarketing #DigitalRevolution #AI #UX #SocialMedia

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.