A la rencontre d’une Alumni engagée

MBA Blog Isabelle Fédieu

Isabelle Fédieu (OK Alfred), lauréate ‘Prix du Public’, Challenge inter-écoles de Vivatech 2019

Avant de valider mon inscription au MBA DMB en avril 2018, j’ai contacté des alumni pour avoir leur point de vue de l’expérience vécue et conforter en quelque sorte mon choix. J’ai ainsi discuté avec Isabelle Fédieu, de la promo 2017-2018, alors tout juste diplômée. Elle m’avait vraiment touchée par sa disponibilité et sa bienveillance mais aussi pour le courage et la persévérance de sa reconversion… d’ailleurs, en mai 2019, OKAlfred, le sujet de son projet de thèse, recevait le Prix du Public à Vivatech. Je vous propose de découvrir le profil d’Isabelle, une femme tellement positive, à la fois humble et déterminée, qui s’est donnée une mission : améliorer le quotidien de son amie, atteinte de Parkinson.

Isabelle, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Mère d’une jeune fille de 27 ans, je vis en région parisienne avec mon compagnon depuis près de 20 ans. Diplômée en marketing en 1992, j’ai évolué en maîtrise d’ouvrage et maître d’oeuvre sur des sujets CRM dans des sociétés telles que Toshiba, Canal+ ou Veolia. En 2016, alors que je travaillais pour Veolia dans le département IT, j’ai eu envie de retrouver les bases du marketing. J’ai intégré le MBA, puis 42 en novembre 2018, pour lancer mon projet OK Alfred.

Comment es-tu passée du MBA à OK Alfred ?

Tout est parti de la thèse qu’il me fallait rendre en décembre 2017. Il m’a fallu du temps pour identifier un sujet qui me tenait à cœur. Un événement a chamboulé ma vie à cette période : une de mes meilleures amies a été diagnostiquée Parkinson à 43 ans. J’ai eu alors envie de comprendre cette maladie et d’identifier comment la technologie pouvait soulager les malades dans leur quotidien, le temps qu’un remède soit trouvé.

J’ai planché des mois sur le sujet pour finalement créer OK Alfred. C’est Vincent qui le jour de ma soutenance, m’a interloqué en me demandant quand est-ce que je lançais ma société pour concrétiser ce projet : j’avais identifié une problématique précise – la chute du parkinsonien – et une manière d’y répondre – le compagnon. Il fallait que je valide le marché potentiel.

Pourquoi être rentré à 42 ?

Ce projet me tenait réellement à cœur : je pouvais aider mon amie (et tous les autres parkinsoniens), en poursuivant le projet et en lançant mon activité ! Mais pour y arriver, il me fallait ajouter une couche de compétences techniques. Je me suis inscrite à 42 pour mieux accompagner et embarquer des profils de CTO et de développeur dans mon aventure. 42 est une référence indéniable et une porte d’entrée infaillible dans l’écosystème des startups. D’ailleurs, j’ai pu rejoindre le programme HEC-42 Startup Launchpad d’accompagnement de 10 semaines pour le lancement de OK Alfred. J’ai testé mon pitch près de 20 fois : pour ma sélection au programme Startup Launchpad, aux incubateurs The Family et Station F, devant des investisseurs à Londres et puis plus récemment à Vivatech lors du premier concours inter-écoles ‘The Next Startupper Challenge’ où je représentais 42.

Nomination OK Alfred Vivatech 2019

Tu as un parcours tellement inspirant. Je suppose que comme tout entrepreneur, il y a de gros moments de doute.

Depuis le début j’avance selon les opportunités et les rencontres, avec une mission : faire tout ce que je peux pour aider le quotidien de mon amie. Si je dois ajuster ma proposition pour répondre à son besoin, alors je le ferai sans me poser de question. C’est justement un des conseils qu’un coach m’a donné suite à pitch qui m’a un peu chamboulé « Never forget why you’ve initially entered the game ». Une fois que tu graves çà dans ta tête, le reste suivra.

Le point clé dans tout projet entrepreneurial est de savoir s’entourer. Mon équipe, je l’ai trouvée entre le MBA et 42. Des personnes avec des compétences complémentaires aux miennes, mais avec les mêmes valeurs humaines. Il est compliqué de monter une boite seule, mais une boite avec des personnes qui ne sont pas alignées, c’est catastrophique. Elle est là ma hantise, car je sais que c’est un des choix les plus stratégiques.

Quels sont tes futurs projets ?

Je finalise mon cursus à 42, par un stage entrepreneurial fin aout 2019 au sein de OK Alfred pour finaliser le socle opérationnel de l’entreprise mais surtout préparer la phase de recherche de subventions. Car OK Alfred intègre du hardware, et il nous faudra des partenaires.

J’ai également été repérée par France Parkinson, association pour laquelle j’interviens en tant que chef de projet innovation. C’est une mission parallèle mais qui s’intègre complètement dans mon projet OK Alfred.

Et puis, je suis en train de passer une certification via OpenClassroom de Scrum Master. Depuis le MBA, je continue d’apprendre. J’ai d’ailleurs une longue liste de formations à suivre.

Nombreux sont les 40+ à repenser leur carrière professionnelle. Quels conseils leur donnerais-tu ?

Vincent et son équipe ont créé un environnement sincèrement bienveillant, qui permet à chacun de se challenger pendant 13 mois, sans aucune compétition interne ou jugement. Le MBA est donc une opportunité unique pour vaincre ses peurs et cultiver sa curiosité. Pour beaucoup, cette année marque le démarrage d’une belle aventure qui est propre à chacun, en fonction du chemin, des idées et des personnes rencontrées.

Vous l’aurez compris. Isabelle est une personne positive, humble et bienveillante, 100% engagée et qui persévère dans sa nouvelle mission. A l’image de nombreux alumni du MBA, Isabelle s’est bâti son projet professionnel en suivant son cœur et son ambition, au fil de ses expériences et de ses rencontres. Une rencontre inspirante à l’image de mon expérience au MBA.

Pour plus d’infos sur OK Alfred : https://www.alfredparkinson.life/

Pour accéder à sa thèse complète : https://goo.gl/forms/JKz7Z0C1fFYgQnmP2)

Découvrez d’autres portraits d’Alumnis :

Emilie Haccoun (2017-2018)

Elisa Gravil (2017-2018), fondatrice de Museovation

Sabrina Delale (2015-2016)

About the Author:

Marketeuse de coeur, j'ai lancé mon activité de conseil marketing en avril 2018. Aujourd'hui, je me lance un nouveau défi : questionner et remettre en question mes acquis pour mieux avancer demain. Les sujets qui me passionnent sont l'expérience client, le digital et l'éducation (des plus jeunes).

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.