Pourquoi intégrer le #MBADMB ?

Et nous voilà arrivés au dernier article (pour voir le chemin parcouru, voici mon premier article) que je dois rédiger pour le MBADMB, ou MBA Digital Marketing et Business pour les personnes qui découvrent ce blog. Bienvenue à vous, vous êtes peut-être en train d’hésiter à faire le MBA DMB, mais je peux vous le dire : n’hésitez plus.

Pour être honnête, je ne pensais pas faire de master cette année car je n’avais pas préparé d’examen pour en faire un et je pensais être obligée de passer par là. J’ai donc cherché des masters pour la rentrée suivante, mais surprise : le MBA DMB acceptait encore les candidatures pour la rentrée 2018 ! C’était le destin, j’avais trouvé LE master qu’il me fallait.

J’ai donc envoyé ma candidature uniquement à ce master, car il ne demandait pas d’examen particulier mais surtout parce que les cours proposés me correspondaient parfaitement. J’ai eu un entretien Skype avec Sophie Guigner, et là j’ai compris que j’allais me plaire dans ce master : des petites classes, des professeurs qui étaient en fait des professionnels qui intervenaient, ils étaient donc réellement au contact de l’actualité et de la vie réelle en entreprise, des thèmes divers et variés pour les cours, je n’avais plus qu’une hâte : commencer les cours en Octobre.

Le jour de la rentrée est arrivé, j’arrive dans cet immeuble au Parvis des Chartrons que je découvre pour la première fois. Je monte au 4ème étage, m’installe dans la salle et remarque très vite une large majorité de filles dans la salle. Mais c’est surtout lorsque nous nous sommes réunis par master que j’ai réalisé que nous n’allions être que des filles, 14 filles. Première fois que nous rencontrons Arnault Chatel.

Amazones

Puis le jour de la « vraie » rentrée est arrivé : Vincent Montet nous fait l’honneur d’être venu à Bordeaux pour être parmi nous. À ce moment précis, je ne réalisais pas encore quel grand monsieur j’avais devant moi. C’est ce même jour que nous avons découvert le fameux hashtag qui régit la vie du MBA DMB : #Bienveillance. Alors bien sûr, dit comme ça, on se dit que ce sont de belles paroles et qu’on nous a déjà sorti le discours des milliers de fois sans que ce soit vrai. Mais je peux vous assurer qu’au sein de la famille du MBA DMB, le #Bienveillance est vraiment le maître mot.

Les cours commencent doucement, nous commençons à nous connaître avec les 13 autres filles de la classe et je me rends compte que finalement ce n’est pas si mal d’être entre filles pendant cette année. Le jour où tout a changé : la venue de Catherine Grandcoing, grande dame qui nous a toutes marquées à tout jamais. Elle nous a fait revenir aux sources en nous rappelant que nous connaître nous-même était très important, même plus important que notre futur métier, car ce n’est pas celui-ci qui définirait notre personne.

Nous avons été mises dans le bain dès le début avec la rédaction d’un livre blanc pour Bordeaux Métropole. Puis, arrive la première semaine vraiment intense : la compétition d’intégration. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que le seul moyen d’apprendre vraiment et d’avancer est d’être poussé.e dans une piscine où l’on ne sait pas nager, ce que Vincent a d’ailleurs bien souligné. A la fin de la compétition, il a pris son temps pour nous écouter, pour nous expliquer, pour nous rassurer. Ce grand monsieur, qui ne doit rien prouver à personne et qui a accompli beaucoup de choses, a pris le temps pour nous, ses élèves, et a même raté son train par la même occasion. C’est à ce moment précis que j’ai réalisé que le #Bienveillance n’était pas des paroles en l’air, mais que c’était bien le mindset de ce MBADMB.

Les cours se sont enchaînés, les projets de groupe aussi, la fatigue s’est accumulée et de vraies amitiés se sont créées. La vraie richesse de ce master est la diversité des cours. Nous avons traité un nombre incalculable d’aspects du digital, en approfondissant les savoir-faire essentiels.

Julia White

De plus nous avons eu la chance de participer à de nombreux événements tels que le Microsoft Expérience, le Visionnary Day et pour certains Viva Tech. Grâce au MBA DMB nous avons pu avoir de très bons intervenants, des experts dans leur domaines qui étaient tous très accessibles, #Bienveillants une fois de plus et qui voulaient vraiment nous aider. Le MBA DMB nous apporte en plus un réseau très intéressant et qualitatif. L’exemple parfait : j’ai trouvé mon stage grâce à notre intervenante de e-santé.

Amazones

Pour conclure ce retour d’expérience, je dirais que je n’ai jamais autant travaillé de ma vie en aussi peu de temps, mais surtout que je n’avais jamais été aussi contente de travailler que tout au long de ce MBA. Les projets me plaisaient énormément : créer des sites internet, faire du SEO, le Projet Consultant Junior, la MasterClass et j’en passe. J’en ai même parfois fait plus que demandé dans des moments où j’étais déjà dans le rush, mais j’avais tellement envie de le faire que je dormais peu, mais avec joie.

Je voudrais dédier un mot particulier à ma promo de folie, #LesAmazones. Comme vous l’avez compris, cette promo était 100% féminine. Nous avons vraiment soudé des liens très forts, et ce grâce à l’intervention de Catherine au début de l’année j’en suis convaincue. L’esprit d’entraide était constamment présent, de #Bienveillance une fois de plus, de soutien. Je sais que j’ai rencontré une vraie famille cette année. Alors certes, nous avons toutes pris des chemins différents, moi à Madrid, une à Bali, une à la Réunion, une autre à Monaco, une en Bretagne, d’autres à Bordeaux, et les dernières n’ont pas pu y échapper, certaines ont été contraintes de partir à… Paris. Force à vous les filles ! Sachez que je serai toujours là pour vous si vous avez besoin de quoique ce soit.

Merci à Marina Drocourt qui nous a accompagné au cours de nombreux projet, dont les conseils ont été une vraie mine d’or et sans qui de nombreux projets n’auraient pas pu aboutir.

Merci à Laurie Tessier qui nous a suivies pour de nombreux cours, et même pour la compétition finale, en nous ayant bien caché tout ça.

Merci à Sophie Guigner pour cette organisation, pour l’aide apportée quand nécessaire, pour nous avoir suivies tout au long et pour avoir décidé de m’accepter au sein de la merveilleuse MBA DMB family.

Merci à Arnault Chatel pour avoir été notre deuxième papa tout au long de cette aventure, pour t’être rendu si disponible pour répondre à nos doutes, à nos questions.

Enfin, Merci à Vincent Montet sans qui tout cela n’aurait jamais pu arriver, merci pour ta bienveillance, merci pour ce merveilleux MBA où j’ai tant appris, merci pour ton temps, merci pour ces précieux conseils.

Alors pour les futurs étudiants du MBA DMB, j’espère qu’après ce témoignage vous n’hésiterez plus à entrer dans ce MBA, car ça sera vraiment la meilleure décision de votre vie.

Et comme dirait Alex, bon vent à tous !

By | 2019-08-03T15:14:35+00:00 août 3rd, 2019|Alumni MBADMB, Inside MBADMB|0 Comments

About the Author:

Margaux, 22 ans et Bordelaise. J'ai depuis toujours eu un intérêt particulier pour les réseaux sociaux. Comprendre le mécanisme de ceux-ci et leur influence sur les consommateurs me tient à coeur.

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.