Trust me Im lying – Confessions d’un manipulateur des médias

Aujourd’hui, la vitesse va à l’encontre de l’information vérifiée et le scandale génère un immense nombre de clics. De plus en plus de mobinautes deviennent fournisseurs d’informations, et cela plus qu’ils ne l’ont jamais été, reste à affirmer si cette information est bonne… Donc pourquoi ne pas commencer par affirmer une fausse hypothèse, la placer dans un coin, surement sur un URL, puis la brûler sous les projecteurs ? Cela arrive aux célébrités depuis la nuit des temps, mais aujourd’hui, cela pourrait arriver à n’importe qui et dans n’importe quel contexte.

Considéré comme troublant et à la fois étonnant par Financial Times et indispensable à la lecture par TechCrunch, le premier livre de l’ancien directeur marketing d’American Apparel, Ryan Holiday, a éveillé en moi, l’intérêt pour les médias et pour le marketing quand je l’ai lu en 2014. A l’époque, ce sont les bloggers qui étaient source de cette désinformation.

Trust me Im Lying a été le premier livre à sonner l’alarme pressante quant aux dangers de la désinformation, la vitesse et la force avec lesquelles les rumeurs circulent en ligne, jusqu’à ce qu’elles génèrent de véritables réactions dans le monde réel.

Le coupable ? Les manipulateurs professionnels des médias, encouragés par l’économie toxique de la nouvelle entreprise. Chaque fois qu’une rumeur malveillante en ligne coûte à une entreprise des millions, des résultats électoraux motivés par des raisons politiques, un produit ou une célébrité passant de l’obscurité totale à la viralité, c’est qu’une personne est derrière.

1ere partie du livre : « Sometimes human places, creates inhuman monsters » – Stephen King – The shining

Ryan décrit les médias modernes comme un « monstre » qui fait peur au domaine public, propage des mensonges et crée une controverse, dans le but de générer des pages vues et des revenus. Les manipulateurs médias comme se définissait Ryan sont capables de nourrir ce monstre et de contrôler le contenu qu’il produit.

En effet, quiconque détermine le contenu d’un article détermine le cours de l’histoire. Cependant, quiconque comprend les règles selon lesquelles les blogs jouent, peut déterminer ce qu’ils recouvrent, et par conséquent, ce qui pourrait façonner notre avenir.

On s’aperçoit que ces bloggeurs appartiennent à des grands médias qui eux à leurs tour reprennent des actualités, pour ne pas perdre cette course à l’audience.

Le processus utilisé par Ryan dans son ancienne vie de manipulateur de média auto-proclamé est aussi efficace que simple:

  1. Donnez à un blog de petite taille, local ou spécialisé dans un sujet de niche, un contenu auquel ils ne peuvent résister.
  2. Incitez les médias traditionnels, tels que Wired, Forbes, etc. à le récupérer.
  3. Regardez-le se répandre dans les médias nationaux comme NBC, CBS, HBO, etc.

Ce qui gouverne les médias gouverne le pays. ~ Ryan Holiday, Trust me Im lying

2ème partie : Les attaques du monstre

«Bienvenue dans l’irréalité», dit Ryan à la fin du livre. Quand les manipulateurs ne transforment un rien en quelque chose et que le monstre continue à se nourrir, comment pouvons-nous distinguer ce qui est réel de ce qui est faux ? Nous ne pouvons pas. La façon dont les médias limitent les informations auxquelles nous avons accès, brouille la frontière entre ce qui est réel et ce qui est faux.

Plus nous restons dans la bulle créée par le média sans nous en rendre compte, mieux c’est. Or, il suffit de regarder autour de nous, pour nous apercevoir que beaucoup de personnes sont des victimes de ce système. Je veux dire, je ne suis pas parfaite, et parfois, quand je réalise que je suis au téléphone tout en regardant quelque chose à la télévision où bien que je suis avec des amis, « j’essaye » de le ranger. Car c’est ridicule …

Si l’utilisateur s’arrête une seconde, il peut voir ce qui se passe réellement. Et ensuite, le modèle économique s’effondrerait. ~ Ryan Holiday, Trust Im lying

Nous pouvons aider à résoudre tous ces problèmes en activant notre pensée critique, avec deux questions simples avant et après tout ce que nous lisons en ligne. Il semble que la plupart des journalistes les oublient depuis longtemps :

  1. Est-ce que cela est vrai ?
  2. Qu’est-ce que je veux faire avec cette information ?

Chaque fois que les réponses sont «non» et «rien», mettons une épingle métaphorique dans le nom de l’auteur et rappelons-nous que cet auteur, comme beaucoup avant lui, est nu lui aussi – et c’est à nous de le signaler.

Beaucoup de leçons, bien que le tableau que j’ai peint puisse paraître un peu sombre à ce stade, ce n’est que mon point de vue sur le livre. Je vous encourage à former le vôtre en le lisant.

About the Author:

Passionnée par l'expérience client et l'hybridation du retail, la beauté m'inspire particulièrement et le secteur de luxe par conséquent. Aujourd'hui, je crois en la puissance du digital pour procurer aux clients des expériences uniques, qui leurs offriront émotion et exception. "Build experiences that make people feel like you already know them" #AI #Data #luxurygoods #consumercentric #omnichannel

Leave A Comment

Oops...
If you want to use the PHP function "add_revslider" in your code please make sure to activate "Include RevSlider libraries globally" and/or add the current page to the "Pages to include RevSlider libraries" option in the "Global Settings" of Slider Revolution.