La 5G, c’est pour bientôt !

Une nouvelle année est toujours synonyme de nouvelles résolutions ! Face à ce constat, les opérateurs français ont décidé de suivre cette tendance en lançant le réseau de demain dès 2020. Pleine d’innovations, la 5G promet de révolutionner les télécommunications d’aujourd’hui. Zoom sur cette technologie dernier cri.

La 5G en quelques mots ?

L’acronyme 5G désigne la 5e génération des standards de réseaux de la téléphonie mobile. Succédant aux réseaux 4G et 4G+, cette nouvelle génération promet d’accroître de manière fulgurante les débits actuels, de réduire le phénomène de latence et d’étendre les zones couvertes par le signal, à grand renfort de hautes technologies.

Du fait du développement d’un monde de plus en plus connecté, la 5G va également s’inscrire dans un processus global, permettant l’interconnexion des différents objets présents dans notre environnement ; c’est ce que l’on appelle l’IoT, pour Internet of Things ou Internet des Objets.

Quelles sont les nouveautés attendues ?

RAPIDITÉ

RÉACTIVITÉ

CONNECTIVITÉ

ÉCOLOGIE

L’un des premiers bénéfices de la 5G sera sa rapidité. En effet, le débit 5G maximal théorique sera de 1Gb/s contre 150Mb/s pour la 4G. On pourra donc parler d’ultra haut-débit mobile.

Le temps de latence sera divisé par 10 par rapport à la 4G, ce qui permettra à la 5G d’offrir une navigation plus fluide. La 5G sera donc bien plus réactive que les générations antérieures.

Ce nouveau réseau pourra plus facilement absorber la forte croissance du trafic mobile. La 5G sera donc primordiale pour le développement des objets connectés.

Enfin, la 5G réduira son impact sur l’environnement en consommant moins d’énergie. Cela aura donc un effet positif sur la batterie de votre smartphone.

Grâce à la 5G, les villes vont devenir plus intelligentes et seront donc surnommées SMART Cities. Il s’agit d’améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services. Selon la CNIL, la Smart City inclut des infrastructures publiques (bâtiments, mobiliers urbains, domotique), des réseaux (eau, électricité, gaz, télécoms), des transports (transports publics, routes et voitures intelligentes, covoiturage, mobilités dites douces – à vélo, à pied,) et des e-services et e-administrations.

Comment fonctionne la 5G ?

Le réseau 5G reposera sur une technologie utilisant les ondes millimétriques, actuellement utilisées par l’armée française. Les antennes mobiles utiliseront trois bandes de fréquences à savoir la bande 700 MHz déjà utilisée par les opérateurs mobiles pour le réseau 4G, et les nouvelles bandes de fréquences 3,5 GHz et 26 GHz. Ces nouvelles bandes de fréquences permettront de transférer plus rapidement des grandes quantités de données.

La France est-elle en retard ?

Alors que ce réseau dernière génération est déjà déployé dans plusieurs pays tels que la Chine, La Corée du Sud, Les États-Unis ou encore la Suisse, la France tarde à se lancer. De nombreuses expérimentations ont été menées par les opérateurs français depuis 2019 pour se préparer au lancement de la 5G. Les tests 5G sont réalisés dans des zones déjà autorisées par l’ARCEP.

Sur le territoire, la 5G Orange est notamment en cours d’expérimentation dans les villes de Lille, Douai, Marseille ou encore dans le quartier de Paris Opéra. Depuis quelques mois, les opérateurs mobiles de réseau Bouygues Telecom et SFR ont également lancé leurs tests 5G afin de tester le réseau cinquième génération en conditions réelles dans plusieurs villes françaises.

Les premiers déploiements de la 5G pourront débuter en France début 2020, après l’attribution des nouvelles fréquences. En ce qui concerne les objectifs de déploiement, la Commission Européenne souhaite une couverture 5G dans au moins une grande ville de chaque pays de l’Union Européenne dès 2020.

Et après ?

Alors que tous les yeux sont rivés sur le déploiement de la 5G, certains travaillent déjà sur la 6G. Selon la firme chinoise Huawei qui travaille sur le sujet, la 6G devrait totalement bouleverser nos usages, avec des débits près de 100 fois supérieure à ceux de la 5G. Cette 6e génération de réseaux mobiles reposera sur des ondes comprises entre 100GHz et 30THz. Son déploiement ne s’effectuerait cependant pas avant 2030. Il faudra être patients et se contenter de la 5G qui arrive dans nos contrées d’ici quelques mois. Et n’oubliez pas de rester connectés.