Vous connaissez tous Tinder, AdopteUnMec, Happn, Once… Mais connaissez-vous Amazon Dating ? C’est juste avant la Saint-Valentin (coïncidence ?) que ce nouveau site de rencontre a vu le jour. Son plus ? La livraison du célibataire de votre choix, gratuite, en une heure, via Amazon Prime. Presque trop fou pour être vrai…

amazon dating

Le concept

Comme le précise un bout de page du site de rencontre, il s’agit bien d’une blague. Ce projet fictif a été pensé par le duo créatif Ani Acopian et Suzy Shinn en collaboration avec Thinko Animation Studio.

Le site de rencontre propose à la vente différents profils de personnes célibataires. On peut ainsi y commander en solde, Katerine, 35 ans ou un des « best-seller », Grace, 30 ans. Chaque profil ressemble à une page type d’article Amazon où l’on trouve le prix, des avis, des commentaires, ainsi que des « fun fact » détaillant les traits de caractère de la personne. Une fois le célibataire choisi, il ne reste plus qu’à le mettre dans son panier (comme sur AdopteUnMec !) ou l’acheter directement, ce qui déclenche un faux message de confirmation.

En regardant plus en détail les rubriques du site, on se rend compte que tout à son importance. « Prime Video » nous renvoie sur Chatroulette; « Your Last Relationship », vers le lien Youtube du clip « Toxic » de Britney Spears; « Help » vers un lien wikiHow intitulé « How to Unhook a Bra » etc… Et si vous êtes intéressés, vous pouvez même apparaître sur la plateforme ! Il suffit de remplir ce formulaire : https://bit.ly/2uf1tfe.


Repenser la façon de consommer les relations amoureuses

Selon les créateurs, l’application a été conçue pour se moquer de la monopolisation d’Amazon de presque tous les aspects de nos vies. E-commerce, streaming, domotique, transport routier, publicité… Aucun domaine ne semble lui résister. Alors, pourquoi pas explorer un nouveau marché, celui de l’amour ?

Au delà de ça, les créateurs nous dépeignent une facette commerciale et sans désir des relations amoureuses. En nous invitant à repenser la façon dont nous consommons nos relations aujourd’hui.

Pour approfondir le sujet, vous trouverez ici et ici d’autres articles sur les relations amoureuses 2.0.


Sources :