Mon retour d’expérience sur ma Masterclass MBADMB

Dans cet article, je vais vous faire un retour d’expérience sur la Masterclass que j’ai eu la chance de préparer et de présenter au sein du MBADMB – Digital & Marketing Business de l’ EFAP avec 5 autres étudiants du MBA.

 

Premier choix décisif : Proposer un secteur en pleine transformation digitale comme sujet de Masterclass à analyser. Alors là je n’ai pas pris le sujet le moins complexe : les nouveaux moyens de paiements … Travaillant actuellement dans une banque, cela m’a paru comme une évidence et intéressant de m’y attacher de plus près.

Seconde étape : Découvrir son groupe de travail ! On découvre son groupe avec des personnalités différentes pour tout le monde et des connaissances différentes sur le sujet ce qui rend le challenge encore plus intéressant.

Et là commence le début des échanges … Réunions Skype, échanges téléphoniques, veille d’articles, mise en place d’une organisation de travail via Slack ou Sharepoint… Bref, tout le monde se motive pour avancer mais se rend vite compte qu’il faudra apprendre à allier vie professionnelle et vie personnelle avec vie d’étudiant et surtout que ce n’est pas si simple de travailler en groupe.

Plus les mois passent et plus on redécouvre les personnalités de chacun, et apprends à mettre de côté ses désaccords pour un vrai travail d’équipe. Chacun se positionne sur une partie en particulier suivant ses affinités et là le projet est lancé !

M-1 : Nous sommes désormais à 1 mois de la Masterclass et notre présentation se peaufine de plus en plus, on commence à sortir une prez qui tient vraiment la route et qui nous rends de plus en plus fiers. Grosse pression supplémentaire : nous clôturons les Masterclass, pas envie de décevoir le jury en face de nous. Mais surtout essayer à tout prix de s’amuser lors de cette présentation tout en se montrant le plus professionnel possible.

Alors, on se voit les week-ends pour bosser sur notre sujet, on loue même des salles de réunions, on laisse de côté : son amoureux(se), sa famille, ses amis et se consacre entièrement à la réussite de sa Masterclass. Dur, dur mais le résultat en vaut la peine.

S-1 : Dernières répétitions. Là, on analyse la présentation de chacun et se conseille sur comment ne pas stresser, ne pas avoir un trou de mémoire, ne pas dire trop de “euh”, “donc voilà” pour ma part. Dernière ligne droite !!

Jour-J : Le directeur du MBA, Vincent Montet est venu assister à notre présentation, ainsi que les étudiants de notre promo. Et là, on prend du plaisir à partager notre sujet aux autres, un sujet qu’on a réussi à dépoussiérer et à faire comprendre auprès de tous. Que des compliments sur nos passages et beaucoup de choses apprises pour certains.

Bilan de cette expérience : De superbes rencontres, un apport personnel et professionnel de connaissances sur un sujet en réel transformation, bref, un vrai challenge à relever !

 

Pourquoi le e-learning est-il devenu indispensable dans votre entreprise ?

Pourquoi le e-learning est-il devenu indispensable dans votre entreprise ?

Aujourd’hui, les formations en lignes ont remplacé peu à peu les formations présentielles. Le e-learning participe désormais au développement et à la transformation digitale de l’entreprise. Découvrez quels sont les 4 avantages à l’adopter …

1. Le e-learning : un outil d’accompagnement du développement de l’entreprise

La formation à distance est un outil efficace au service des entreprises qui leur permet d’anticiper et d’accompagner les évolutions technologiques de leur activité. Une formation de qualité pour les salariés est un investissement durable pour se distinguer face à la concurrence. Pourtant, il est essentiel de se former en continu afin de se tenir au courant des évolutions technologiques et méthodologiques. Pour ce faire, rien de mieux que la formation en ligne !

 

2. Un outil d’engagement auprès des collaborateurs 

Les formations en ligne mettent en valeur les principes d’autonomie, les collaborateurs se sentent responsables de la gestion de leur formation, les managers sont plus impliqués dans la formation, c’est eux qui collaborent dans la définition du plan des formations. La formation en ligne crée une implication positive de l’apprenant. Ce dernier doit agir, se prendre en main et faire l’effort d’apprendre. Il a la responsabilité d’évoluer et d’augmenter son efficacité.

 

3. Une méthode d’apprentissage plus flexible qui vous permet d’apprendre à votre rythme                                       

Dans le cadre des formations à distance, vous n’êtes pas obligés de vous déplacer, ce qui procure un gain de temps considérable. Les collaborateurs peuvent  accéder à leur formation en ligne au moment qui leur convient. Ils peuvent aller à leur rythme, passer rapidement ou revenir sur un module. La plupart des formations en présentiel se font en groupe et obligent à suivre un rythme imposé par un professeur. Les formations en présentiel sont plus difficiles à organiser, car elles imposent un horaire et un lieu convenant à tout le monde. Si vos collaborateurs sont disséminés géographiquement comme c’est de plus en plus le cas actuellement, il n’est pas toujours facile de trouver des dates et un lieu satisfaisants pour tous.

L’avantage des plateformes de formation en ligne est d’être disponibles 7j/7 24h/24. Plus de contraintes d’emploi du temps. Chacun peut suivre la formation quand il le souhaite et choisir sa méthode d’apprentissage préférée : auditif, visuel. De manière générale, l’e-learning est plus personnalisé. Chaque apprenant peut suivre les modules qui l’intéressent indépendamment du groupe. Cette caractéristique rend la formation en ligne mieux adaptée, plus ciblée, elle peut être plus étalée dans le temps, ce qui facilite l’apprentissage. Elle permet l’individualisation des parcours pour placer les personnes au bon endroit dans un cursus.

4. Des gains de temps et d’argent 

Les formations en présentiel coûtent cher. Le formateur doit se déplacer et il y a de nombreux frais (la salle, le vidéo-projecteur, le papier…). De plus, la formation en présentiel est moins rentable pour le formateur car il ne peut pas réutiliser le contenu produit. Une fois que la formation a été effectuée il ne peut pas la réutiliser pour un autre groupe. Cette formation coûte cher également, car elle mobilise vos équipes durant une journée, voire plus, durant laquelle elles ne produisent pas.

L’avantage de la formation en ligne est qu’elle ne mobilise pas l’ensemble de vos collaborateurs pendant une journée ou plus. Chacun suit la formation à son rythme et quand il le souhaite. Par ailleurs, la formation en ligne coûte moins cher, car elle est réutilisable à plus grande échelle. Il suffit au formateur d’enregistrer une fois ses formations, et il peut les revendre autant de fois qu’il le souhaite, sans fournir d’effort supplémentaire pour les nouveaux apprenants. Le contenu étant plus précis, mieux ciblé, intervenant au bon moment, le temps de formation est considérablement réduit, ce qui permet de réaliser des économies de temps et d’argent.

https://www.topformation.fr/guide/articles/avantages-e-learning-9549

https://www.1min30.com/formations-e-learning/avantages-e-learning-1287454759

 

 

 

Comprendre le RGPD en 5 questions !

Comprendre le RGPD en 5 questions !

Vous avez certainement dû recevoir cette semaine un mail ou un pop-up vous annonçant les nouvelles règles de confidentialité concernant vos données. Dans cet article, je vais ainsi me focaliser sur le RGPD (Respect du Règlement Général sur la Protection des Données) qui a été mis en place le 25 mai. Cet article va vous faire comprendre le RGPD en 5 questions.

1. Qu’est-ce que le RGPD ?

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR, pour General data protection regulation en anglais) est le nouveau cadre européen concernant le traitement et la circulation des données à caractère personnel, ces informations sur lesquelles les entreprises s’appuient pour proposer des services et des produits. Ce texte couvre l’ ensemble des résidents de l’Union européenne.

2. Quelle est l’ambition du RGPD ? 

  • Assurer la mise en conformité RGPD de la Direction du Numérique 
  • Déployer les fonctionnalités clés pour les clients sur les différentes offres : gestion des consentements, droit à l’oubli, portabilité des données…
  • Assurer la transformation interne : sensibilisation des collaborateurs, documentation des traitements…

3. Pourquoi le RGPD a t-il été mis en place ?

Un contexte dans lequel on a découvert que la plupart des entreprises les plus innovantes et à la point de la technologie ne protégeaient pas suffisamment nos données. En effet, plusieurs affaires récentes ont fait la une de l’actualité suite à un piratage des données de leurs utilisateurs ou même à une utilisation de leurs données privées sans accord préalable.

Dernier scandale en date : Une fuite de données de 57 millions d’utilisateurs chez UBER. La plate-forme américaine de voitures avec chauffeur a reconnu avoir été victime d’un piratage informatique en octobre 2016. La société a préféré dissimuler ce vol de données, ce qui pourrait lui valoir de nouveaux démêlés avec les autorités américaines. En cachant ce piratage massif, Uber pourrait avoir enfreint des dizaines de lois américaines fédérales et locales, qui imposent aux entreprises d’informer leurs utilisateurs.

4. Quels sont les enjeux du RGPD ?

On assiste à une évolution des attentes des utilisateurs suite à ces successions d’affaires : 

  • Une prise de conscience de la valeur des données personnelles
  • Une volonté de maîtriser ses données personnelles
  • Une attente de transparence sur le traitement des données personnelles

5.  Quelles sont les sanctions pour une entreprise qui est en cas de non-conformité du RGPD ?

En cas de manquement au RGPD, le nouveau plafond de sanctions adopté le 27 avril 2016, le RGPD prévoit en effet des sanctions extrêmement dissuasives :

  • Jusqu’à 10 millions d’euros ou, dans le cas d’une entreprise, 2% du chiffre d’affaires annuel mondial pour des manquements notamment au Privacy By Design, Privacy By Default, en matière de PIA, etc. ;

  • Jusqu’à 20 millions d’euros ou, dans le cas d’une entreprise, 4% du chiffres d’affaires annuel mondial pour manquement notamment aux droits des personnes (droits d’accès, de rectification, d’opposition, de suppression, droit à l’oubli, etc.).

Dans chacun des cas, le montant le plus élevé est celui pris en compte.

De plus, ne pas se mettre en conformité avec le RGPD pourrait se révéler désastreux en terme de réputation pour les entreprises qui subiraient une atteinte à leur image de marque et risqueraient de perdre la confiance de clients de plus en plus attachés à la protection de leurs données personnelles.

La CNIL a d’ailleurs fait savoir qu’elle n’hésiterait pas à appliquer ces sanctions administratives en cas de manquement dès l’entrée en vigueur du RGPD.

Enfin, n’hésitez-pas à visualiser cette vidéo pour comprendre le RGPD en images :

En savoir plus sur https://www.lemonde.fr/entreprises/article/2017/11/21/uber-revele-que-les-donnees-de-57-millions-d-utilisateurs-ont-ete-piratees_5218307_1656994.html#4B8bJqObqHzimVuF.99

https://www.avocat-rgpd.com/single-post/2017/09/27/RGPD-quelles-sanctions-en-cas-de-non-respect-du-reglement

 

 

Focus sur la start-up SPITCHE !

Découverte de la start-up SPITCHE !

Je vous entends encore me dire, encore une start-up innovante et pleine d’idées, innovante et créative … seulement je tenais à vous faire découvrir cette jeune start-up qui a un concept très interessant. Les créateurs, Kevin et Mathieu se sont lancés le défi de croître à travers les médias sociaux, en montant une équipe dynamique et variée entre Paris et Barcelone.

                                                                

Qu’est-ce que c’est SPITCHE ?

Spitche a un concept bien particulier, elle permet aux marques de transformer ses clients en ambassadeurs et donc d’engager sa communauté digitale pour développer sa notoriété. C’est très simple, les followers et autres internautes engagés digitalement sur les médias sociaux de la marque vont devenir de réels ambassadeurs numériques. La marque y gagne ainsi un engagement fort de ses internautes et un gain de coût évident.

Comment ça marche ?

La marque se rend sur le site de SPITCHE pour créer sa campagne d’ambassadeur. Tout est fait pour que la marque y trouve son compte et puisse personnaliser sa campagne selon ses attentes : Le choix de l’audience, le temps, la ludification de la campagne et peut même inviter directement ses micro-influenceurs. Ainsi, les micro-ambassadeurs de la marque partagent le contenu numérique de la marque sur ses propres médias sociaux pour augmenter son impact numérique. La clé de motivation des ambassadeurs : des récompenses à chaque publication de l’ambassadeur.

Pourquoi choisir SPITCHE ?

Qu’est-ce que cette start-up a de si différent et apporte veritablement à la marque ?

En fait, ce système de communication apporte de réels avantages pour la marque.

  1. Un sentiment d’appartenance à une communauté renforcée grâce à une forte implication des ambassadeurs. Les micro-ambassadeurs sont considérés comme des défenseurs de confiance, loyaux, de qualité et ayant un réel impact sur les réseaux sociaux.
  2. L’aspect humain retrouvé et placé au coeur de sa stratégie pour retrouver de réelles valeurs de marque.
  3. Un moyen pour la marque d’élargir ses pistes grâce aux recommandations de l’ambassadeur.
  4. Une réelle augmentation des ventes et des recommandations de la marque. Aujourd’hui, 92% des consommateurs font confiance au contenu recommandés par les amis et la famille sur toutes les formes de publicité.

 

Rendez-vous sur le site de SPITCHE pour en savoir plus.

 

                                                                                                            

 

 

 

Focus sur le top 5 des startups israéliennes à suivre en 2018 !

Focus sur le top 5 des startups israéliennes à suivre en 2018 !

 

Immersion dans la Startup Nation, la Silicon Valley du Moyen-Orient

Aujourd’hui, je vous emmène en plein cœur du Moyen-Orient, dans le lieu alliant créativité et innovation qui voit naître tous les jours des jeunes sociétés prometteuses à la recherche de financement dans des domaines de la technologie médicale, de la haute-technologie, de la biotechnologie : la startup Nation d´Israël !

Pour rappel, en 2017, Israël a investi 4,3% de son PIB dans la R&D (d’après la Israel Innovation Authority), la StartUp Nation est reconnue dans le monde entier pour son audace et ses innovations grandissantes. En effet, on compte aujourd’hui 6000 startups israéliennes !

C’est pourquoi je vous ai sélectionné les 5 startups israéliennes les plus innovantes !

1. Prospera : 22 millions de dollars levés


Dès 2014, Prospera, basée à Tel-Aviv, a installé une multitude de caméras et autres capteurs dispersés dans ses champs. Des données compilées par un logiciel de machine learning et qui permettent de détecter avec toujours plus de précision les premiers symptômes d’une maladie dans les récoltes. Le système alerte alors directement les fermiers qui reçoivent toutes ces informations sur une application dédiée et peuvent ainsi agir en conséquence. Aujourd’hui sa technologie a également évolué, passant de la détection automatique des ravageurs et des maladies à tous les aspects de la production agricole. Cela comprend l’agronomie, les opérations et la gestion de la main-d’œuvre d’une ferme pour augmenter ses bénéfices. Financé par Cisco, Aventura a levé en juillet dernier 22 millions de dollars en round B.

 

2. Kaiima : 83 millions de dollars levés

Kaiima est une société de biotechnologie qui gagne en popularité dans le monde entier pour son développement de moyens non génétiquement modifiés pour faire croître des récoltes plus abondantes. Elle a récemment été nommée parmi les 50 sociétés les plus intelligentes par le MIT….

 

3. Yotpo : 51 millions de dollars levés

Yotpo est un service qui permet à des sites d’e-commerce de gérer les avis sur les produits présentés par le site. Yotpo qualifie ses services « d’avis sociaux » du fait que la start-up utilise un algorithme pour filtrer les avis, garantissant ainsi de « vrais avis venant de vraies personnes, et plus de faux commentaires »….

 

4. Consumer Physics : 4 millions de dollars levés

SCiO est un « capteur moléculaire de poche » qui permet de scanner des matériaux et de vous dire ensuite tout de leur composition en envoyant l’information directement sur votre téléphone portable. Il peut identifier de la nourriture, des médicaments, des plantes ainsi que des composés … Maintenant, tout le monde peut porter un capteur de matériel et découvrir un monde que l’œil ne peut voir – les possibilités sont infinies. Les entreprises et les marques grand public du monde entier ont déjà intégré avec succès SCiO. Le déploiement leur a permis d’améliorer la façon dont ils inspectent les matériaux, gèrent le contrôle de la qualité, surveillent les tendances et les performances, et plus encore à travers un puissant écosystème connecté.

 

5. Bizzabo : 1.5 million de dollars levés

Tout a commencé en 2011, Eran, Alon et Boaz, les créateurs, travaillaient au départ sur une autre start-up et assistaient à beaucoup d’événements en même temps. Ils remarquèrent une chose commune à tous ces événements : il est aujourd’hui dépassé d’amasser des cartes de visite lors d’un salon ou d’une conférence. Bizzabo est une plateforme qui connecte les participants via leurs profils sur les réseaux sociaux. Plus de 3000 conférences ont déjà embauché Bizzabo pour la gestion du réseau professionnel de leurs participants…. Aujourd’hui, ils sont devenus la société de technologie événementielle la plus dynamique au monde.

Sources :

siliconwadi.fr/15199/les-20-start-ups-israeliennes-qui-vont-marquer-2015

Your Gateway to Israeli Innovation

 

Le nouveau visage du e-commerce

Le nouveau visage du e-commerce

Avec l’arrivée des assistants vocaux et de l’Intelligence Artificielle, le e-commerce s’est complètement transformé et renouvelé pendant ces dernières années. Découvrez comment les sites e-commerce innovent et utilisent les nouveaux outils technologiques de l’IA pour booster leur attractivité.

Le commerce en ligne a pour la première fois passé la barre des 80 milliards d’euros de ventes, pour s’établir en 2017 à 81,7 milliards d’euros. Soit une hausse de 14,3 % sur un an, une progression sensiblement similaire à l’année précédente. Selon la Fevad, il existe aujourd’hui quelque 37,4 millions de cyberacheteurs, soit 700 000 acheteurs supplémentaires par rapport à 2016.

L’intelligence artificielle en particulier le machine learning,  est devenu l’uns de besoins le plus forts des sites e-commerce en France en 2017. Le machine learning est une application actuelle d’IA fondée sur l’idée que nous devrions pouvoir donner aux machines l’accès aux données et les laisser apprendre par elles-mêmes.

Appliqué au e-commerce et au marketing, le machine learning correspond aux diverses méthodes d’analyse de données dans lesquelles les ordinateurs trouvent des informations sans qu’on leur dise exactement où chercher ces informations. Les algorithmes de ML, lorsqu’ils sont exposés à des quantités massives de données, peuvent extraire des modèles et les utiliser pour générer des idées ou des prédictions sur les conditions futures. Cela permet ainsi aux sites e-commerce de proposer une meilleure expérience client et utilisateur à travers une personnalisation des besoins du client plus précise et une meilleure compréhension de leurs attentes. De telles applications axées sur l’IA permettent de découvrir de meilleures façons de modéliser le comportement des utilisateurs.

Voici des exemples d’utilisation de l’intelligence artificielle sur des sites e-commerce

Une personnalisation du compte utilisateur

Starbucks a récemment lancé « My Starbucks Barista », qui utilise l’IA pour permettre aux clients de passer des commandes vocalement ou via une messagerie. L’algorithme s’appuie sur une variété d’entrées, y compris des informations sur le compte, les préférences du client, l’historique des achats, les données tierces et les informations contextuelles. Le géant du café peut ainsi fournir des messages et des recommandations plus personnalisés à ses clients.

 

Un moteur de recherche plus performant

Sur un site e-commerce, un moteur de recherche performant équivaut à chiffre d’affaires plus élevé. Les exemples cités ci-dessus avec Asos et Ebay vont dans ce sens avec une utilisation mobile first.

Réaction d’un processus de vente efficace avec un assistant virtuel

La marque The North Face exploite le pouvoir des assistants virtuels pour mieux connaître ses clients tout en offrant des recommandations sur-mesure. Avec l’aide de la solution d’intelligence d’IBM appelée Watson, l’entreprise permet aux acheteurs de découvrir leur veste idéale. Pour cela, plusieurs questions sont posées aux clients, telles que : « où et quand allez-vous utiliser votre veste ? ». Le logiciel d’IBM analyse ensuite des centaines de produits pour trouver ceux qui correspondent le mieux en fonction des réponses corrélées à d’autres données, comme les conditions météorologiques. Pour vous faire une idée, vous pouvez tester l’outil ici. 

Amélioration du service client

La création d’un chatbot constitue également un bon moyen de fournir des informations aux clients plus rapidement et plus efficacement qu’un représentant du service à la clientèle. Les chatbots sont des programmes automatisés capables de « converser » avec des personnes pour répondre à des questions et pour exécuter des requêtes de tâches spécifiques. Ils offrent une bonne occasion de personnaliser les recommandations pour les consommateurs en fonction de l’historique des conversations et peuvent assumer activement certaines des responsabilités importantes liées à l’exécution d’une activité en ligne, comme l’automatisation des processus de commande.

3 campagnes digitales de marques de luxe qui ont marqué l’année 2017

3 CAMPAGNES DIGITALES DE MARQUES DE LUXE QUI ONT MARQUÉ L’ANNÉE 2017

Depuis le boulversement technologique que vit notre société, le luxe a su très rapidement s’adapter aux codes 2.0 de l’ère digitale. Aujourd’hui, les maisons les plus prestigieuses se modernisent et deviennent hyperconnectées.  Zoom sur ces marques qui se montrent très innovantes et surprenantes.

#1 #WishUponAStar de Bulgari

“Quand vous faites un voeu, désirez Bulgarie, les créations de Bulgari sont de la pure magie.”

La marque de luxe italienne Bulgari a lancé sur sa page Instagram, une page interactive construite en 7 étapes. Le principe ? Traverser la page en défilant vers le bas à travers différents produits emblématiques de la maison. Le final ? Trouver les mots “Save the Children” et un appel à l’action “rejoignez #SeeMyWish”. Et ce n’est pas fini, une campagne a également été lancée sur les réseaux sociaux postant une vingtaine de photos différentes de l’usine de souhaits et en demandant aux utilisateurs de partager une photo d’eux-mêmes les yeux fermés “en faisant un vœu”. Chaque message partagé avec l’hashtag #seemywish, rapporte 1$ à l’association Save the Children. Le résultat ? 500 000 $ de donations. Pari gagné pour Bulgari !


#2 L’application Louis Vuitton Pass de Louis Vuitton

L’application Louis Vuitton Pass vous invite à découvrir un monde virtuel qui donne vie aux campagnes de la Maison.

Louis Vuitton innove avec l’application Louis Vuitton Pass et permet à ses utilisateurs d’accéder à un contenu exclusif et inédit. En scannant les images des campagnes qui affichent l’icône LV Pass, dans les magazines et ailleurs, cette application donne un accès privilégié aux coulisses, mais aussi, la possibilité de commander les produits directement depuis sa tablette ou smartphone. Une campagne alliant le retail au digital !


#3 La série streaming “Reflections” de Bottega Veneta

Reflections, c’est  une série de six court-métrages dans laquelle on retrouve l’ADN de la marque : « Mystère, sophistication, architecture, sensualité et surréalisme ».

Créée par son agence Baron & Baron avec la complicité de Tomas Maier, le designer de la maison italienne : Reflections visibles sur les réseaux sociaux. utilise le streaming et montre un changement notable dans la communication de la mode. Une évolution salutaire, puisque l’on sait que plus de 50 % des utilisateurs d’Internet cherchent une vidéo reliée à un produit avant de se rendre sur le site marchand.

 

Les 10 raisons d’utiliser Instagram pour développer son brand marketing !

 LES 10 RAISONS D’UTILISER INSTAGRAM POUR DÉVELOPPER SA MARQUE !

Vous n’êtes pas encore convaincu par ce réseau social et ne comprenez toujours pas cet effet de mode des instagramers. Voici les 10 raisons qui vont vous convaincre d’utiliser Instagram comme outil de promotion de votre marque !

 

                                                                        1.Un succès immédiat                                                           Dès le lancement de l’application sur l‘App Store en 2012, c’est une réussite avec 25 000 utilisateurs au compteur. Un chiffre qui progressera très rapidement avec 100 000 utilisateurs le premier mois. Aujourd’hui, Instagram c’est 400 millions d’utilisateurs dans le monde entier.


2. Mark Zuckerberg y a cru tout de suite !

Non seulement il y a cru et vu tout le potentiel de ce réseau social dès son lancement, mais il a aussi décidé quelques mois après son lancement, de la racheter pour environ un milliard de dollars américains.

 

3. Le réseau social des entreprises
Selon une étude IPSOS, ce serait aujourd’hui le meilleur réseau social pour générer des ventes. 58% déclarent qu’Instagram est le meilleur moyen de susciter l’intérêt des clients actuels et potentiels et six entreprises françaises sur dix déclarent qu’Instagram est le meilleur moyen pour les consommateurs de découvrir leurs produits/services.

 

4. De nouvelles fonctionnalités très business
Bonne nouvelle pour les entreprises ! Des tas de nouvelles fonctionnalités ont vu le jour en terme notamment de datamining et d’intégration cross-platform. Il est désormais possible de visualiser ses statistiques, de stalker les visiteurs de sa page. Il sera même prochainement possible  de planifier ses posts en passant par les plateformes Instagram Graph, Hootsuit ou encore AgoraPulse.

 

5. Un réseau social qui se démarque de ses confrères
Pas de fonctionnalités de partage, une absence de liens vers l’extérieur, une publication facilitée pour les utilisateurs et un engagement très fort de ses membres. Les niveaux d’engagement sont en moyenne supérieur à 5% pour 100 abonnés, 5 aiment ou commentent un contenu. Soit 80 fois plus que sur Facebook et 160 fois plus que sur Twitter.

 

6. Une prise en main facile
Selon une étude IPSOS, trois entreprises françaises sur quatre déclarent qu’Instagram est facile à utiliser. Ce serait selon eux, un outil simple d’utilisation, intuitif et convivial donc un moyen visuel simple de connecter les entreprises aux consommateurs.

 

7. Dans la tendance du « mobile first »
Cette application n’est disponible que sur smartphone et reste très limitée d’utilisation sur tablette ou ordinateur. On pourrait penser que ce soit à leur désavantage, or le “mobile first” est l’utilisation digitale des consommateurs devenue la plus appréciée et répandue.

 

8. Un modèle d’inspiration lifestyle
Instagram permet à votre clientèle de s’inspirer à travers photos et vidéos sur de nombreuses thématiques (voyages, mode, décoration …). C’est une véritable source d’inspiration qui permet de se projeter dans des univers très différents grâce notamment aux nombreux influenceurs présents sur l’application.

 

9. Un partage simultané
En plus de proposer l’importation automatique de vos contacts Facebook, Instagram permet d’utiliser nativement des hashtags dans vos publications et de géolocaliser ces dernières. Deux fonctionnalités d’autant plus intéressantes qu’il est possible de diffuser chaque publication sur d’autres réseaux sociaux, tels que Facebook, Twitter, Tumblr, Flickr et Foursquare.

 

10. Du marketing humanisé
Enfin, Instagram ajoute un aspect “humain” et “privilégié” que l’on ne retrouve pas forcément sur les autres réseaux sociaux. En montrant comment se déroule la fabrication de vos produits, en ouvrant l’accès aux coulisses de votre métier, voire en partageant en direct les photographies d’événements internes, vous offrez à vos abonnés une expérience en immersion inédite.