DECOR… tique MOI TA JOURNEE !

DECOR… tique MOI TA JOURNEE !
Episode 1 – Les rituels du matin

Maison & Objet - salon professionnels

Vous l’avez déjà ressenti ? Celle de passer une journée inattendue !

Je me réveille très fraîche et j’ai bien dormie car j’ai la super chance de faire partie de la moitié des français qui n’ont aucun problème de sommeil. Surtout j’ai dormie dans mon DECOR, dans mon linge de lit en lin de chez EN FIL D’INDIENNE. Et oui, rien ne peut entraver mon dodo, je n’entends aucun bruit dans mon appartement, aucun bruit de circulation, de métro, de voisin… En plus je me suis couchée tôt et j’ai bu de la menthe à l’eau toute la soirée si si !

Mon réveil sonne et hop je me lève, mes pieds se retrouvent ni une, ni deux, sur mon tapis fait main en laine, lin et liège innovant de la marque SUGO CORK RUGS. Je l’adore ! Non seulement par ses motifs géométriques mais surtout pour la sensation ultra agréable de mes pieds à son contact !

J’ai envie de musique et d’écouter Julien Doré [beurk vont penser certains ou OK c’est une femme qui écrit le billet c’est trop cliché… Je m’en fou !!! J’adore ses disques, j’adore ses concerts, j’adore le personnage, nan !!!] , j’attrape mon enceinte LEXON Bluetooth de MIAMI SOUND que j’ai posé sur mon siège de Delight chez Pulpo, dont Sebastian Herkner s’est inspiré des loukoums. Si si véridique !

Bref j’ai la super pêche et avant de croquer le monde je prends ma douche tonique et mon petit déjeuner énergétique. J’aime bien prendre un café le matin et vous aussi j’imagine. Cependant là je vais me prendre un thé dans ma superbe théière de STILLEBEN. J’aime sa forme rigoureuse et en même temps adoucit par la chaleur du bois, son anse et son couvercle en acier. Je vous conseille les thés bio de chez GREENMA. Leurs thés se présentent en feuilles entières, sont d’une haute qualité, biologiques et sans arôme artificiel. La marque propose aussi des infusions à tester sans modération !

J’ouvre les volets et une odeur d’herbe coupée vient m’envahir. En effet le jardinier a tondu la pelouse hier soir et cette nuit il a plu ravivant ainsi cette odeur apaisante, un pur plaisir rafraîchissant ! J’aimerai bien y marcher pieds nus mais pas le temps.

Alors je me rattrape avec une pomme capturée au passage dans ma corbeille DANY inspirée de la nature de l’Afrique. Elle a été réalisée à la main par des artisanes de Swaziland, partenaires de DANYÉ. Elles savent travailler une herbe locale avec une technique exclusive de quelques tisserandes. J’aurai pu placer aussi mes fruits dans les corbeilles Sisal de cette même marque, faites par des femmes tisserandes de Zimbabwe. Chacune a besoin de plusieurs jours pour la confectionner c’est pour cela qu’elles sont si uniques !

Je vais boire mon jus d’orange pressé [la classe !], dans mon verre de la collection CILINDRO EXTRA LIGHT de la marque ICHENDORF MILANO. La collection se décline en 5 tailles différentes, en verre borosilicate. J’aime leur forme géométrique, leur ligne épurée, leur légèreté et avec cette juxtaposition d’éléments en verre, cette impression d’avoir déjà du liquide à l’intérieur. Si vous aimez ces verres aux couleurs multiples, vous adopterez aussi leurs carafes TEQUILA SUNRISE CARAFES.

Je suis de bonne humeur rien qu’en regardant ma chauffeuse jaune TOBAGO de KOK MAISON. Je love de m’y adosser et je love son design contemporain, son tressage en lacets plats aux tons jaune et white grey. Juste un instant, mon thé est prêt et son parfum de menthe m’enveloppe [bah oui j’adore la menthe !]. Je pose ma théière sur ma table basse Octave de Superlife. Alors oui je vous le concède elle a un plateau et des pieds de table croisés, inspirés des techniques du fer forger, donc rien d’original me direz-vous. Sauf qu’elle est dotée d’une protection en liège directement intégrée à sa surface, bien pratique pour poser ma théière sans abîmer ma table basse !

Mon pur moment de plaisir terminé [mes tartines grillées au beurre salées englouties hum que c’est bon !], je suis pomponnée et habillée. Dans ce DECOR, je me dirige vers ma console, c’’est une autruche d’une féminité absolue, DIVA LUCIA de IBRIDE qui me fait toujours sourire et fait sourire mon entourage car elle créé la surprise dans l’entrée de mon appartement. J’ai comme l’impression qu’elle est prête à s’envoler avec moi et prendre le métro. C’est une autruche de génie car elle est carrossée d’une lampe donc ultra pratique dans ce petit espace. Elle a gardé précieusement mes cailloux à savoir des boucles d’oreilles, des bracelets et une montre dont je me pare. Les boucles d’oreilles viennent de la création Virginie Fantino et se prénomment « Cédrat ». Elles sont en laiton poli à la main et dorées à l’or fin 24 carats. J’aime leur chicissime, leurs découpes fines créant ainsi des jeux d’ombres et de lumières autour de mon visage doucement hâlé. Certains peuvent imaginer que ces découpes font écho à des quartiers de citron et bien c’est dit j’adore la menthe et le citron ! Ces boucles sont assorties à des bracelets bouddhistes BAAN. C’est mon côté fervente Feng Shui car s’ils sont créés avec un jonc souple et des paillettes de feuilles d’or, ils sont utilisés pour le culte bouddhiste. Les bouddhistes les bénissent pour leur porter chance. J’aime les porter pour ma part avec accumulation. Et vous ? Pour compléter mon look j’attache ma montre d’homme AIGHT de ON STAGE – TOKIO – GUN. J’adore sa sophistication et son élégance, outre ses nombreuses qualités, elle est conçue et dessinée en France par AIGHT [Cocorico !]

Il ne me manque plus qu’à récupérer mon sac à bandoulière turquoise de L’ATELIER FOLKLORE. Vous vous doutez évidemment qu’il est fait main et brodé avec beaucoup d’attention et d’amour par des femmes basé à Oaxaca. Il faut que j’en profite encore car le soleil va laisser la place à l’automne.

Mais est ce que je fais sapin de Noël ?

Je jette un dernier regard dans mon beau et graphique miroir Totem de Red Edition. Il possède deux pans de miroirs, l’un avec un reflet naturel, l’autre avec une teinte rose légèrement cuivrée. Ce que j’aime c’est que je peux faire pivoter un des deux volets et choisir son degré d’ouverture. Ainsi je me mate sous tous les angles. Tout va bien, je suis prête !

J’éteins mon lustre Chaos du designer Jérôme PEREIRA. Il créé à la main des luminaires et des sculptures en petites séries, en bois et verre soufflé dans son atelier de Marseille. De véritables chefs d’œuvre, je le lorgne une dernière fois et je pars ultra motivée pour prendre les transports en commun et me rendre au travail mais il faudra attendre le prochain billet !

Pour vous récompenser de m’avoir lu, voici la planche tendance pour vous permettre de visualiser ce DECOR coups de cœur.

Vous êtes intéressés par la décoration ? Sachez que les différents objets, accessoires… évoqués dans mon billet sont issus de la tendance de septembre 2018 avec notamment le salon des professionnels du salon Maison&Objet, je vous invite à aller sur leur plateforme digitale.

HYG DECO by Virginie REVOL pour blog MBA DMAB oct 2018

Lien de la plateforme digitale MOM : https://mom.maison-objet.com/?gclid=CjwKCAjwio3dBRAqEiwAHWsNVY81y3oZg1wIq0rOUhn4FpJa4LVEwNr9VL6UTw64H-ogmU9Tth0hVBoCTZYQAvD_BwE#xtor=AD-198

Mon blog est relatif à un partage de DECOR avec des objets coups de cœur cependant non connectés. Ils sont réalisés à la main avec des matières naturelles par des femmes, ou des designers de talent. Si vous vous intéressez aux objets connectés d’autant qu’ils devraient nous envahir entre 25 à 80 milliards à l’horizon de 2020, je vous conseille de lire l’article de Olivier Bertin « Au secours, les objets prennent le pouvoir ! » dont voici le lien : http://www.mbadmb.com/2016/12/05/les-objets-iot-prennent-le-pouvoir/

 Je vous souhaite un HYG Belle Journée !!!

Thèse aggravée foudroyante ! Vous avez la thèsyrus !

Dessin de fix-dessinateur

Mais que vous arrive t’il Madame Cogniti ?
Eh bien Docteur je me sens toute bizarre, j’ai le ventre serré, le cœur en yoyo, la tête à l’envers, je dors mal, mon cerveau est en ébullition, j’ai des doutes et tout est confus.

Vous avez eu un contact de près ou de loin avec Vincent Montet votre Directeur du MBA (Master of Business Administration) DMB (Marketing Digital Business) ?

Oui, tout à fait Docteur !

Il vous a demandé d’indiquer votre sujet de thèse avec une problématique, un plan détaillé et des interviews à réaliser ? C’est d’ailleurs à ce moment là que vous avez déclaré tous ces symptômes, ceux de mal dormir, d’avoir votre cerveau en ébullition, d’avoir des remises en question, des doutes… ?

Oui Docteur c’est bien cela !

Ok, le diagnostic est sans appel !
Vous avez attrapé la thèsyrus !!!

En fait, vous avez contracté deux virus !!!
Le premier vient de la THESE : Vous avez des bactéries d’«action à poser » et une affirmation ou prise de position à l’égard d’un sujet.
Le second fait appel au PAPYRUS : c’est un support d’écriture obtenu par superposition de fines lamelles tirées des tiges de la plante Cyperus papyrus. Ces bactéries remontent à près de 5 000 ans et proviennent d’Egypte. Pour les éradiquer, il va falloir que votre thèse soit écrite, rassurez-vous ce n’est plus sur du papyrus aujourd’hui c’est sur du papier et l’écriture n’est plus manuelle, vous avez l’ordinateur qui va vous faire gagner un temps précieux [Ah, merci la technologie !]

Alors Madame Cogniti, j’ai une mauvaise et bonne nouvelle !

La mauvaise, vous en avez pour 4 mois minimum de guérison et la bonne nouvelle à condition de suivre mes prescriptions c’est que vous allez fortifier vos petites cellules grises !

Ah oui, comme Hercule Poirot qui grâce à ces petites cellules grises trouve toujours le coupable ?

Oui tout à fait !

Voici l’ordonnance à suivre pendant les 4 prochains mois !

Votre thèse est transposable aux 4 phases du cycle de vie d’un projet :

Phase opportunité : dans le groupe nous sommes partis de l’idée d’un lancement d’un produit. Avant il faut détecter un besoin, une attente client. Nous n’avons pas le droit de dire NON à un projet.
Entre l’opportunité et la préparation, il y a le cahier des charges.
Phase préparation : définir les acteurs, les actions, les partenaires, les prestataires, le SI, le SAV, les compétences techniques et commerciales, ADM, le budget, les applications, les points de rencontre, le test and learn, le planning GANTT.
Phase exécution : meeting de lancement. Tous les acteurs sont présents. Faire le suivi. Prévoir les formations, les MOOC. Prévoir le pilote cad le chef de projet, une seule tête au projet. Avoir toujours l’objectif en tête.
Phase finalisation : c’est le livrable. Le parcours client Ok, le suivi, le respect des délais.

Dans un projet le cycle est continu avec un début et une fin.

La gestion du temps

Rappelez-vous la matrice d’Eisenhower :
Le professeur Kim Emerson apporte un bocal,
il met des balles de golf et demande aux élèves si le récipient est rempli. Les élèves disent oui. Il met ensuite des billes, pose la même question… Il met du sable, pose la même question. A la fin il met de la bière parce qu’il démontre à ces élèves que le pot n’est pas totalement rempli. La morale de l’histoire c’est que ce pot représente notre vie. Les balles de golf sont le plus important : famille, amis, santé, passions. Les cailloux sont les autres éléments importants : voiture, travail, maison. Le sable ce sont les petits trucs. Vous n’aurez pas de place dans le pot si vous commencez par mettre le sable qui représente les petits trucs pour mettre les cailloux et les balles de golf qui sont beaucoup plus importants dans notre vie. Si vous dépensez toute votre énergie dans des petits trucs, vous n’aurez plus de place pour les choses importantes, qui sont cruciales pour votre bonheur. Prenez soin des balles de golf en premier car elles représentent les choses importantes. Définissez vos priorités, parce ce que tout le reste c’est juste du sable, et la bière ? Peu importe que votre vie soit plus ou moins remplie, car il y a toujours de la place pour boire une bière avec un(e) ami(e) !!!

https://www.bing.com/videos/search?q=la+vid%c3%a9o+de+eisenower+les+balles+de+golf&&view=detail&mid=1ED6DA6105F83FFA15321ED6DA6105F83FFA1532&&FORM=VRDGAR

Vous avez 4 outils pour gagner 2 h par jour !

Avant tout, évitez de prendre des singes ! [Ok j’arrête de prendre le boulot d’un(e) autre !]

1er outil : La matrice impact / temps : ce que vous devez accomplir au cours de la semaine.
Peu de temps, peu d’impact.
Peu de temps, beaucoup d’impact : la somme des tâches qui vous prennent peu de temps et qui ont beaucoup d’impact.
Beaucoup de temps, beaucoup d’impact
Beaucoup de temps et peu d’impact.

La matrice du temps

Il y a deux manières de raisonner :
1. Comment vous pouvez augmenter l’impact de toute tâche ?
2. Comment vous pouvez diminuer le temps de toute tâche ?

2ème outil Pareto inversé : c’est la pire des situations possibles pour un projet. Vous passez 80 % du temps à essayer de fignoler 20 % du travail. Les 20 % du temps c’est 80 % de la valeur. Là vous faites l’inverse. C’est-à-dire en voulant être perfectionniste, en voulant rajouter des choses, vous prenez énormément du temps, c’est du gâchis. Il faut raisonner par la valeur « Est-ce que vous pouvez faire 80 % du projet et voir ce qui se passe ? ».  Et peut-être que vous réaliserez petit à petit les derniers % restants.

3ème outil : les check-lists (à ne pas confondre avec la To do list, les tâches que vous notez sur un post-it et que vous devez faire dans la journée) : ce sont toutes vos tâches récurrentes, répétées, à échéance très précise pour :
1. Eviter les erreurs,
2. De pouvoir déléguer [Ce n’est pas bête, je vais déléguer à la maison certaines tâches !],
3. De gagner du temps en évitant de vous poser la question si vous allez oublier ou pas quelque chose à il faut donc consigner les tâches répétitives à échéance précise.

4ème outil : la NBA c’est la Next Best Action : au lieu de lire vos mails le matin, il faut lister la tâche majeure à réaliser, qui a le plus de valeur, que vous allez devoir faire en priorité et cela va vous donner une satisfaction lorsque celle-ci sera terminée. Rien d’autres ne doit parasiter cette tâche. En focalisant sur votre tâche majeure chaque jour, pendant 365 jours, vous allez gagner en efficacité d’une manière incroyable.

Merci Marylise & Sébastien pour ce partage, voici un lien utile pour découvrir leurs vidéos :http://Lumerys by Marylise & Sébastien

Vous avez 6 lois à retenir !

6 lois gestion du temps à retenir

ACTIONS à POSER 

  1. Remplissez la matrice temps et identifiez ce qui vous prend beaucoup de temps et qui a peu de valeur.

  2. Jouez autour de l’anti Pareto c’est-à-dire évitez d’être perfectionniste, de sur fignoler vos projets. Être qualitatif d’accord, mais pas perfectionniste.

  3. Consignez l’ensemble des tâches à répéter dans une check-list pour gagner du temps.

  4. Pensez toujours à la NBA « Next Best Action ». Démarrez par la tâche qui a le plus de valeur attendue, cela libère l’esprit et apporte une grande satisfaction.

  5. Planifiez : pour ce faire vous pouvez utiliser des outils tels Trello ou un diagramme de GANTT.

  6. Soyez rigoureuse : consacrez chaque jour du temps pour vos recherches, vos lectures et l’écriture de votre thèse Madame Cogniti !

  • Repérez l’urgence du projet / l’importance: les attendus.

    Choisissez : vos priorités, votre emploi du temps.

    Focalisation : Identifier les moments, les lieux. Projets de fond.

    Planification : Planifiez dès le départ (anticiper) et suivez vos objectifs journaliers.
    Energie :
    écoutez-vous pour être efficace.

    Relationnel : point d’étape, savoir dire NON.

  • Accordez-vous une pause pour vous recentrer.

  • Attribuez-vous une auto récompense.

  • Transformez l’objectif en jeu.

  • Coupez les téléphones lorsque vous travaillez sur votre thèse pour être FOCUS !

Voici le moment de pure poésie qui illustre parfaitement la focalisation :

Rappelez-vous Madame Cogniti que les gagnants n’abandonnent jamais !
Ils récupèrent toujours rapidement !

Que depuis que vous êtes malade Facebook attend inlassablement un nouveau post de vous avec notamment Arnault Chatel qui ne vous voit plus réagir sur ses sujets de prédilections, notamment ceux de l’IA (Intelligence Artificielle) et celui du Social Media !
Sans compter Twitter, qui est nostalgique de vos tweets ! Surtout Vincent Montet et ces fameux #mustread !
Enfin, Sophie Guigniez, Directrice adjointe de l’EFAP qui attend vos articles désespérément !
Alors guérissez vite ! Les réseaux sociaux ne sont plus vraiment les mêmes sans vous !

MERCI DOCTEUR !!!

Je vous en prie, vous me devez 1 000 €.
Euh c’est remboursé par la Sécurité Social ! [Aie c’est cher !]

Reprendre une formation surtout à l’âge de la « maturité » n’est pas chose aisée, d’ailleurs les statistiques disent que 65 % des ruptures ont lieu en période de vacances. En conséquence, 3 couples sur 5 se séparent en été [Aïe j’ai commencé à écrire ma thèse en août !]. Vous l’avez compris, la période estivale est un moment de haute probabilité statistique. Rassurez-vous mon couple va bien et pour ceux qui ont besoin d’être consolé je vous conseille l’article de Stéphanie Camus, «Des applis pour vous coacher suite un chagrin d’amour ! »

http://www.mbadmb.com/2018/08/26/des-applis-pour-chagrin-amour/

J’espère que mon article vous aidera à vous organiser sur ces premières étapes qui certes prennent un temps de réflexion, cependant en les suivants elles vous en feront gagner et contribuera à votre sérénité. Evidemment ce billet est destiné à l’ensemble de la promotion Cogniti [les Mesdames et les Messieurs !], aux étudiants du MBA DMB et pas que. Il est ouvert à tous ceux qui doivent s’organiser, gérer son temps que ce soit pour écrire une thèse ou gérer ses tâches professionnelles.

Avant de vous quitter je vous partage deux astuces :

  1. Allez à la BNF à Paris
    Vous pouvez trouver des lectures très récentes en lien avec votre sujet de thèse. Attention certaines ne sont que consultables sur place. Elle est ouverte tous les jours de 10h à 20h sauf le lundi. Pour donner suite à des travaux vous pouvez vous y rendre à partir du 12 septembre. Le prix de l’abonnement annuel étudiant est de 15 €.

  1. Testez un abonnement mensuel chez Statista
    Les études sont onéreuses, pouvant monter à des milliers d’euros. Vous pouvez prendre un abonnement mensuel moyennant 79,90 € afin de récupérer des résultats partiels et cependant récents en phase avec votre sujet de thèse. Il suffit de vous inscrire sur le site, de leur demander un abonnement mensuel étudiant, cela est rendu possible car au préalable vous aurez envoyé par mail votre justificatif de carte d’étudiant.

N’hésitez pas à commenter cet article et partagez vos idées !

Je vous souhaite un bon HYG RETABLISSEMENT !!!

PS : le terme « Cogniti » est le nom de la promotion 2017-18 MBA DMB Part Time.

Padawan transformé en sensationnel candidat maître Jedi, tu seras !

Un padawan transformé en sensationnel candidat maître Jedi, tu seras !
Mon précédent article faisait le pont entre les soft skills/hard skills et le principe Yin/Yang. L’étape suivant logique est de fixer
l’esprit de votre interlocuteur dans les premières secondes lors d’un entretien d’embauche. 4 x 20 secondes vous connaissez ? Aussi c’est marquer votre profil grâce à votre storytelling.

4 x 20 secondes

C’est l’instant où vous entrez dans le bureau du recruteur. Ce dernier va accorder une attention toute particulière pendant les 20 premières secondes à vos 20 premiers gestes, vos 20 premiers mots et vos 20 premiers centimètres. Ces 4 éléments sont les déclencheurs de votre comportement et ils ont un impact sur le recruteur car à l’issu de ce laps de temps il aura un bon ou mauvais ressenti sur votre personne.

“Le côté obscur du recruteur, redouter tu dois.”
Pas de seconde chance mon petit Padawan. Faire bonne impression, tu feras !

Mon petit padawan, 4 x 20, tu maîtriseras !

  1. Les 20 premiers mouvements : Attitude et démarche assurée, engagée, tu auras !

  2. Les 20 centimètres du visage : Regard dans les yeux du recruteur, tu feras !

    Sourire naturel, tu auras !

  3. Les 20 premiers mots : Phrase courte pour te présenter et briser la glace, tu diras !

  4. Les 20 premières secondes : Climat de confiance et écoute active, tu créeras !

Pour en savoir plus un article de 2008 de Monster, toujours d’actualité : https://www.monster.fr/conseil-carriere/article/la-premiere-impression-est-generalement-la-bonne

Laisser un souvenir mémorable mon petit Padawan, tu feras !

“Pour faire la différence optez pour la clarté et affichez vos valeurs. On se souviendra plus facilement de celle ou celui qui incarne des valeurs et les assument dans son attitude au quotidien.”

Coach Christine Morlet https://www.linkedin.com/pulse/5-techniques-pour-devenir-m%C3%A9morable-christine/

Christine Morlet, nous partage 5 conseils pour laisser un souvenir mémorable, en langage Jedi que je suis cela se traduit par :

 

1. Faire une “wow impression”, tu élaboreras !

Cela consiste à trouver très rapidement un point commun avec le recruteur. Par exemple : la même ville, la même école, le même hobby. Une technique commerciale est de se servir d’un tableau, d’un objet. Auparavant, assurez-vous que c’est bien le bureau du recruteur. En effet si vous voyez une maquette de bateau, que vous pensez que c’est sa passion, que vous allez en parler 10 minutes alors qu’en réalité il déteste la voile et qu’il a emprunté un bureau d’un collègue… [Là mon petit Padawan tu passes à côté de ton effet #tuterappellerasdemoipositivement !] L’objectif de cette phase est de découvrir quelque chose de familier sur votre interlocuteur. Ainsi, cette étape réussie, la confiance s’instaure, le ressenti est plaisant et le recruteur se souviendra de vous favorablement.

2 – Piquer immédiatement la curiosité, tu feras !

 Retenez qu’il faut « « conter des histoires ». Une magnifique storytelling, tu raconteras !

Pour attirer l’attention du recruteur, vous allez évoquer une belle histoire au lieu de vous présentez de façon factuelle, vous jouerez sur les émotions et mettrez en avant vos soft skills c’est à dire vos qualités intrinsèques qui vous caractérisent.
Les émotions sont très puissantes lorsque nous racontons une histoire. En effet, elles vont influencer notre comportement, elles vont nous aider à faire retenir un message au recruteur. L’histoire, va elle, attirer son attention, elle va vous distinguer des autres candidats car votre histoire est unique [Mon petit Padawan tu vas devenir un héros, car le recruteur dans ton histoire rentreras !] Sachez aussi inclure dans votre parcours vos erreurs car elles vous rendront plus attachant(e) et intéressant(e). Vous démontrez à votre recruteur que vous savez réaliser une auto-critique, faire des retours d’expérience, vous remettre en question et surtout vous êtes un « humain » !
Le but de cette approche étant de bâtir une relation durable, intense et convaincre votre interlocuteur.

Les 5 étapes

1ère étape : Jeune Padawan, les ingrédients de ton histoire tu incorporeras !

Le storytelling doit comprendre vos « hard skills» : expériences professionnelles, déclics dans votre vie professionnelle, formations effectuées ou reprises de cursus de formation, vos erreurs formatrices ou vos difficultés franchies avec succès.

2ème étape : Jeune Padawan, un message, tu passeras !

Votre message pour valoriser votre personnalité, vos qualités, vos « soft skills » : votre courage, votre persévérance, votre sens du management, votre ouverture interculturelle, votre créativité…

3ème étape : Jeune Padawan, ton histoire et l’entreprise, tu colleras !

Il est judicieux d’avoir plusieurs scenarios afin de retenir l’histoire qui évoquera parfaitement vos qualités en phases avec celle demandées pour le poste visé.

4ème étape : Jeune Padawan, ton histoire tu structureras !

Votre storytelling sera limpide, succincte et comprendra un début, un milieu avec un rebondissement et pourquoi pas un obstacle et évidemment une chute telle une morale ou une blague. Elle sera agrémentée à minima de 3 des 5 sens. Vous pouvez vous munir d’images, de photos, d’objets, démontrant ainsi votre intérêt pour l’entreprise, votre sens de l’anticipation, votre implication et votre motivation. Le seul bémol est quelque soit le support utilisé, il ne doit pas faire gadget et être en phase à la culture de l’entreprise. Par exemple vous pouvez réaliser une vidéo, une infographie, dessiner votre storytelling, créer un CV illustré.

 5ème étape : Jeune Padawan, tes scénarios tu testeras !

Comme un acteur de théâtre, vous allez répétez vos scénarios auprès de votre entourage. Ainsi cela vous vous permettre de vous les appropriez, surtout de les réajuster sur les points manquants de clarté ou de concision.

Deux conseils :
Le premier consiste à faire appel à au moins trois des cinq sens, lorsque vous évoquerez votre storytelling (la vue, l’ouïe, le ressenti, l’odeur et le goût) [bah oui, jeune Padawan, ton histoire n’est pas que verbale !]. En effet, votre public en l’occurrence votre recruteur doit s’imaginer, doit comprendre clairement votre conte. Par exemple vous pouvez dessiner, jouer un jeu de rôle entre un client et vous, pour expliquer votre approche commerciale.

Le second est de projeter une chute inoubliable à votre histoire pour marquer votre recruteur et lui donner l’envie d’en savoir plus à votre sujet. Indiquer votre métier est banal mais lui partager ce que vous procurez grâce à votre métier est valorisant.

3. Une empreinte personnelle et une signature, tu développeras !

Surtout vous devez rester fidèle, authentique à vos histoires, sans surjouer, ni imaginer. Clarté du discours et démonstration de vos valeurs sont vos précieux atouts le jour J.

Vous avez testé maintes et maintes fois vos storytelling. Vous maîtrisez dorénavant vos scénarios ? Parfait, vous pouvez les partager aisément lors d’un entretien d’embauche et de façon convaincante.

 Lecture associée : “Pitchez ! Pour transformer vos rencontres en opportunités” à paraître chez DUNOD le 12 septembre prochain.

  

4. Beaucoup de questions, tu poseras !

Poser des questions démontre que vous portez un intérêt au recruteur, à l’entreprise dont vous visez le poste. Vous n’êtes pas là par hasard. Retenez qu’écouter c’est le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un, puisque c’est lui dire : « Tu es important pour moi, tu es intéressant(e), je suis heureux(se) que tu sois là. Je suis sensible à qui tu es et ce que tu me dis ». L’écoute a aussi une autre vertu, celle de favoriser votre concentration et réfléchir aux paroles de votre interlocuteur, d’être attentif à son environnement. D’ailleurs, une étude avait prouvé que plus votre interlocuteur parle, plus il va se rappeler de vous car il va retenir des émotions positives : votre bienveillance, votre compréhension de lui et de ses attentes, votre disponibilité. Alors c’est vrai, lors d’un entretien, nous nous devons de parler de nous, cependant il faut savoir se taire par moment et être un récepteur de qualité. Pour ce faire, préparez vos questions pertinentes. C’est d’ailleurs ce qu’attend un recruteur.

 

5 – Trouvez un moyen de rester en contact

Un proverbe chinois dit : “Si ce que tu as à dire n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi” [Là je suis obligée de faire un clin d’œil #experteniveau1FengShui !]

La conversation est en train de s’achever, alors validez le moyen de connaître sa prise de position sur votre candidature et remerciez-le.

Dans le cas où vous auriez le désir de transformer cette rencontre quelque soit l’issue de votre candidature, pensez à relever lors de votre échange les sujets qui motiveraient un suivi par le biais de l’envoi d’un article qui l’intéressait, une invitation à tel ou tel évènement, une félicitation sur son changement de poste, une félicitation sur ses X années d’expérience au sein de cette entreprise que vous adorez… En bref, répétez, ponctuez régulièrement des informations vous concernant pour marquer ainsi votre profil et vous créez des opportunités

Bonnes relations avec les recruteurs, tu entretiendras !

Te voilà maintenant un maître Jedi, tu es prêt à partager ta storytelling et quel que soit l’issue de l’entretien, tu resteras un Jedi, tu continueras d’apprendre sur les autres et sur toi car l’avenir est toujours en mouvement.

 

Je vous conseille la lecture relative à l’article de Myriam Gorlier : User Digital Experience (#UDE) : Y a-t-il une ou des Digital aptitUDE(s) ? http://www.mbadmb.com/2018/07/11/user-digital-experience-ude-y-a-til-digital-aptitudes/

« Un Jedi doit avoir l’engagement le plus profond, l’esprit le plus sérieux ! » Merci Christine Morlet et Maître Yoda de m’avoir inspiré pour écrire cet article.

 A toutes et tous, très HYG merveilleux été et rendez-vous à la fin du mois.

Quand le principe Yin/Yang fait écho au Soft skills et Hard skills

Je m’étais attelée à écrire mon article mensuel dernier sur la science chinoise du Feng Shui faisant écho à la transformation digitale, ce mois ci j’ai décidé de faire un pont entre les soft skills/hard skills et le principe Yin/Yang. En échangeant cette semaine avec mes collègues je me suis aperçue qu’ils ne connaissent pas ces termes, leurs réponses étant les suivantes : « Je ne sais pas » [merci pour cette honnêteté], « oui c’est le savoir-faire, savoir être c’est ça ? », « ah oui les skills, se sont les compétences » [ce collègue est plus fort il connait le terme anglais skill 😉. Là je me dis est-ce un effet de mode ? Comment expliquer simplement et efficacement ces termes ?
Je vais donc vous définir les Soft skills et les Hard skills, ainsi que le principe du Yin/Yang. En 2017, quels sont les 5 soft skills indispensables. Enfin, je vous synthétise dans un logo simple ces compétences « douces » [la liste n’est pas exhaustive] et « dures ».
Inspirée par Caroline Loisel, spécialiste en conseil & formation en transformation digitale, je suis convaincue que ces compétences comportementales (soft skills) et compétences techniques (hard skills) sont liées tel le Yin et le Yang. En effet, l’organisation de l’univers fonctionne selon le principe de la dualité « Yin / Yang ». Toute chose vivante ou inerte contient une part d’énergie Yin et d’énergie Yang en proportion variable. Un juste mélange d’éléments Yin et Yang apporte l’équilibre, il en va de même avec les soft skills et les hard skills.

https://youtu.be/0hIxjkQ1z5I
Présentation by Caroline Loisel pour le Hub Institute

Définir les Soft skills et les Hard skills

Les Soft skills ou compétences douces [oui traduire en compétences molles ce n’est pas très heureux et en plus elles sont loin d’être molles !] sont les compétences liées à la personnalité ou personnelles, les capacités émotionnelles et les qualités humaine d’un individu. Ce sont ses capacités à interagir avec son environnement et ses interlocuteurs. En bref, c’est votre façon d’entrer en relation, de communiquer avec les autres, d’être apprécié pour vos qualités humaines. C’est aussi d’être intuitif, chaleureux, optimiste.

Les Hard skills sont les compétences techniques et connaissances dans un domaine, un métier, une activité. En clair, ce sont les compétences acquises par vos études, vos formations techniques, diplômantes, certifiantes.

En 2017, quelles sont les 5 Soft skills incontournables demandées dans les organisations ?

En 2017, quelles sont les 5 Soft skills incontournables demandées dans les organisations ?
Communication : valeur indispensable quel que soit l’entreprise. Partager ses idées, échanger, permettent de progresser efficacement. Un agitateur de tendance, un ambassadeur.
Travail d’équipe : des salariés qui ont une capacité d’adaptation, de conciliation et la qualité de bienveillance.
Résolution de problèmes : curieux, disponible, à l’écoute, généreux, autonome et indépendant.
Pensée critique : avoir son propre avis, savoir réfléchir prouve une maturité et une solide confiance en soi.
Créativité : les esprits créatifs servent à des concepts innovants.
D’autres attributs de personnalité ou personnels pertinents, permettant aux individus des interactions sociales et l’efficacité comme par exemple : accepte la responsabilité. A la volonté et est capable d’assumer de hauts niveaux de responsabilité : prendre des décisions, être responsable. Une personne ayant une ouverture, une attitude positive, qui s’engage et qui est intègre, organisée.
Sans oublier des capacités interpersonnelles comme : faire face à l’agression, une capacité d’écoute, des compétences en counseling (=conseils), capable de gérer le stress, de travailler en groupe tout en respectant la confidentialité. Un certain talent à communiquer, à négocier, à prendre des décisions, qui réfléchit et clarifie.

Ne vous détrompez pas les hard skills ne sont pas « has been ». Il faut juste un équilibre des soft skills et hard skills, tel le Taiji, symbole du cycle d’une journée indiquant la place du Yin et du Yang.

Le Taiji, symbole très connu représente ce binôme
Cylcle d’une journée

Symbole Tal Ji

Le Yang, partie rouge (ou blanche), augmente en montant par la gauche, tandis que le Yin, partie noire, augmente en descendant vers la droite.
Ces deux forces opposées, mais non contradictoires sont complémentaires et indissociables. L’un engendre l’autre et inversement. Nous parlons de cycle de transformation.
Il nous montre un flux permanent d’énergie, qui va se répartir dans le rond.
La vision est circulaire, forte. Pour les chinois la notion de temps est cyclique, il n’y a pas de début et de fin.
Le YANG : dynamisme, force, puissance. Il est représenté en rouge ou blanc.
Le YIN : la goutte noire. C’est la réflexion.
Prenons un exemple la lumière est Yang, donc l’obscurité est Yin. Où le chaud est Yang, donc le froid est Yin.
Attention tout de même en chaque chose il y peut y avoir du Yin ou du Yang. Je m’explique, un style rouge sera Yang, alors qu’un style bleu sera Yin. Si ce même stylo rouge est comparé à une chaise rouge, il devient alors Yin et l’assise, elle, est bien Yang dans cette illustration [Eh oui, le Feng Shui est une science chinoise très précise !].
J’assimile le Yang au Hard skills : le savoir-faire, les compétences techniques et opérationnelles, l’expertise.
Le Yin, ce sont les Soft skills : le savoir-être, l’artisan de la communication, les compétences liées à la personnalité, les émotions et les postures.

Logo mnémotechnique Soft skills & Hard skills

Principe Yin-Yang & Soft skills-Hard skills by Virginie REVOL

Les soft skills, clairement, ne sont pas un effet de mode. En effet même les entreprises avec un ADN très tech s’y intéressent, tel Google qui a mené une étude montrant que les employés les plus performants avaient surtout des qualités humaines.
Bon nombre d’entreprises agrémentent leurs offres d’emploi de termes qualicatifs tels que « créatif », « emphatique », « extraverti », « charismatique ». Allez sur LinkedIn pour vous en rendre compte.

Certes les entreprises privilégient les soft skills, les compétences humaines, qui ne sont d’ailleurs pas évidente à évaluer au cours d’un entretien au regard des compétences techniques et opérationnelles. Le développeur Hasith Yaggahavita sur son blog alertait déjà en 2010 ce phénomène de compétences douces prenant le pas sur les compétences techniques. Il posait cette question « de façon très rationnelle, si vous souhaitez promouvoir quelqu’un, qu’elle qualité allez-vous considérez en priorité ? Sa capacité à délivrer ». Le bagage technique est bien primordial pour obtenir de bonnes performances.
Le symbole Yin/Yang est idéal pour penser aux soft skills et hard skills. Une chose est sûre pour développer notre carrière, il est primordial de qualifier nos compétences douces, de savoir les mettre en avant, de bien les employer pour avoir une longueur d’avances vis-à-vis de nos « concurrents » lors d’une postulation. Car nous devons nous adapter aux changements dans notre entreprise ou choisir d’en changer et avoir cette compétence et l’envie d’en acquérir de nouvelles seront un véritable atout, surtout si certaines de nos compétences techniques deviennent obsolètes.

La transformation et notamment la transformation digitale est avant une question humaine. Je vous conseille l’article de Wladimir Taranoff, L’humain au cœur de la transformation digitale : http://www.mbadmb.com/2018/06/04/l-humain-au-coeur-de-la-transformation-digitale

Allez rendez-vous dans un mois !

Quand le Feng Shui fait écho à la #transfonum

Un bureau feng shui pour être relax et efficace article écrit par NATHALIE FERRON publié le 06/04/2016

Le Feng Shui faisant écho à la transformation digitale, Kesako ?

FENG = VENT, déplacement

SHUI = EAU, en mouvement

La vision traditionnelle chinoise

Véhiculée, emportée par le vent (FENG), l’énergie vitale (le Qi) parcourt les montagnes, les wallons, les vallées [cheminement appelé veine du dragon] jusqu’à sa rencontre avec l’eau SHUI [sang du dragon]. Là l’énergie s’arrête, s’accumule et génère la vie [l’énergie a besoin de se canaliser !]

Le Qi génère la vie, le Feng Shui la conditionne

Il y a harmonie dans notre vie lorsque le vent et l’eau sont équilibrés, en osmose.

Le Feng Shui est une science basée sur la vision chinoise de l’univers, permettant de sélectionner, de choisir, d’organiser un environnement, un espace dans lequel les 5 éléments et les énergies du Yang et du Yin sont en équilibre et en harmonie pour procurer à ses résidents une vie comblée de BONHEUR (Lu), de PROSPERITE (Fu) et de LONGEVITE (Shou).

Symbole des trois bonnes fortunes

Les 3 bonnes fortunes du Feng Shui : Lu, Fu, Shou

Le paysage mondial s’étant énormément modifié : moins d’espaces, plus d’habitants… par conséquent la pratique du Feng Shui a été réinterprétée pour toujours apporter ses bienfaits.

Le Feng Shui nous donne les clefs pour découvrir, analyser et comprendre l’impact de nos lieux de vie (maison, appartement, bureau, jardin…) sur notre équilibre physique et psychologique.

Le Feng Shui est un art, celui de vivre en harmonie, de ressentir l’intérieur de notre maison comme différentes facettes de nos vies, de notre personnalité. Notre lieu d’habitation est le reflet de notre vie, de notre être. Il reflète qui je suis.

Evidemment, le Feng Shui a toujours une grande influence en Asie. Les habitants suivent ses principes pour arranger leurs lieux de vie et prendre des décisions, en espérant maximiser leur bien-être, chance et fortune.

L’école de la Forme Chinoise

Feng Shui et ses 4 animaux célestes de l'école de la Forme Chinoise
Peinture de Denis Jouve « La Sieste » : une femme se reposant tranquillement dans son fautueil

Selon l’école de la forme chinoise, le positionnement idéal de l’habitation doit s’apparenter à celle de l’homme assis dans un fauteuil.

Ma maison est assise, adossée à une montagne qui la protège (Tortue), son champ de vision est dégagé pour voir arriver les visiteurs (Phénix), accoudée à gauche à de grands arbres (Dragon) et à droite à des arbres plus petits (Tigre).

La Tortue c’est votre dossier. Il symbolise la protection, la structure familiale, la santé et la longévité : “Je m’appuis sur”. Cette tortue vous soutiendra professionnellement.

Le Phénix c’est l’ouverture. Il symbolise l’union du masculin et du féminin. Assure le bonheur et l’équilibre des forces : “Je m’envole”. Il représente vos finances, vos perspectives d’avenir, les opportunités qui viennent à vous.

Le Dragon situé à gauche, plus imposant que le Tigre, symbolise l’autorité paternelle, le pouvoir masculin, le dynamisme, la prospérité. Il représente la chance, le protecteur, la bienveillance : “Je fais”, énergie Yan.

Le Tigre à droite plus petit que le Dragon, symbolise la communication, la patiente, la protection maternelle et le principe féminin : “Je réfléchis”, énergie Yin.

ll y a aussi le cinquième élément, le Serpent jaune situé au centre de l’habitat qui doit toujours être propre et dégagé. Il représente la stabilité, l’ancrage. Il est de l’élément Terre et est associé à l’axe NE – Centre – SO qui correctement aménagé en élément Terre apportera un bon équilibre à la maison.

L’école de la forme chinoise #transfonum des entreprises

La Tortue : C’est votre sécurité, votre IT = une protection incontournable pour sécuriser votre business 

L’entreprise doit se protéger contre les risques numériques, une sécurité en temps réel pour ses comptes de réseaux sociaux de sa marque et de ses employés sur l’ensemble des réseaux sociaux majeurs. Savoir repérer ou déléguer la détection des pirates de leurs comptes, verrouiller les comptes compromis, supprimer le contenu malveillant, contrôler les applications connectées et éviter le phishing. En résumer veiller aux e-mails indésirables de certains visiteurs, certaines menaces pour la sécurité et un contenu éventuel à caractère offensant. Aussi détecter les usurpations de comptes et bloquer les comptes piratés.

Protéger ses employés en leur offrant la possibilité de sécuriser leurs comptes sur les réseaux sociaux. Ceci en veillant à la confidentialité du contenu et du rythme de visites de ses collaborateurs sur les réseaux sociaux. Eduquer son personnel sur des bonnes pratiques comme le fait de verrouiller sa session systématiquement lorsque l’ordinateur n’est pas employé, ou d’attacher ce dernier. Donner l’envie de partager, de publier, des contenus sécurisés et pré approuvés.

Quelques actions à mettre en place :

  1. Rédiger une politique sécurité informatique et charte informatique,
  2. Contrôler les accès internet de l’entreprise,
  3. Contrôler les accès WI-FI,
  4. Réaliser des Sauvegardes,
  5. Etre vigilant sur les applications Cloud personnelles
  6. Etre prêt face aux attaques informatiques
  7. Sensibiliser vos collaborateurs à la sécurité informatique via un module de formation.
  8. Homogénéiser et maintenir à jour le parc informatique

Conseil aménagement de bureau : ne pas positionner votre bureau avec votre chaise dos à la porte. Ne pas mettre d’étagères non plus derrière vous pour ne pas avoir les énergie négatives des Shar Qi sur vous. 

Les 4 animaux célestes de l'école de Forme Chinoise en Feng Shui et le fauteuil mythique de Games of Thrones, je l'avoue pas du tout Feng Shui !

 Le Phénix : c’est l’IA. L’IA c’est votre futur, un futur omniprésent. Si vous n’avez pas d’IA, vous n’avez pas un excellent ROI.

Puisque la révolution de l’IA sera une révolution des valeurs humaines, le monde du travail va se modifier radicalement. Faites foisonner les projets d’entreprise, fluidifier les relations entre collaborateurs, atteignez un modèle d’organisation participatif.

L’ouverture c’est aussi de capter des talents pas n’importe lesquels, les meilleurs : ceux qui sont créatifs, qui ont de multiples compétences, ceux qui possèdent des soft skills et aussi sachez les fidéliser. N’hésitez pas à retenir des personnalités variées, complémentaires. C’est trouver une équité hommes/femmes dans toutes les strates et surtout au niveau des cadres dirigeants. C’est en interne mettre à niveau chacun des collaborateurs sur le sujet de la transformation digitale. Car ce sont ces femmes et hommes qui vont innover, inventer les solutions de demain. Un article récent démontre que la révolution de l’IA sera une révolution humaine : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-revolution-de-l-ia-sera-une-revolution-des-valeurs-humaines-781197.html

Conseils aménagement de bureau : il devra être dégagé d’objets, de matériels, de paperasses inutiles. En clair, ne gardez que l’essentiel : ordinateur, téléphone, stylo et bloc-notes. A moins d’être comptable et devoir être concentré rigoureusement sur des chiffres [là vous pouvez être positionné face à un mur], préférez un bureau face à une fenêtre avec une vue dégagée. Votre paperasse sera donc minimale et les meilleurs entrepreneurs du monde ont cette routine. Si votre bureau est libre, votre esprit est libre et un esprit libre a de la vision et de la perspective. Un bureau dégagé augmentera votre productivité, votre créativité et votre satisfaction. Donc jeter, recycler, éliminer le superflu autant que possible.
Concernant l’aspect des finances, soyez organisé en réalisant un processus du paiement de vos diverses factures jusqu’à son classement ultime. Soyez pleinement heureux à chaque facture reçue, puisque vous allez vous enrichir. Cela peut paraître étonnant, cependant à chaque fois que vous réglerez une somme à devoir avec beaucoup de joie, vous échangez un stress contre un plaisir.

Votre valeur ajoutée au regard des concurrents sera dans le captage des données de vos clients, de vos prospects, tout en respectant les règles de la CNIL et de la RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données). A cela, se joint l’IA, véritable levier commercial. Sans compter la qualité de votre plateforme, de vos applications, chabots et concierges numériques.

Pour finir, évoquons le cinquième animal céleste : le serpent jaune situé au centre, c’est l’homme, l’individu. En Feng Shui l’homme est la priorité de cette science et non le lieu de vie. L’activité de l’utilisateur (comme le chi) se modifie constamment et vous devez être au fait des besoins et désirs de votre client. Pour le connaître il y a l’expérience client. Connaître ses émotions et sentiments ressentis avant, pendant et après son achat. L’homme est l’élément central, notre leitmotiv.

Parce que le bien être des personnes m’est cher, que le Feng Shui est pour un moi une révélation, un aboutissement dans le projet de décoration, je remercie tout particulièrement Guillaume REY qui m’a remis m’a certification niveau 1 relative aux fondamentaux du Feng Shui. S’il n’y a pas de hasard sur ce que nous faisons rentrer dans notre maison, il n’y a pas non plus de hasard dans nos rencontres, qu’elles soient personnelles ou professionnelles. C’est pour cette raison que je vous partage l’article d’Elisa Gravil-Gilbert, femme passionnée par l’Art, à suivre : http://www.mbadmb.com/2018/03/18/2041-odyssee-de-la-blockchain-en-art/#comment-3996

HYG lecture et rendez-vous le mois prochain !

Guillaume Rey expert Feng Shui

La Maison Passive est-elle réservée à une élite ?

Maison passive entièrement connectée.

Maison passive, définition

La Maison Passive, également nommée ‘PassivHaus’ (modèle allemand) ou ‘Minergie’ (modèle suisse) par les experts, ou appelée « maison sans chauffage » par les néophytes. La Maison Passive s’appuie sur une utilisation intelligente de la chaleur passive du soleil, une isolation très performante (des murs, des fenêtres…), l’absence de ponts thermiques, le contrôle de la ventilation ainsi qu’une très bonne étanchéité à l’air.

Cette maison n’est pas écologique, cependant elle offre un concept global de construction saine et durable utilisant des techniques fiables et pérennes. Sa valeur ajoutée est qu’elle est énergétiquement indépendante, elle produit donc en totalité l’énergie nécessaire [super ! plus besoin de fournisseur d’électricité].

Schéma classique d’une maison passive © Passivhaus Institut

La valeur ajoutée d’une maison passive

La Maison Passive permet 3 pivots :
1. Des économies d’énergie : propres à la maison bioclimatique (
maison qui s’adapte au mieux à son environnement. Dès sa conception il faut penser bioclimatique. L’énergie la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas).
2. Une qualité de l’air, de l’eau et écologique : propres à la maison HQE (Haute Qualité Environnementale),
3. Une domotique distincte : propre à la domotique (ensemble des techniques visant à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication…).

Principes de base d’une conception bioclimatique

Quel est le budget d’une maison passive ?

Si le coût d’une maison passive résulte d’un grand nombre de paramètres (matériaux, choix du maitre d’œuvre…), vous devez compter entre 1 700 € et 2 000 €/m².

S’il est vrai que l’investissement est lourd, vous pouvez tout de même effectuer des économies non négligeables. Prenons un exemple pour une maison de 100 m², sa consommation annuelle en énergie primaire (une énergie non transformée) est inférieure à 1 000 kWh/m²/an, alors qu’avec une maison autonome vous ne dépasserez pas les 500 € par an.
https://maison-passive.ooreka.fr/comprendre/cout-maison-passive

http://www.lamaisonpassive.fr/la-construction-passive/quest-ce-que-la-construction-passive/

La maison passive dans l’ère du digital ?

La généralisation des objets connectés est indéniable. Le digital est omniprésent que ce soit dans le pilotage du chauffage, la gestion de l’éclairage, la gestion de la ventilation, des produits électroménagers, la protection solaire et celle de votre piscine [si, si, je vous en parlais sur mon article précédent !]. En clair, nous pouvons gérer tout notre intérieur et l’extérieur de notre habitat.

 Le gros bémol, c’est que pour acquérir ne serait ce qu’un foyer convenable cela relève de l’exploit ! (Recherche du bien idéal, négociation avec les banques…) Mon étonnement porte sur un cruel manque de solutions innovantes généralisées, et surtout accessibles à chacun au lieu de nous déployer un tas d’objets connectés certes utiles mais non prioritaires.

 Si je vous évoque les jeunes, eux ils rêvent d’une maison avec 4 façades et un petit jardin. Alors nous oublions la maison passive avec de l’espace.

 Plus de 30 000 bâtiments passifs sont recensés dans le monde, avec des résultats très attrayants quelle que soit la latitude. En France métropolitaine, c’est 3 000 bâtiments qui ont vu le jour depuis 2007. Si les résultats sont timides concernant notre pays, c’est que les entreprises doivent s’évertuer à offrir un projet de qualité de vie justement en développant des solutions créatives permettant de réduire nos dépenses d’énergie car les jeunes et moins jeunes ne rêvent pas de gérer une ventilation digitale ou commander un éclairage à distance grâce à notre smartphone et en plus nous sommes soucieux de notre environnement.

Vous avez un attrait pour la maison passive cependant vous n’avez pas le budget alloué pour réaliser la maison de vos rêves ? Je vous offre deux solutions à condition évidemment d’y mettre un peu d’huile de coude !

1. Formation MOOC ouverte aux professionnels comme aux particuliers

Vous avez la possibilité de suivre le 22 mai prochain, une formation gratuite pour vous aider à créer votre projet de maison passive, il vous suffit de vous inscrire sur le lien : http://www.lamaisonpassive.fr/mooc-batiment-passif-session-2-dans-1-mois/
NB : Notez que vous devez y accorder 2 h de votre temps chaque semaine jusqu’à mi-juillet.

2. Maison Passive à monter soi-même

Architecture Passive propose des kits à monter soi-même ou une construction. Comme le modèle Lili ci-dessous offrant deux volumes et des toits en pente qui se croisent, sur une surface de 112 m². 3 formules sont à votre portées :

  1. un kit simple à 1290 €/m² avec tout à monter ;

  2. le kit gros œuvre qui laisse le second œuvre à monter soi-même pour 1350 €/m² ;

  3. le kit clé en main pour 1450 €/m² où il reste les intérieurs à finaliser.

Retenez que si l’auto-construction est tout à fait possible pour une maison passive et que c’est la formule la plus économique, il faudra veiller à la zone géographique de votre implantation qui sera déterminante pour le succès de votre projet à long terme.

Architecture Passive propose des kits à monter soi-même ou une construction. Par exemple, le modèle Lili offre deux volumes et des toits en pente qui se croisent, sur une surface de 112 m². De plus, 3 formules sont disponibles : un kit simple à 1290 €/m² avec tout à monter ; le kit gros œuvre qui laisse le second œuvre à monter soi-même pour 1350 €/m² ; et enfin le kit clé en main pour 1450 €/m² où il reste les intérieurs à finaliser.http://www.terrain-construction.com/content/plan-maison/maison-passive-modeles-preferes/

La maison passive est un projet personnel à court terme, sinon vous pouvez attendre de vivre dans une ville intelligente ou Smart City, là le projet sera plus long ! Je vous conseille de lire sur le sujet l’article de BaptisteTM, « Quel avenir pour la France et la Smart City ? ».http://www.mbadmb.com/2018/03/17/avenir-france-smart-city/

Le mois prochain ? Je vais vous entraîner dans un univers qui me tient à cœur celui du Feng Shui.

Objets connectés au service de votre piscine

10 plus belles piscines

Le soleil refait son apparition… c’est le moment de profiter de sa piscine.

En 2017, c’est 1,9 million de piscines privées, où familles, enfants, amis vont pouvoir profiter des bienfaits de l’eau. Cependant avant d’en jouir il y a des corvées répétitives. Il faut l’entretenir, gérer la qualité de l’eau, son pH ou encore son niveau de filtrage [bah oui c’est super d’avoir une piscine mais l’entretien peut vite devenir un enfer !].

Heureusement, il y a la domotique pour la piscine. [Si si, je vous avais évoqué les risques de la domotique chez vous, je vous renvoie à mon précédent article « Petit Prince dessine-moi ta future maison secrète »].

Les objets connectés peuvent vous permettre de la gérer à distance. Génial s’il s’agit de votre piscine relative à votre résidence secondaire ou même si vous désirez que votre piscine prenne soin d’elle en toute autonomie. Avant de vous partager une sélection d’objets domotiques très pratiques, je vous rappelle que ces systèmes peuvent être comparés à la santé connectée.

En effet, les objets connectés permettent de contrôler le niveau d’eau, la température, le taux de pH, le taux de désinfectant, l’éclairage, la consommation d’électricité ou encore la durée de filtration. Aussi grâce à votre smartphone, vous pouvez les gérer à distance. Enfin, la sécurité de vous et de vos proches ne doit pas être négligée. La sécurité est primordiale car chaque année, plus de 1.000 personnes perdent la vie par noyade dans une piscine.

Flipr : le « do-it-all » de l’entretien de votre piscine

Filpr c’est un assistant hyperconnecté qui va analyser en temps réel la qualité de l’eau de votre piscine. Bardé de capteurs dernière génération, qui synchronisent directement sur smartphone les analyses d’eau, vous alerte et vous conseille sur les actions à réaliser pour entretenir votre eau plus efficacement. Il vous donnera aussi des dosages précis de produits à ajouter, il vous permettra d’éviter une vidange et vous annoncera combien de temps vous devriez faire fonctionner la pompe. Toutes ces recommandations sont possibles grâce à vos données analysées et grâce à un algorithme précis, à des données environnementales-météorologiques.  L’algorithme précis est donc capable de prédire la qualité de l’eau sur plusieurs jours, de détecter une anomalie qui perdure et devance les réactions de l’eau. Sa promesse est de réduire votre budget d’entretien de 32%.

https://www.goflipr.com/

Application d'Alerte Flipr

Ofi, l’objet flottant intelligent, un jeu d’enfant pour entretenir votre piscine

Ofi (Objet Flottant Intelligent) est un objet illuminé qui flotte à la surface de l’eau de votre piscine. Il analyse en permanence la qualité de l’eau et vous envoie une multitude d’informations par téléphone. La surveillance en permanence porte sur les paramètres suivants : le taux de chlore/brome, le sel, la conductivité, l’alcalinité, le pH, la dureté et la température. Grâce à un système de LED, il vous indiquera la situation, vous n’avez plus besoin de votre smartphone. Un code couleur simple et compréhensif identique à celui d’une plage sous surveillance : bleu tout va bien, rouge une intervention immédiate est nécessaire.

Deux versions sont disponibles. OFI Zen (compatible avec les piscines équipées d’un volet flottant) et OFI Light (jeux de lumières pour donner du style à votre piscine).

https://www.objetconnecte.net/ofi-entretien-piscine-facile-1312/

No Stress, le dispositif pour protéger vos chérubins

No Stress

Difficile pour les parents de se relaxer lorsque leurs progénitures jouent près d’une piscine. Parce que personne n’est infaillible et que nous pouvons vite être déconcentré par un appel téléphonique, une visite imprévue… La moindre baisse de vigilance peut être fatale. C’est pour cela que j’ai envie de vous partager un allié : No Stress.

C’est un dispositif connecté, vous l’avez compris, destiné à améliorer la sécurité de votre piscine domotique. L’entreprise française Nextpool – Sokool offre un dispositif simple via une balise que votre enfant peut porter au pied, à la main ou autour du cou. Un phare No Stress communique avec ces bracelets 3 fois par seconde. Si le porteur est immergé ou trop éloigné de vous, alors vous recevez immédiatement une alerte sonore et lumineuse. En cas d’ouverture de la balise, de batterie faible ou d’exposition trop forte aux UV, vous êtes aussi informé.

https://www.piscine-nostress.fr/fr/

LilyPad, l’objet connecté pour vous protéger du soleil

Après la protection de vos enfants, la protection de votre peau. LilyPad est un flotteur à poser dans votre piscine pour connaître votre exposition aux UV et la température de l’eau. L’idée est simple, vous protéger en signalant si l’eau de la piscine est par exemple trop chaude ou trop froide ou encore si le taux d’UV nécessite une autre application de protection solaire voir d’abstinence d’une exposition aux rayons du soleil. Un véritable allier contre le cancer de la peau. Rassurant lorsqu’on sait que ce cancer est le plus répandu sur la génération des 15 à 29 ans.

Il vous suffit de le placer à la surface de l’eau de votre bassin et de le configurer en quelques secondes uniquement via son application mobile dédiée. Vous enregistrer votre type de peau et le flotteur vous indiquera à quel moment il convient de réduire votre exposition aux UV.

https://www.objetconnecte.net/piscine-linsolation-lilypad/

Je vous le concède, lézarder dans la piscine c’est bien mais il va falloir reprendre le travail à moins d’être digital nomad. Si vous avez la bougeotte et en même temps que vous voulez rester au soleil, je vous conseille de lire l’article de  relatif à “Et si vous osiez être digital nomad ?”
http://www.mbadmb.com/2018/04/26/devenir-digital-nomads/

Je ne vais pas vous mentir, vous savez vous simplifier la vie pour entretenir dorénavant votre piscine, je vous laisse je vais buller dans une… PISCINE !!!

Petit Prince dessine-moi ta future maison secrète

Quand on est enfant, l’imagination est sans limite. Le monde entier est une cour de récréation. Une feuille de papier peut devenir un avion, une planète ou une maison. Quand on grandit, on perd toute créativité et on ne s’amuse plus. Heureusement qu’il y a des créatifs, des imaginatifs. Ils sont futés, vifs d’esprit et naïfs. En même temps, leur fantaisie, leur imagination, leur audace, font bouger les lignes, ils innovent et donnent des réponses sur des considérations plus terre à terre.

Il y a un créatif derrière un architecte, un décorateur d’intérieur, un ingénieur… Le Petit Prince utiliserait quel type de construction et de techniques pour sa future maison secrète ? Des matériaux synthétiques et composites ? L’impression 3D ? La domotique ? Le smart home ? les objets connectés ?

QUELS SONT LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION DE DEMAIN ?

LE PREFABRIQUE

Le préfabriqué d’ici dix ans représentera 25 à 30 % des nouvelles constructions urbaines d’après Roger Krulak, CEO chez Full Stack Modular, entreprise leader dans ce domaine à New York. Rien d’étonnant car le préfabriqué offre du personnalisable, de nombreux avantages avec des chantiers plus court et plus propre. Des solutions modulaires, pouvant inclure les paramètres écologiques ou domotiques souhaités. De plus, grâce à la robotisation des usines, les délais de fabrication se réduisent. Le pays le plus à la pointe sur les maisons en préfabriqué est le Japon. L’entreprise PanaHome fabrique en une journée les panneaux de seize maisons pouvant être assemblées sur site en cinq heures.

PanaHome relie des maisons intelligentes voisines qui comportent des panneaux solaires et des batteries de stockage d’énergie. Cela permet d’optimiser la consommation d’énergie d’un quartier entier. Fujisawa Sustainable Smart Town est un projet de développement urbain, respectueux de l’environnement, promu par Panasonic, ses sociétés partenaires et la ville de Fujisawa, préfecture de Kanagawa. Avec ce développement phare, PanaHome impulse un développement urbain basé sur des bâtiments à consommation énergétique nette zéro, dans le but de réaliser l’indépendance énergétique pour des villes entières. https://www.panahome.jp/english/business/development.html

California Roll de l’architecte Christopher Kim.
Maison en préfabriqué offrant des aménagements personnalisés et des solutions adaptées. Si la forme de cette maison a été pensée pour le désert, son enveloppe métallique reflète les rayons du soleil, l’architecte modifie à chaque fois les formes de ses créations suivant le contexte. California Roll est énergétiquement ultra efficace, automatisée et très résistante.

Le Nuage by Zebra3 a conçu cette maison en préfabriqué qui se trouve au bord d’un lac dans le sud-ouest de la France comme un nuage. https://www.zebra3.org/le-nuage—2010

Assis sur le bord du lac français et entouré de collines verdoyantes, la cabane ludique abrite jusqu’à sept personnes. Elle ne fournit que des éléments essentiels tels que la literie et ne donne pas accès ni à l’électricité ni à l’eau.

L’IMPRESSION 3D

Vous pensiez que l’impression 3D était réservée à la création de petits objets ? Détrompez-vous ! Prenons l’exemple de DUS Architects qui conçoit des logements temporaires, en employant le bioplastique pour imprimer en 3D une cabine de 8 mètres carrés. L’imprimante Jumbo baptisée « KamerMarker » peut effectuer des impressions de 2x2x3,5 mètres. La technique de la 3D est particulièrement bien employée pour les petites habitations ou dans les zones sinistrées. L’avantage est que cette structure peut être détruite et l’ensemble des matériaux quasiment peuvent être réutilisés. [Vous vous dîtes 8m2 c’est très riquiqui, le tour du propriétaire est très vite fait ! …]

Maisonnette nommée 3D Print Canal Houses.
Projet ouvert au public en 2017, constitué de 13 maisonnettes.

La maison dispose d’étagères imprimées en relief et peut loger un habitant.

L’agence DUS est en phase de terminer une maison prototype de 700 mètres carrés située à Amsterdam. Pour ce faire, chaque élément aura été imprimé tridimensionnellement. L’imprimante « KamerMarker » a été remplacé par la « XL FDM » permettant d’imprimer des panneaux allant jusqu’à 6 mètres de hauteur. [Une vraie prouesse !]. Cette bâtisse repose sur treize éléments distincts, imprimés isolément puis fixés les uns aux autres comme un puzzle en relief. En amont du projet, sont incorporés l’ensemble des spécificités techniques pour obtenir des résultats hautement personnalisés, tout en conservant une marge de flexibilité à chaque phase du projet. La famille souhaite déménager mais ne veut pas se séparer de sa maison coup de cœur ? Aucun souci, cette maison est nomade puisque l’ensemble est démontable et assemblable à nouveau : http://3dprintcanalhouse.com/

Le croquis de la maison Canal House.

Le dessin en 3D, avec une habitation respectant la
morphologie des maisons en bande typiques d’Amsterdam.

L’imprimante 3D de plusieurs mètres de haut.

Le polymère composé à 80 % d’éléments naturels est disposé en couches par une imprimante 3D.
L’impression a démarrée en 2013 et devrait s’achever en 2018.

Un dernier exemple issu l’agence italienne WASP, avec sa conception près de Ravenne en terre, eau et paille. C’est en fait un abri antisismique réalisé en une seule fois par une imprimante 3D. C’est un modèle de conception car il respecte les qualités environnementales.

Le fabricant italien WASP développe des imprimantes 3D fonctionnant à base de matériaux minéraux comme l’argile ou la céramique et capables d’imprimer dans des volumes hors normes.

Vous l’avez compris le préfabriqué et l’impression 3D vont progresser de façon exponentielle. Intéressons-nous maintenant à un autre marché lui aussi en pleine évolution celui de la domotique. En effet, il pourrait bien devenir un marché de masse. Selon les résultats d’une étude réalisée par le cabinet CODA Stratégies en 2013. D’ores et déjà, le marché de la domotique en France pèse environ 900 millions d’euros et devrait croitre de 7 % en 2017. Penchons-nous sur les risques de la domotique. 

QUELS SONT LES RISQUES DE LA DOMOTIQUE ?

Avant d’aborder les risques de la domotique, rappelons ce que c’est vraiment.
Définition de Larousse : nom féminin (du latin domus, maison et informatique). Ensemble des techniques visant à intégrer à l’habitat tous les automatismes en matière de sécurité, de gestion de l’énergie, de communication, etc.

La domotique se résume effectivement à rendre une maison intelligente et autonome. Une maison qui s’auto gère et agit pour nous, en fonction de nos habitudes, commandées via Internet. La bonne nouvelle c’est que nous avons à disposition de plus en plus de fonctionnalités offertes : ouverture/fermeture de vos volets, augmenter ou diminuer vos appareils de chauffage et ainsi faire des économies d’énergie tout en conservant votre confort, allumer/éteindre une lumière, vous protégeant des voleurs ou des accidents domestiques…
Pourtant si la domotique présente de nombreuses vertus avec également l’intégration centralisée à la box domotique des objets connectés qui possèdent des sources de données importantes et qui seront évidemment utilisées à bon escient, avec divers scénarios, elle requiert une programmation minutieuse et précise pour faire de la maison une « smart home ». Entendons par là, une maison qui saura se commander automatiquement, de façon autonome. C’est-à-dire, sans votre intervention. [vaut mieux solliciter un professionnel !]

Autre problème soulevé par des chercheurs allemands de l’Institut Fraunhofer pour la Communication, l’Information et l’Ergonomie (FKIE), celui de l’attaque par botnet (un hacker prenant le contrôle de votre réseau d’ordinateurs) sur les systèmes domotiques. L’hacker vous surveillant pourrait savoir avec précision où vous êtes situés dans votre habitat, connaître vos activités, vos routines. [Ça devient carrément flippant !] Des données très précieuses pour la préparation des méfaits des cambrioleurs.

Wendzel, chercheur au département de cyberdéfense chez FKIE dit « « Nos expérience en laboratoire ont montré que les TIC (Technologies de l’Informatique et de la Communication » dans les habitations ne sont pas suffisamment protégées contres les attaque provenant d’internet ».
Rassurez-vous, l’équipe du FKIE a créé un logiciel de protection qui se met entre l’habitat et le réseau. Ce logiciel bloquera les attaques avant qu’elles ne parviennent aux systèmes connectés de votre habitation. Ce logiciel fonctionne comme un pare-feu, en prenant en considération la spécificité de votre réseau domotique, tel un « analyseur », veillant aux divers évènements entrants et sortants du réseau, en estimant leur plausibilité. En cas d’alerte, l’incident est rapporté à un « normaliseur », qui bloque l’évènement ou l’ajuste.
Actuellement l’équipe cherche un partenaire industriel pour développer un produit mature et accessible sur le marché d’ici deux ans (Source ADIT). Source : magazine actuel n°1, C’est déjà demain !

Pour conclure, dans le chapitre 14, Le Petit Prince arrive à une nouvelle planète, cette dernière est la plus petite et elle est habitée par un allumeur. L’auteur admire le monde du travail, il fait un clin d’œil à tous les gens qui travaillent beaucoup et ne peuvent pas se reposer. Le petit prince dit que l’allumeur est la seule personne qu’il pourrait avoir comme un ami, parce que son travail n’est pas ridicule. Je fais moi aussi un clin d’œil à ces créateurs d’exception qui élabore des projets, des techniques, fascinants et facilitants. Chapeau pour leur audace !

Pour vous ouvrir sur des sujets similaires, je vous propose d’aller consulter deux articles, « Du logement d’hier au logement connecté et intelligent ! » d’Alice Baudron : http://www.mbadmb.com/2018/02/16/logement-dhier-logement-connecte-intelligent/
Le second très intéressant rédigé par Emilie Haccoun « Impression 3D : la course à l’innovation ! » : http://www.mbadmb.com/2018/02/25/impressionne-moi-en-3d/#comment-3202

Envie d’un corps tout neuf ?

Envie d’un corps tout neuf ?

Envie d’un nouveau corps ? Dans mon premier blog, je vous aidais à réussir vos résolutions notamment grâce à des applications, telles celles de manger mieux, maigrir, se muscler, être plus zen… (Lien 1er blog : http://www.mbadmb.com/2018/01/28/resolutions-des-francais-en-2018/#comment-2660)
Sur ce second blog, je vous dirai laissez tomber toutes mes recommandations pour avoir un corps beau et sain, à condition d’être patient, voire très patient !!

Nous savons vivre avec des prothèses, des implants qui viennent réunifier nos corps en l’aidant fonctionnellement. Aujourd’hui, nous utilisons principalement ces techniques à des fins médicales [rendre la vue à un aveugle]. Face aux innovations technologiques ferons-nous la différence avec l’emploi à des fins d’amélioration du corps humain [voir de nuit à un soldat] ?

En effet, d’ici 2050, l’homme sera devenu immortel. Capable de remettre en bon état toutes défaillances de son organisme et d’en accroître ses performances. C’est la conviction réitérée de l’inventeur Ray Kurzweil, Il estime même que l’innovation technologique exponentielle permettra de vaincre la mort et donnera naissance à terme à des machines plus intelligentes que les humains. Je note au passage que cette vision est loin de faire l’unanimité auprès des scientifiques. Retenez tout de même ce nom car il est une icône mondiale du mouvement transhumaniste, l’un des inventeurs les plus primés des Etats-Unis.

« Dans trente ans, les humains seront capables de télécharger leur esprit en totalité vers des ordinateurs pour devenir numériquement immortels » selon Ray Kurzweil

D’ailleurs il prédit l’émergence d’un corps humain 3.0., un corps équipé d’ordinateurs quasi invisibles qui capteront des signaux venant d’environnements virtuels. Plus besoin de s’attacher à notre corps, nous aurons toute la latitude d’en changer à volonté. […certains vont assouvir leurs fantasmes !] Il va plus loin puisqu’il estime que comme notre cerveau interprétera ces signaux au même titre que les stimuli sensoriels constitutifs de toute expérience, nous n’aurons in fine plus besoin de corps et vous l’aurez compris, plus besoin du monde réel !!! [Là vous êtes baba !]

Faisons un focus pour plus de clarté pour les novices sur le « transhumanisme », ce mouvement qui promeut l’utilisation des découvertes scientifiques et techniques pour l’amélioration des performances humaines. Ce mouvement qui rêve d’un homme qui s’est complètement émancipé de l’apesanteur du corps. Une science dépassant les limites du corps humain, jusqu’à l’immortalité. Une idéologie nommée par certains « religion ».

« L’amélioration des performances humaines devient possible par l’intégration des technologies » Jean-Didier Vincent

Autre nom, Jean-Didier Vincent, éminent neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences et auteur de Chronique d’un voyage en transhumanie, Il a publié en juin 2002, un rapport relatif à un projet dit « de convergence NBIC », quatre initiales pour nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives. « L’amélioration des performances humaines devient possible par l’intégration des technologies » comme des capteurs susceptibles d’informer les personnes qui les portent. Des renseignements sur leur condition physique ou sur la qualité de leur environnement. Des robots de taille moléculaire capables de circuler dans le corps humain, dont la fonction sera de nettoyer nos artères ou lutter contre le processus de notre vieillissement. Un contrôle des usines et automobiles par la pensée grâce à des interfaces cerveau-machine.  Avec l’interconnexion des cerveaux, la possibilité de communiquer entre humains. Vous avez peut-être entendu parler du « small bang » des NBIC, par désignation au big bang de la physique des particules.

Face à ces partisans du transhumanisme, cela nous donne à réflexion…

Quelques évolutions de la science

Indéniablement la science fait des miracles, nous avons des cas concrets et eux bien réels notamment un jeune américain qui peut se mouvoir grâce à une puce électronique greffée dans son cerveau, lui permettant de balayer sa paralysie. Pour traiter certaines maladies nous modifions irréversiblement les espèces, c’est la génétique et ses essais fructueux de modification de l’ADN. Pour continuer sur la génétique Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna ont découvert le CRISPR Cas9 en 2012. Une méthode permettant de couper-coller des branches d’ADN. Cette technique a été employé par une équipe chinoise et ils ont créé des chiens bodybuildés. Quant à une entreprise du Minnesota ils ont fait naître des vaches laitières sans corne. Cette technique si elle démontre la faisabilité des modifications des gènes, elle prouve aussi son irréversibilité. Il faut donc veiller aux modifications ou suppressions de gènes des animaux car c’est rompre l’équilibre. Il faut surtout être attentif à la manipulation d’embryons humains puisque la génétique est encore trop larvée.

Les systèmes de transmission des informations audiovisuelles en provenance des téléviseurs, des ordinateurs ou téléphones se miniaturisent et se resserrent du corps. Deux chemins se dégagent : l’approche invasive et les interfaces non invasives. Sur cette première voie : électrodes, implants, modules enfichables insérer dans le corps, tel le pacemaker ou la prothèse auditive profonde. Sur le second chemin, des nouveaux outils de communication de la réalité virtuelle : visiocasques, gants et costumes de données, et prochainement des biocapteurs sensoriels, en attendant l’interface directe, émotionnelle et sensible, avec le cerveau. Bref, la science évolue éternellement.

L’homme du futur proche sera-t-il un surhomme, bionique ?

Alors à quoi va ressembler l’homme du futur ? Pour certains il sera un « surhomme » doté de capacités intellectuelles surprenantes par une augmentation du nombre de neurones dans son cerveau. Il aura une grosse tête [J’en connais déjà quelques-uns sans cet accroissement de neurones !], des jambes minuscules [bah oui il ne marchera plus, sans cesse dans des voyages motorisés], plus de dents à cause d’une consommation de nourriture concentrée [Aïe nous sommes loin de Brad Pitt ou de Emily Ratajkowski ! Il va falloir nous revoir les critères de beauté !]

Brad Pitt
Emily Ratajkowski

Pour d’autres il sera bionique [nous ne sommes plus dans la science-fiction !], composé de pièces électroniques et informatiques interchangeables. Muni de sens sur mesures, une amplification de la vue et de l’ouïe. Il pourrait ainsi entendre à des centaines de mètres, voir dans la nuit, sauter et courir telle une gazelle.
Pour en savoir plus :
https://info.arte.tv/fr/lhomme-du-futur-sera-t-il-encore-humain
http://sciencepost.fr/2017/06/prochaine-etape-lhomme-lere-cyborg/

Super Jamie
[Séquence nostalgie, pour celles et ceux qui sont nés dans les années 70, car pour ceux nés bien après oups !!!]

Quelle sera la représentation de l’homme en 3012 ?

Si nous allons plus loin comment sera l’homme en 3012 ? Il sera plus grand environ 2,10 m, grâce aux progrès de la médecine et à une meilleure alimentation. Moins gros car une partie de nos organes liés à la digestion avec notamment les intestins seront plus courts. Davantage ridé compte tenu de l’influence des gadgets électroniques à gogo et moins poilu du fait de la climatisation et du chauffage central. Il aura des mains plus sensibles en raison d’un afflux de terminaisons nerveuses, de longs bras et d’énormes yeux pouvant voir la nuit. Une bouche édentée à force de se nourrir d’aliments mous [aïe ça se confirme], avec un quadruple menton à cause de la sédentarité. Pour terminer, un petit cerveau, puisque le travail de mémorisation et de pensée pourra être confiée à nos ordinateurs. C’est le Sun qui révéla ce portrait peu flatteur en 2012.
Plus de suspens le voici en image :

[Je comprends pour moi aussi ça été un choc ! Je vous l’accorde nous sommes très loin des diktats de la beauté !]

Pour conclure

Il est difficile d’imaginer l’humain extrêmement différent de celui actuel [surtout si nous pensons à celui de 3012 !]. Cependant l’émergence de la biotique laisse présager la création de nouveaux organes et de nouveaux sens. Sans compter, les progrès en médecine robotique qui continuent de nous impressionner et sans oublier l’intelligence artificielle… Fondamentalement, les technologies du futur seront une réelle assistance non seulement au niveau du handicap mais aussi des capacités humaines bien au-delà de nos niveaux physiologiques innés. Nous sommes sensibles à la pesanteur et à l’accélération. D’ailleurs en plus de nos cinq sens, un sixième est en train de naître, celui de l’interaction avec des images de synthèse au sein des mondes virtuels. Une étape qui va chambouler la relation entre le réel et l’imaginaire.
Le revers de cette médaille de ces avancées c’est que cela engendrera de vastes conflits sociaux, politiques et économiques.

Des conflits bien relatés dans la série Transferts, où des individus changent de corps, dont voici la bande annonce :

https://youtu.be/BDdaokVQl60?t=8

J’ai abordé les préoccupations humaines et ses transformations, le mois prochain j’évoquerai les bouleversements dans nos maisons [je suis agitatrice déco tout de même !].

Résolutions 2018 des Français

Les Résolutions des Français pour 2018
Comment les aider ?

L’Agitatrice Hyg Déco du #MBADMB dévoile les bonnes Résolutions des Français pour 2018 !
Surtout les applis pour les tenir !

Voeux 2018 HYG DECO

La nouvelle année va arriver, je dois réaliser mon premier blog et le poster le 31 décembre ! [… je manque de m’étrangler avec mon café, je pense vers quel sujet je vais m’orienter… et surtout je pense à la dinde… ??? Je lui dis quoi à cette dinde, qu’elle doit se faire cuire toute seule !!

Ouf entre-temps j’apprends que cette date ultime est reportée au mois suivant…

                 2018 est là, tous mes meilleurs HYG vœux !!!

Ce mois de janvier m’évoque comme chaque année, des résolutions à prendre, souvent les mêmes rengaines et pourquoi faire ? [… surtout que la plupart ne sont pas tenues].

D’ailleurs l’oiseau bleu, en analysant les données emmagasinées entre le 26 décembre et le
1er janvier 2017, parmi des utilisateurs jeunes, avait déclaré que les désirs des français étaient tournés vers la santé et le bien-être.

Twitter et son top 10 pour l’année 2017 c’était :

  1. Faire du sport,

  2. Passer plus de temps à prendre soin de soi et de ses proches

  3. Réussir ses examens / son BAC

  4. Perdre du poids

  5. Arrêter de fumer

  6. Trouver l’amour

  7. Moins se compliquer la vie

  8. Mieux dormir

  9. Tenir ses résolutions

  10. Arrêter de procrastiner

Alors pour 2018 les Résolutions des Français sont-elles dépassées ? Quelles sont-elles ? Enfin, ces Français vont-ils tenir leurs objectifs ?

Pour y répondre je m’appuie sur l’institut de sondage Toluna, qui a réalisé une enquête en décembre 2017 pour le leader de la pharmacie en ligne Newpharma.

  • À la question “prendrez-vous des bonnes résolutions pour bien démarrer l’année en 2018 ?”, 69% des Français répondent“oui”, selon une enquête réalisée auprès de 1.097 personnes. A contrario, 31 % des sondés ne se fixent aucune résolution.

  • Maigrir (38%) ou faire du sport (35%) restent les deux résolutions récurrentes pour plus d’1 Français sur 3, considérant qu’ils ont quelques kilos à perdre après les fêtes de fin d’année. 1 Français sur 4 souhaite positiver, le bien-être passant par l’esprit (29 %) et avoir une alimentation plus saine (28 %).
    Les objectifs fixés pour l’année 2018 ciblent en priorité le corps (21%), la santé (20%). Le stress (19%)
    et l’arrêt du tabac (15%). “La diminution de la consommation d’alcool arrive presque en fin de classement -13ème position” (7%), indique le rapport.

  • Les sondés semblent peu à tenir leurs promesses, puisque le rapport indique que seulement 5% d’entre eux respectent “toujours” leurs bonnes résolutions sur le long terme, 63%”parfois”, et seuls 9% ne les tiennent “jamais”.

Les résolutions diffèrent pour les femmes et les hommes

Dans ce communiqué, le top des résolutions santé dépend du sexe. En effet, 41% des femmes veulent avant tout maigrir, tandis que 35% d’entre elles souhaitent se mettre au sport ou en faire davantage. En troisième position, les femmes ont le désir d’apprendre à positiver (31%).

Quant aux hommes : 35% d’entre eux souhaitent se mettre au sport ou en faire davantage, 34% veulent perdre du poids et 28% indiquent vouloir manger plus sainement.

Stats bonne résolution 2018

« A chaque nouvelle année, les Français souhaitent repartir du bon pied en faisant un reset du corps et du mental. C’est à cette période qu’ils remarquent qu’une meilleure qualité de vie passe avant tout par une meilleure hygiène de vie. D’où le besoin de refaire du sport et/ou de manger plus sainement. »

Mike Vandenhooft, CEO et co-fondateur de Newpharma (cliquer sur le lien photo pour avoir le détail de l’étude).

2018 n’échappe donc à la règle récurrente de ces dernières années, celle de vouloir mener un mode de vie plus sain.

Evidemment, il a y a des résolutions en cascadent, qui diffèrent d’un individu à un autre, avec tout de même un point commun à tous : douze mois pour qu’elles soient concrétisées !

Résolutions & Solutions Digitales ?

Oui mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Et si finalement nous nous mettions à nous pencher sérieusement sur des solutions simples que nous offrent l’expérience de vie et les applications digitales ?

Sur la Route de la MINCEUR

Sur la route de 2018

4 Applications gratuites pour vous aider à maigrir

Yuka

Tout d’abord pour maigrir il est impératif de savoir ce que nous ingurgitons chaque jour et Yuka* est le scanner intelligent pour vous y aider. *TOP 100 DES APPS LES PLUS UTILES – MAGAZINE CHALLENGES 2017 ◆

Yuka, lit à notre place, les étiquettes de produits alimentaires. Cette application décèle les sucres ajoutés, les additifs, les graisses saturées, … La valeur ajoutée de Yuka c’est qu’elle catégorise les aliments scannés avec un code couleur simple à comprendre :

  • Vert : le produit est bénéfique pour notre santé,

  • Orange : l’aliment est moyen,

  • Rouge : le produit est à éviter.

Yuka propose aussi des aliments alternatifs à ce que vous venez de scanner, similaires mais meilleurs pour votre organisme.

myfitnesspal

Ensuite pour maigrir il faut manger et se dépenser plus (marcher, faire du sport…). Pour connaître cette notion de calories ingurgitées dans la journée, je vous conseille myfitnesspal. Après avoir acheté vos produits soigneusement, cette appli vous permet de gérer vos calories. Il vous suffit d’enregistrer tout ce que vous ingérez chaque jour. Au tout départ, vous indiquer votre poids [normalement il n’y aura que l’appli qui le connaîtra !!! enfin espérons, sinon assumons !], ainsi que votre objectif de perte de poids idéal [je souhaite perdre 6 kilos en 6 mois !]. Myfitnesspal vous indiquera un nombre de calories quotidiennes à ne pas dépasser. Un carnet de bord à entretenir, pour vous situer en fonction de vos objectifs habituels.

 

Application

Autre appli utile dans la même veine que myfitnesspal, permettant de savoir le nombre de calories ingérées par jour : Le secret du poids.
L’auteur de cette méthode, Florence Delorme, n’est pas médecin ou nutritionniste, pourtant elle partage gratuitement son application nous permettant ainsi de
savoir comment fonctionne le poids et gérer son poids de façon simple, avec plaisir, aussi en nous éduquant.

Par exemple vous hésitez entre une mousse au chocolat et une tarte au citron ? La mousse au chocolat de 130 g = 212 kCal et la tarte au citron de 130 g = 358 kCal !!! [Il faut se faire plaisir tout de même ! Et nous sommes d’accord sans se goinfrer, fini les bêtises !].

 

Mon coach minceur

Mon Coach Minceur, pour les demoiselles

L’appli Mon Coach Minceur sert aussi de calculateur de calories, mais pas que. L’appli fonctionne comme un journal intime de régime. Vous êtes conviées à noter toutes vos habitudes alimentaires au quotidien. Aussi vous pourrez voir votre courbe de poids évoluer et programmer des alertes pour vous rappeler vos objectifs de poids. L’appli va vous transmettre des rappels élémentaires pour votre régime (boire de l’eau, préparer des légumes, manger lentement, se peser…). Elle va vous inviter à vous prendre en photo régulièrement pour que vous puissiez visualiser vos efforts. L’option SOS fringale quant à elle va vous permettra notamment de programmer un minuteur vous indiquant dans combien de minutes vous pourrez céder à un grignotage [chouette !!!] Désolée pour les hommes, cette appli est dédiée aux femmes uniquement.

Avec des nouveautés :

  • Le journal de régime est désormais inclus dans la version gratuite.

  • Désormais, les achats intégrés se font depuis l’appli !

  • Votre avatar perd du poids en même temps que vous (Premium).

Mon coach minceur application

FAIRE DU SPORT et s’entourer d’un coach digital

Tout d’abord, chaque personne doit réfléchir aux bienfaits qu’elle souhaite obtenir en pratiquant un sport : prendre soin de son corps, se muscler, affiner sa silhouette, renforcer son système immunitaire, être moins stressé…

En intérieur ou en extérieur peu importe, ce qui est primordial c’est :

  1. Déterminer l’activité physique (natation, aquagym, courir…),

  2. La rigueur,

  3. Définir sa fréquence. La plupart des experts indique que le rythme idéal est de 3 fois par semaine.

  4. Etre accompagné d’un coach digital pour nous pousser à nous dépenser.

Pour ce dernier point, je vous propose une des applications en vogue, Squad entreprises, une appli basée sur la dimension sociale et ludique de la pratique sportive.

Cette appli permet de courir en s’amusant. Explications par Anaïs Baumgarten, responsable marketing de Squad entreprises « Aujourd’hui, non seulement on ne se voit plus partir courir sans enregistrer sa performance mais si on n’a pas partagé sa performance sur Facebook, c’est comme si on n’avait pas couru. On ne court plus seulement pour courir mais pour pouvoir dire aux autres qu’on a couru ! ».

Des personnes lambdas deviennent sportives et mêmes influenceurs, voici 2 profils d’influenceurs sport sur Instagram :

Influenceur instagram sportif

Tibo : Avec son 1.7M d’abonnés sur Instagram.
C’est l’influenceur sport de référence sur Instagram.

Influenceur instagram sportif

Stessie : Avec 180 000 abonnés sur Instagram.
Stessie joue dans la catégorie des super gourous sportifs.

La musculation, le running, … deviennent sexy grâce au digital et nos réseaux !

Pour en savoir plus : https://www.synthesio.com/fr/blog/10-influenceurs-sport-instagram/

Quels sont les atouts du coach digital ?

  • Une vraie communauté sportive : rassemblant débutants ou expérimentés,

  • Pas besoin de s’abonner dans une salle bondée de bodybuilders,

  • L’appli fait bénéficier des conseils précieux et outils ultra motivants, permettant le dépassement de soi,

  • Oser le partage sur les réseaux sociaux de ses exploits pour en embarquer d’autres.

Faire des rencontres en passant du partage virtuel de ses performances solo aux rencontres réelles grâce à l’appli Squad Runner.

Coach digital sportif

Dans le futur ?

Evidemment le digital va prendre de l’ampleur dans le domaine du sport, puisque nous savons collecter les données du sportif.

Grâce à l’IA, le big data, la VR, l’AR nous pouvons imaginer l’arrivée de nouveaux outils nous offrant la gestion du bonheur, éviter les blessures…

Un exemple concret avec la réalité augmentée, le club Brooklyn Boulders Somerville propose de pratiquer l’escalade de façon inattendue en s’associant à un programmeur informatique pour inventer un mur d’escalade en réalité augmentée et ainsi rendre la pratique plus attractive et dynamique. Le club new-yorkais a donc développé le Time Trial. Cela consiste à atteindre les points de passage le plus vite possible. Les points de passage sont projetés sur le mur et la personne est avertie par un signal sonore et visuel lorsque le point de passage est passé.

Pour en savoir plus : http://letremplin.parisandco.paris/Actus/Dossier-du-mois/Comment-la-realite-augmentee-va-revolutionner-le-sport-de-demain

 

DEVENIR ZEN en 6 règles clés

  1. Apprendre à déconnecter

Nous savons aujourd’hui grâce à l’étude américaine Psychological Stress and Social Media Use 1 que l’augmentation du stress, de l’anxiété voire de la dépression vient d’une utilisation de Facebook, Twitter, Instagram et autres plateformes. « Le stress pourrait provenir du maintien d’un vaste réseau d’amis sur Facebook, se sentant jaloux de leur vie bien documentée et bien nommée, des exigences de réponse aux messages texte, de l’attrait addictif des photos d’artisanat fantastiques sur Pinterest, du statut mises à jour sur Twitter, et la «peur de rater» des activités dans la vie des amis et de la famille».

Aussi, le regard fixé sur un écran avant d’aller dormir altère la qualité du sommeil.
Première résolution à prendre : se déconnecter des appareils numériques et les éteindre en allant se coucher.

1Etude américaine : Psychological Stress and Social Media Use, January 15, 2015, By Keith Hampton, Lee Rainie, Weixu Lu, Inyoung Shin and Kristen Purcell, http://www.pewinternet.org/2015/01/15/psychological-stress-and-social-media-use-2/

  1. Désactiver les notifications

C’est une des mesures phares pour réduire le stress numérique. Grâce à la désactivation de toutes vos notifications, vous ne les recevez plus sur votre smartphone que ce soit de votre boîte mails ou de vos applications. Ce qui ne vous empêche pas, de créer des exceptions pour votre conjoint, vos proches, …

  1. Gérer vos e-mails efficacement

Les règles doivent être claires. “Quand envoyons-nous des e-mails ? Pour quelles raisons ? Qui mettons-nous en copie ? Que faire pour éviter les e-mails inutiles ? Que mentionner comme sujet de nos messages ?”, suggère Philippe Farr de chez Attentia.

  1. 3 lectures par jour de votre boîte mail

Il ne sert à rien d’être les yeux rivés sur votre boîte mails. Pour être efficace, caler 3 moments dans la journée pour consulter votre messagerie. Par exemple en arrivant au bureau le matin, puis après la pause déjeuner, et une demi-heure avant la fin de votre journée de travail. Prévoir pour les situations d’urgence communiquer autrement soit par téléphone, soit en face à face.

  1. Travaillez selon des timings et évitez le multitasking

Fixez-vous des objectifs selon des timings : qu’est-ce que je veux réussir à atteindre d’ici la fin de la matinée ? Avant telle réunion ? Dans une heure ? Pour ce faire, oublier votre portable en le plaçant hors périmètre de votre vue.

  1. Réaliser un programme de formation en ligne

Le stress au travail, le mal de notre siècle ! [Je ne vais pas vous mentir, le culte du mouton à 5 pattes a été supplanté par le culte du zéro défaut et de l’employé parfait, envahissant les entreprises].
Le stress est classé dans le savoir « être », le savoir comportemental. La formation digitale est un lien intéressant avec la gestion du stress. En incluant un ordinateur, donc l’absence d’une personne physique, cela permet des effets positifs sur le savoir être des apprenants.

Pour prévenir le stress des collaborateurs, faire un diagnostic des sources du stress. Il en ressort que le stress peut être basique comme prendre la parole en public, manquer de confiance en soi. A des apparences plus insaisissables comme le fait de ne pas se sentir suffisamment apprécié par sa hiérarchie, la maîtrise de ses émotions ou la gestion du stress. Vous pouvez solliciter CrossKnowledge, spécialiste de formation à distance pour créer votre programme. [oui, je sais ça coûte une blinde, il faut compter une somme de plusieurs centaines d’euros. Je vous rassure j’ai d’autres astuces…].

C’est d’ailleurs le choix de Engie d’avoir sollicité cette entreprise pour inventer son programme baptisé e-campus, concocté en 2008 pour les cadres et managers. Puis en 2010, avec une offre e-learning pour les 180 000 collaborateurs du Groupe (anciennement GDF SUEZ). Engie a détecté l’importance de la gestion du stress, c’est pour cette raison qu’elle a développé 12 modules de formation allant de : « Identifiez la source réelle de votre stress », en passant par « Ne laissez pas le stress vous paralyser », ou « Détachez-vous ».

 

Instaurer un comportement positif

A défaut de changer de boite ou de job, il vous faut pour être zen, mettre en pratique ces quelques conseils :

1. Prendre du recul vis-à-vis d’une situation. Au final, la situation est-elle grave ? A-t-elle une incidence sur ma carrière ou sur ma personne ?

2. Instaurer la communication. Mieux communiquer passe par l’affirmation de soi. C’est savoir apprendre à dire ce que l’on désire, décrire nos pensées, nos ressentis de façon respectueuse et directe.

3. Se déconnecter pendant la pause déjeuner. Faire une activité telle le sport ou aller déjeuner avec votre conjoint, vos amis.

4. Se relaxer grâce à une sieste. Sa durée idéale est entre 15 et 20 minutes. La sieste apaise, détend et permet d’aborder la seconde partie de la journée avec énergie.

5. Respirer. En prévention, pendant quelques secondes ou quelques minutes, soyez dans une position confortable et respirez calmement et profondément en relâchant les muscles des épaules et des mâchoires.

HYG DECO vous conseille aussi de passer plus de temps à prendre soin de vous et de vos proches.

Promis cette année, nous pratiquerons le Bien-être. Nous veillerons à l’éternel curseur équilibré : vie professionnelle / Vie privée. Et surtout nous adopterons le concept HYGGE [mot qui se prononce « u-gue »]. C’est un Art de vivre, c’est améliorer sa Qualité de Vie, une Philosophie. C’est THE RESOLUTION bienfaitrice pour votre moral.

Accordez-vous des moments de détente en réalisant des activités ressourçantes (promenade, yoga, lecture…), de plaisirs contrôlés [pas de crise de boulimie après tant d’efforts !]

Pour conclure, avec ce blog, vous allez devenir un vrai winner !!!

Vous n’avez pas réussi, attendez 2050 nous changerons de corps à volonté et serons immortels !!!

Vous pourrez ainsi être :

La femme idéale

Olivia Wilde

L'homme idéal

Chris-Hemsworth
[Je ne comprends toujours pas pourquoi les filles sont toujours plus sujette à « gossip » ? nous pourrions faire un article là-dessus !]

Votre prochain défi, c’est de conserver votre motivation pour le mois de février car il marque le retour à la gourmandise.

Ultime secret partagé c’est d’avoir “peu” de résolutions pour pouvoir les tenir !
L’idéal 3 objectifs maximum :

  1. Professionnel, *

  2. Relationnel,

  3. Soi

*Pour nous DMBiennes, DMBiens, #Cogniti c’est de devenir incollable sur le digital

 

Le mois prochain que se passera-il ?

Qui est-ce ?

J’ai abordé les préoccupations humaines en ce début d’année, le mois prochain je continue autour de l’évolution de notre corps et l’envie justement d’en avoir un tout neuf !!!

 

Encore tous mes HYG MEILLEURS VŒUX !!!